Toujours prisé pour ses motifs riches et bigarrés, le fabricant italien Missoni Home met de l’avant des couleurs rafraîchissantes, qui seront vues chez Un fauteuil pour deux.

Un Fauteuil Pour Deux

Un Fauteuil Pour Deux : de Milan à Québec

Amoureuse de design et de mode, la propriétaire d’Un Fauteuil Pour Deux, Nancy Ricard, ne manque jamais son rendez-vous annuel: celui du Salon international du meuble de Milan. Un véritable pèlerinage pour celle qui aime se mettre au parfum des nouveautés et des dernières tendances en matière de design intérieur.

Il y a quelques jours à peine, Nancy Ricard revenait de sa dixième visite au Salone Internazionale del
Mobile (le Salon international du meuble). «Milan est le berceau de la mode et du design. Du luxe, aussi. J’y vais à chaque année. C’est un incontournable pour découvrir les tendances, mais aussi pour
la qualité du mobilier qui est présenté.»

Quoi de neuf en 2019? «J’ai remarqué beaucoup de luminaires. Des meubles aux formes arrondies et le retour des tubulaires», résume celle qui fait plusieurs achats pour son magasin à partir de ce salon. «Les clients pourront certainement avoir accès à ces nouveautés et à quelques primeurs prochainement au magasin», invite-t-elle.

Lumière sur les nouveautés

Lors de sa visite, Nancy Ricard a été inspirée par le vaste choix de luminaires. Dans cette catégorie, deux styles s’opposent, remarque-t-elle: les styles linéaires très modernes et les formes classiques et imposantes. «Il n’y a pas de demi-mesure en Italie!»

La popularité pour les luminaires géométriques ne s’essouffle pas, constate-t-elle. C’est tout le contraire! Leur conception avant-gardiste, voire futuriste, repousse les limites avec des éclairages très froids et épurés à outrance. «Ce style me rejoint moins, mais c’est ce qui s’en vient. Par chance, certaines compagnies proposent des styles modernes avec des formes arrondies en verre soufflé, parfois même en couleurs, qui sont plus faciles à intégrer.» 

Bien choisir son luminaire est une chose, mais il nécessite aussi de bien choisir sa source d’éclairage. Quelle ampoule doit-on utiliser avec ces nouveaux luminaires très stylisés? «Cela ne dépend pas seulement du look du luminaire, mais plutôt de son utilisation et de sa fonction», répond Mme Ricard.

«Le luminaire au-dessus de la table à manger est primordial. Il est à la fois un élément central et décoratif, mais aussi important pour son éclairage; on veut voir ce que l’on mange. C’est d’autant plus vrai au-dessus de l’îlot ou du comptoir de cuisine, alors qu’on y prépare les repas. L’éclairage doit être technique et précis.»

C’est pourquoi les ampoules au DEL sont de plus en plus prisées. Contrairement aux ampoules conventionnelles, celles-ci con­somment moins d’énergie et ­produisent moins de chaleur. Elles ont aussi une plus longue durée de vie. Trop froid, l’éclairage au DEL? Pas nécessairement. Il existe désormais une grande variété de ­formats et de types d’éclairage,  chauds ou froids. 

À la fois géométriques, ­minimalistes et modernes, les luminaires donnent le ton cette saison en décoration.

Rondeurs et tubulaires

Les rondeurs ne sont pas que sur les luminaires. Elles se faufilent un peu partout dans la maison, arrondissant les coins des étagères et des meubles de salon, les tables à café et de cuisine et même
les canapés. Cette année encore, les objets préfèrent les formes arrondies, comme les lampes ­boules et les canapés rondouillets, qui sont bien en vue à la boutique Un Fauteuil Pour Deux. 

L’une de ces formes rondes qui effectue un retour en force, et aperçue à Milan, est le mobilier en tubulaires. Étagère, chaise, table basse et compagnie affichent leur structure tubulaire qui fait un clin d’œil à un passé pas si lointain. 

«C’est une tendance qui va difficilement percer, à mon avis. Parce que nous n’avons pas assez de recul et que l’acier ou le métal tubulaire doit vraiment être de belle qualité pour être intéressant. Sinon, il fait vite démodé et manque de raffinement», constate l’experte en design.

Fabricant de canapés de cuir hauts de gamme, Baxter modernise le vieux rose, une couleur phare de l’année.

La vie en « vieux » rose

Les déclinaisons de rose sont particulièrement populaires au printemps, mais l’une d’elles retient l’attention de la designer: le vieux rose. «C’est une couleur très polyvalente: elle illumine les pastels ou, à l’opposé, elle s’agence doucement aux teintes sobres, comme les gris et les beiges.» 

Incarnant la tradition, le vieux rose est à la fois élégant et raffiné. Il colore tant les murs que les objets, appréciant également les textures telles que le velours, le cuir et les tapis lainés. Un canapé rose ? Pourquoi pas ! C’est d’ailleurs ce que propose Baxter, spécialisé dans la fabrication de canapés et de causeuses «sectionnelles» en cuir hauts de gamme.

Outre le rose antique, plusieurs couleurs s’affichent aussi dans les décors. Chez le fabricant italien Missoni Home, qui est toujours populaire chez Un Fauteuil Pour Deux , les motifs bigarrés qui font sa signature se présentent cette saison en couleurs rafraîchissantes : corail, ocre, aqua, etc. «Toutes ces tendances et nouveautés sont des sources d’inspiration. J’en prends et j’en laisse, bien sûr. Mon travail est de les personnaliser et les incorporer judicieusement dans le décor de chaque client; d’apporter des idées fonctionnelles et novatrices tout en respectant les goûts et les limites de chacun», nuance la designer.

Envie de renouveler ou de rénover votre décor? Passez voir Nancy Ricard et son équipe chez Un Fauteuil Pour Deux.