LA TRAME VERTE ET BLEUE MÉTROPOLITAINE

Préserver maintenant au lieu de renaturaliser plus tard

Capitales Studio
Une réalisation du service de la promotion
Dieu merci, il existe encore sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) des milieux naturels intacts où peu de traces de civilisation sont visibles. Dans certains cas, on parle plutôt de milieux urbains renaturalisés. L’un des meilleurs exemples est celui de la rivière Saint-Charles, dont les berges avaient été bétonnées dans les années 1970 et qui ont retrouvé leur état naturel après maints travaux.