Les sauveteurs sont essentiels dans les piscines publiques pour assurer la sécurité des baigneurs.

À l'eau, en toute sécurité!

Aujourd’hui prend fin la Semaine nationale de la prévention de la noyade. Lorsque quelqu’un est en détresse dans une piscine ou un cours d’eau, des sauveteurs interviennent. On les voit perchés sur une chaise sur le bord des piscines publiques, bouée à la main, l’air sérieux, mais sais-tu vraiment ce qu’ils font comme métier?

Comment devient-on sauveteur?

Tu dois suivre quatre cours : Médaille de bronze, Croix de bronze, Premiers soins et Sauveteur national. À chaque étape, tu apprendras à améliorer ta technique de nage, ta forme physique, à porter secours à une victime blessée à la colonne vertébrale ou en arrêt cardiorespiratoire et à maîtriser une blessure en attendant les services d’urgence. À partir de 16 ans, tu pourras travailler comme assistant-surveillant-sauveteur et à 17 ans, comme surveillant-sauveteur. Dès huit ans, tu peux t’inscrire au cours Jeune sauveteur pour apprendre les bases du métier. Les sauveteurs sont très en demande par les temps qui courent, donc n’hésite pas à te lancer si tu as de l’intérêt.

Loin des films d’Hollywood!

Ne te fie pas à ce que tu vois dans les films alors que des gens au corps musclé et tout bronzé sautent à l’eau sans peur pour sauver quelqu’un de la noyade. La réalité est différente. Les sauveteurs doivent éviter de mettre leur vie en danger pour sauver quelqu’un. Ils encouragent avant tout la personne à rester calme et à se rendre en lieu sûr par elle-même, en lui lançant une aide flottante (une bouée, par exemple). Ce n’est que lorsque la victime est incapable de bouger et en dernier recours que les sauveteurs plongeront pour lui venir en aide.

En chiffres:

-30: Selon les chiffres du 17 juillet, 30 personnes s’étaient noyées au Québec en 2018, comparativement à 27 l’année dernière.

-20: Un sauveteur demeure à son poste de surveillance pendant 20 minutes avant d’effectuer une rotation. Cela lui permet de demeurer alerte. En cas de fatigue ou de grande chaleur, ce temps peut être plus court.

Nager pour survivre

Tu crois savoir nager? Il y a une différence entre savoir nager et savoir se baigner, prévient la Société de sauvetage. Nager pour survivre est un programme offert dès l’âge de huit ans et qui permet d’apprendre trois habiletés aquatiques à l’aide d’exercices :

1) S’orienter à la surface de l’eau après une chute inattendue (en faisant une entrée dans l’eau par roulade)

2) Se maintenir à la surface et repérer un endroit sécuritaire (en nageant sur place pendant une minute)

3) Nager vers un endroit sécuritaire (en nageant sur 50 mètres)

Sauvetage extrême

Des sauveteurs en Thaïlande

Tu as sûrement entendu parler de cette histoire incroyable : 12 jeunes joueurs de soccer de 11 à 16 ans et leur entraîneur sont restés coincés pendant deux semaines dans une grotte inondée en Thaïlande. Des plongeurs de la marine et des spécialistes de la plongée ont réussi à les sortir de leur situation fâcheuse. Un des sauveteurs est malheureusement mort en leur portant secours.

Source : Société de sauvetage (sauvetage.qc.ca), Agence France-Presse

*

C'EST PLATE... QU'EST-CE QU'ON FAIT?

On explore une forêt enchantée

La Vallée secrète de Saint-Raymond t’invite à participer à une chasse aux trésors en pleine nuit dans la forêt enchantée des gnomes lors des soirées Clair de lune. Tu choisis un parcours et tu pars à l’aventure avec ta famille, lampe de poche à la main. L’activité a lieu entre 18h et 23h du 21 juillet au 4 août. Les billets au tarif de 14,44 $ (pour les enfants de 2 à 12 ans), 17,18 $ (de 13 à 17 ans) et 18,91 $ (adulte) — des forfaits familiaux sont aussi offerts — comprennent le parcours ainsi que le spectacle L’Odyssée légendaire des Naintrépides. Alors, prêt pour l’aventure? Infos et réservations : valleesecrete.com

*