Daniel Saucier, Alain Saucier, Simon Beaudet et Claude Beaudet

BEAUDET ET SAUCIER

Une histoire de famille

Réputée pour ses complexes résidentiels locatifs haut de gamme, l’entreprise Beaudet & Saucier est bien plus qu’un simple promoteur immobilier et un entrepreneur en construction, c’est aussi une entreprise familiale tissée serrée qui a à cœur de bien servir sa clientèle.

En 1984, lorsque Claude Beaudet et Alain Saucier, deux hommes d’affaires de Québec, fondent Beaudet & Saucier, une compagnie spécialisée en immeubles résidentiels locatifs, ils sont loin de s’imaginer bâtir une entreprise familiale. Le fils de Claude et les deux garçons d’Alain ne sont pas encore nés. Mais voilà! La pomme ne tombe jamais loin de l’arbre... «Nous avons vu nos pères travailler dans le domaine de l’immobilier depuis toujours. Nous n’avons jamais imaginé faire autre chose que de suivre leurs traces», raconte Daniel Saucier, porte-parole de la nouvelle génération chez Beaudet & Saucier. 

Le Parc des Compagnons à Sainte-Foy

Une relève prometteuse

À vrai dire, très tôt, les garçons respectifs des deux fondateurs de Beaudet & Saucier s’investissent dans la compagnie – les filles, elles, préfèrent plutôt explorer d’autres domaines. Ils occupent divers emplois tels que sauveteur à la piscine ou jardinier pour l’entretien paysager en même temps qu’ils poursuivent leurs études avant de s’engager plus sérieusement dans la compagnie. 

C’est le fils de Claude, Simon Beaudet, qui sera le premier à se joindre à l’équipe de Beaudet & Saucier, en 2009. Il est suivi par Daniel et François Saucier, qui arrivent respectivement sur place en 2014 et en 2017. Ces jeunes, alors dans la vingtaine, devront encore gravir les échelons avant de joindre la direction de cette entreprise qu’ils affectionnent et qu’ils connaissent par cœur. Le premier, un ingénieur, est au­jourd’hui directeur principal de la construction et de la gestion des actifs; le second, un financier, endosse le titre de directeur principal de l’administration et du marketing et, enfin, le dernier, un comptable, assume le poste de directeur principal des opérations. Supervisés par leur père, les trois mousquetaires comptent bien poursuivre de main de maître cette épopée familiale commencée il y a 35 ans. 

Claude et Alain, qui ont bien naïvement imaginé ralentir leurs activités après avoir vendu une part importante de leur entreprise en 2007, se voient tout à coup devant un nouveau défi, celui de préparer la relève. «L’entreprise est devenue aujourd’hui deux fois plus grosse qu’au moment où nos parents souhaitaient prendre leur retraite», s’exclame en riant Daniel Saucier. 

Les Jardins de l’Aster à Lebourgneuf
Les Jardins de Vérone à Lebourgneuf

Des valeurs solides

Beaudet & Saucier poursuit toujours le même objectif: offrir une qualité de vie exceptionnelle à ses locataires en repoussant sans cesse les normes de l’in­dustrie du logement locatif.  L’entreprise compte actuellement quatre complexes pour un total de 1500 appartements locatifs dans trois des secteurs prisés de la grande région de Québec, soit Sainte-Foy, Lebourgneuf et Charlesbourg.

Chaque nouveau projet est doté d’une structure en béton pour une insonorisation supérieure, d’une piscine et d’un spa, d’un stationnement intérieur pour maximiser les aménagements paysagers, d’un service de conciergerie pour répondre aux besoins des locataires 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, d’une administration sur place, d’un air conditionné central distribué dans toutes les pièces et d’au moins un ascenseur. «Si nous arrivons à faire de tels bâtiments à logements, c’est que nous les construisons nous-mêmes. En fait, nous sommes présents à chacune des étapes du projet, en commençant par l’achat du terrain jusqu’à la remise des clés aux clients», confesse Daniel.

Le Promontoire à Charlesbourg

Des projets séduisants

En juillet 2019, l’entreprise familiale Beaudet & Saucier prévoit livrer la phase 7 des Jardins de Vérone, un ambitieux et attrayant projet de plus de 150 millions de dollars, situé à Lebour­gneuf. Ce ne sont pas moins de 109 appar­­­tements pres­tigieux et largement fenestrés qui s’ajouteront alors à l’offre généreuse de l’entreprise qui travaille déjà sur la hui­t­ième phase du complexe. «Nous sommes proches de nos em­plo­yés et nous comptons bien le demeurer. C’est pourquoi nous choisissons nos projets avec soin. Nous voulons augmenter notre offre de logements, sans toutefois nuire à cet esprit de famille que nous avons instauré dans l’entreprise», conclut Daniel.

Pour plus de renseignements sur les complexes résidentiels locatifs de Beaudet & Saucier: beaudetsaucier.com