Louis-Philippe Lebel, Mathieu Toma, Marc-André Hébert et Pierluc Fortin forment l’équipe de Solution Cannabis Médical.

Votre santé

Cannabis médical: Faits troublants et solutions

Au prorata de la population, les patients inscrits auprès d’un fournisseur de cannabis médical sont dix fois moins nombreux au Québec qu’en Ontario, et 20 fois moins qu’en Alberta. Selon le président-directeur général et fondateur de Solution Cannabis Médical, Marc-André Hébert, le retard qu’accuse la Belle Province en cette matière cache certains faits troublants.

«On apprenait récemment que la Société québécoise du cannabis (SQDC) avait enregistré 30 % des ven­tes totales de cannabis au Canada. La SQDC rapportait aussi que les produits à prédominance de CBD – surtout utilisés à des fins thérapeutiques puisqu’ils ne créent pas d’effet psychoactif (buzz) – étaient populaires et que la clientèle se composait de monsieur et madame Tout-le-Monde. L’auto­médication serait donc très répandue», soumet M. Hébert. 

Aux yeux du PDG, le système de vente au Québec engendre des comportements risqués. «Il faut savoir que l’automédication par le cannabis comporte des dangers. Certaines conditions de santé peuvent amener une contre-indication, sans compter les interactions possibles avec d’autres médicaments. La SQDC ne prend pas en considération ces facteurs – son personnel n’est pas formé pour le faire –, et se limite au critère lié à l’âge.» 

Vers des ressources appropriées

Dernièrement, des patients ont d’ailleurs révélé que leur médecin les avait redirigés vers la SQDC, justifiant ce geste par un manque d’information et de connaissances. À cet égard, le Collège des médecins a reconnu que plusieurs de ses membres ne se sentaient pas suffisamment outillés pour prescrire du cannabis et qu’ils avaient le droit de refuser de le faire, mais qu’ils ont l’obligation de suivre le patient et de le référer dans un lieu approprié. 

«Ces gens devraient être envoyés dans une clinique spécialisée ou une organisation comme la nôtre. Nous conseillons le patient dans le choix du produit, de la posologie et du mode d’administration qui convient le mieux à sa condition médicale. Un rapport de consultation lui est remis, de même qu’à son médecin. Des coûts sont exigés, mais ceux-ci sont maintenus à leur minimum. Les services sont toutefois gratuits pour les vétérans. Plus de 600 personnes bénéficient déjà de nos services», mentionne Marc-André Hébert.     

Solution Cannabis Médical offre en outre une gamme complète de services destinés aux professionnels de la santé afin de les aider à accompagner leurs patients. Des formations sont ainsi données par son équipe, formations à l’occasion desquelles différents sujets sont abordés. Le contenu et la méthode de diffusion peuvent être adaptés selon les besoins. Des ententes de services sont également conclues avec des cliniques médicales. 


« Notre mission, c’est de mettre en place un système d’encadrement et de suivi afin d’aider les gens qui souffrent à améliorer leur qualité de vie grâce à une saine utilisation du cannabis médical. La meilleure façon d’y arriver, c’est par l’information, la prévention et l’éducation. »
Marc-André Hébert

Marc-André Hébert, président-directeur général de Solution Cannabis Médical

Marc-André Hébert insiste sur l’importance de la prévention et de l’éducation.

EN CHIFFRES

  • 359 292 
    patients inscrits pour l’utilisation de cannabis à des fins médicales au Canada (décembre 2018).
  • 11 737 
    inscriptions auprès d’un fournisseur de cannabis médicinal au Québec, soit 3,2% du total pour le pays pour un poids démographique de 22,5%.
  • 10 000 
    médecins canadiens ont fait au moins une prescription de cannabis à des fins médicales en 2017.
  • 65 % 
    des détenteurs d’une prescription utilisent le cannabis pour soulager des douleurs chroniques et des maladies dégénératives.
  • 97 % 
    des utilisateurs à des fins médicales affirment que le cannabis les aide à gérer leurs symptômes ou leur maladie.
  • 72 % 
    des utilisateurs à des fins médicales signalent que l’usage de cannabis a contribué à faire diminuer leur con­sommation d’autres médicaments.  

Source : Santé Canada

SOLUTION CANNABIS MÉDICAL
725, boulevard Lebourgneuf, suite 204
418 659-4000
info@solutioncannabismedical.com
solutioncannabismedical.com