Camps d'été

Viens voir mon camp

La neige est encore bien présente, mais il faut déjà penser aux inscriptions pour les camps d’été. Les places étant souvent prises rapidement, il ne faut plus tarder si on veut s’assurer d’en avoir une. La vie dans un camp d’été est souvent une expérience marquante. Les témoignages sont nombreux de personnalités qui ont été durablement influencées par ces moments intenses. Une web-série a même été créée pour montrer concrètement les multiples possibilités.

«Être moniteur dans un camp, ça a été une révélation dans mon rapport avec les autres», explique Biz du groupe Loco Locass. Le rappeur bien connu insiste sur les bénéfices qu’il a tirés de son passage comme moniteur dans un camp, car la vie d’un camp, c’est aussi des rencontres dans un cadre organisé entre des moniteurs, souvent d’anciens participants, et de jeunes campeurs qui partagent une même passion.

Une journée au camp

Que ce soit dans un camp de jour ou dans un camp de vacances, la journée commence souvent par un grand rassemblement avec des activités pour apprendre à se connaître entre participants et avec le moniteur responsable du groupe. Puis, très vite, les activités défilent. Pas le temps de s’ennuyer, en groupe le plus souvent ou en solitaire quelquefois, le temps file à une vitesse insoupçonnée.

Déjà, l’heure du repas arrive. Lunch personnel pour les camps de jour, repas organisés et supervisés par une diététicienne pour les camps de vacances, ces moments sont l’occasion de nouvelles découvertes et rencontres, sans oublier les piqueniques autour d’un feu de bois qui combleront autant les estomacs que la boîte à souvenir. En un rien de temps, la journée achèvera et ce sera l’heure de rentrer pour les camps de jour ou de rejoindre les dortoirs pour les camps de vacances et de rêver au lendemain.

Une web-série

Pour mieux faire ressentir l’atmosphère des camps d’été du Québec, une web-série Viens voir mon camp est diffusée sur Internet (YouTube). Une vingtaine d’épisodes sont en ligne. Chaque épisode met en vedette un camp spécifique afin que chacun puisse découvrir le camp qui lui convient. 

D’épisode en épisode, vous voyagerez parout dans la province. Vous plongerez dans l’univers unique de chacun de ces camps et vous n’aurez plus qu’une envie, rejoindre la grande famille des campeurs. Faites votre choix et inscrivez-vous, il est temps !

Travailler dans un camp

L’été est aussi l’occasion pour certains de vivre leur première expérience professionnelle. Travailler dans un camp, c’est une expérience de vie qui permet de développer d’importantes qualités et aptitudes qui rehausseront un CV. S’il faut avoir au minimum 17 ans et avoir suivi une formation pour devenir moniteur, on peut, dès 15 ans, suivre le programme aspirant moniteur. 

Animation, choix des activités, communication, responsabilités, sécurité, sans oublier les techniques de premiers soins, la formation donnée durant les camps d’été permet de conjuguer apprentissage et loisirs. De plus amples renseignements sont disponibles sur le site www.camps.qc.ca.

Que ce soit comme campeur ou comme moniteur, les camps d’été se préparent dès maintenant. À chacun de trouver son camp !