Cégépiens d'exception

Les cégeps plus que des milieux d’études!

Cette année, deux cégeps de la région fêtent leur 50e anniversaire : le Cégep Limoilou et le Cégep de Sainte-Foy. Ils s’unissent pour vous faire connaître leur évolution et leur contribution marquante au développement de plus de 150 000 diplômés, une véritable richesse pour la société québécoise.

En plus d’y acquérir une solide formation qui les prépare au marché du travail ou à l’université, les étudiants trouvent au cégep un véritable milieu de vie où les apprentissages sur le plan personnel sont aussi stimulants que significatifs.

Apprendre et vivre le monde

Parmi tous les projets d’enrichissement offerts aujourd’hui à la clientèle des cégeps, les activités internationales sont certes d’actualité. En intégrant des dimensions internationales et interculturelles dans les programmes et dans les cours, les cégeps forment les étudiants à vivre dans une société multiculturelle et à œuvrer dans un marché du travail globalisé. 

Si quelques séjours à l’étranger ont été réalisés à travers le temps, souvent à l’initiative d’enseignants avides de transmettre leur passion pour la découverte et l’aventure, l’offre de mobilité internationale est maintenant riche et bien structurée. Annuellement, une centaine d’étudiants du Cégep Limoilou et quelque 300 étudiants du Cégep de Sainte-Foy en profitent pour s’ouvrir sur le monde grâce aux séjours de groupe, aux sessions d’études ou encore aux stages. Dans la plupart des cas, ces expériences internationales marquantes sont créditées et s’intègrent au cursus scolaire de l’étudiant. Les fondations des deux collèges distribuent chaque année près de 55 000 $ en bourses aux étudiants afin de favoriser l’accès à ces projets de mobilité internationale. 

Frédérick De Granpré, Comédien | Techniques de design industriel 1990 et Littérature et expression 1991 - 1992

Former des êtres équilibrés et complets

La promotion de saines habitudes de vie auprès des étudiants est mise de l’avant. Plusieurs activités et services favorisent leur équilibre et, ultimement, leur réussite.

Les activités socioculturelles

Parmi les activités marquantes, le théâtre a toujours eu sa place dans l’histoire des institutions. Les deux cégeps profitent d’ailleurs d’installations scéniques professionnelles, avec les salles Sylvain-Lelièvre, Albert-Rousseau et le Théâtre Petit Champlain, pour répondre à l’intérêt envers les arts de la scène. À cela s’ajoutent des concours, des clubs, des troupes et des comités étudiants des plus variés comme, la radio étudiante, le journal étudiant, les mangas, la troupe de danse, le club photo, la ligue d’improvisation ou le comité environnement. Autant d’occasions de s’engager dans la vie parascolaire du cégep!

Au Cégep Limoilou, chaque été un séjour «Découverte de la Chine» incluant entre autres cours de mandarin et de calligraphie est organisé pour les étudiants.

Les sports

L’offre sportive s’est toujours faite généreuse et a contribué au sentiment d’appartenance des cégeps. Les Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy ont vu le jour dès 1972 alors que les origines des Titans du Cégep Limoilou remontent au temps de l’Externat Saint-Jean-Eudes vers 1964. Chaque année, ce sont 255 Dynamiques de Sainte-Foy et plus de 275 Titans de Limoilou qui s’accomplissent et se dépassent dans le sport et dans leurs études.

De plus, une multitude d’activités et d’installations sportives sont toujours accessibles aux étudiants, aux employés et à la population. Elles constituent d’ailleurs un volet important des services offerts à la communauté. 

Au-delà de la compétition, les cégeps misent aussi sur la santé globale de leurs étudiants. Par exemple, le Cégep de Sainte-Foy a mis en place SAMA Espace équilibre : une programmation d’activités de yoga, de techniques de respiration, de méditation et d’espaces de pauses pour prendre soin de soi, pour augmenter son efficacité aux études en faisant mieux face à la nervosité, au stress ou à l’anxiété. 

Les équipes sportives du Cégep de Sainte-Foy, les Dynamiques, ont permis à près de 4000 jeunes de se dépasser en portant fièrement leurs couleurs depuis leur création en 1972.

Développer des outils pour la vie

Les services d’aide aux étudiants ont toujours été une priorité au cégep. Pour conseiller les étudiants, mais aussi pour les épauler et pour les outiller à faire leurs choix et à relever les défis, les cégeps mettent plusieurs ressources à leur disposition : aides pédagogiques individuels, orthopédagogues, psychologues, conseillers pédagogiques, conseillers d’orientation, travailleurs sociaux ainsi que techniciens en travail social (aide financière, dépannage alimentaire et matériel…).

Tous les intervenants visent à soutenir la réussite scolaire, personnelle et professionnelle des étudiants. Des équipes multidisciplinaires œuvrent de concert pour répondre à des situations de crise et pour favoriser la réussite. CPA+ (Connaître pour accompagner plus), par exemple, est une structure d’intervention permettant le dépistage rapide des étudiants vivant des difficultés dès leur intégration dans un programme au Cégep Limoilou. Autre exemple intéressant, les deux cégeps offrent des services spéciaux aux parents-étudiants pour les aider à concilier leurs études
collégiales et leurs responsabilités parentales afin qu’ils puissent obtenir leur diplôme. 

En 50 ans, les cégeps ont reconnu que la réussite et la persévérance des étudiants sont souvent teintées positivement par leur engagement et par leur implication. C’est pourquoi, dès 1967, les étudiants ont eu accès à de multiples façons de développer leurs talents et d’explorer leurs passions.