Camps d'été

En camp pour apprendre l’anglais

Nul besoin de beaucoup d’arguments pour convaincre que l’apprentissage de l’anglais comme deuxième langue est aujourd’hui une nécessité pour les jeunes. Les camps d’été sont une occasion rêvée de parfaire cet apprentissage tout en s’amusant. S’immerger dans un milieu anglophone, côtoyer des jeunes parlant cette langue, participer à des cours de langue et à des activités en anglais, vivre ses journées en ayant l’obligation d’utiliser l’anglais, les occasions sont nombreuses de parfaire ses connaissances.

«Après trois nuits, les enfants commencent à rêver en anglais et à parler en anglais dans leur sommeil.  C’est à ce moment-là que leur niveau d’anglais va s’améliorer», raconte Charlotte Gélinas-Gagné coordinatrice au camp La Grande Aventure... en Anglais! Elle résume un peu la magie des camps de langue. En baignant dans un milieu anglophone, les jeunes s’adaptent très vite et apprennent presque sans s’en rendre compte.

S’immerger

Une des manières les plus ludiques de progresser dans un apprentissage d’une nouvelle langue est de baigner dans un milieu où notre langue maternelle est quasiment absente. Les camps d’été permettent de le faire très simplement en vivant des aventures attirantes pour les jeunes. Pris par ses activités, le jeune va apprendre la langue naturellement, sans que cela lui semble difficile. Quelques cours d’appoint et la progression sera rapide et durable.

De nombreux camps répartis sur toute la province proposent des formules qui permettent soit de côtoyer de jeunes anglophones, soit de se plonger, grâce à des moniteurs compétents et attentifs, dans un univers exclusivement anglophone. L’utilisation progressive de la deuxième langue fait qu’assez rapidement, en quelques jours, les jeunes en viennent naturellement à parler en anglais dans leurs échanges. Des ateliers spécifiques de conversation ou de vocabulaire viendront aussi renforcer ces apprentissages.

Des activités multiples et diversifiées

L’été est l’époque idéale pour les activités de plein air. Le Québec offre une nature propice à l’aventure et ils sont nombreux les camps qui profitent de ces atouts pour proposer aux jeunes une foule d’activités diverses et épanouissantes. Excursions en canoë, à cheval ou randonnée pédestre, les lacs, les rivières et les sentiers de la province sont autant de terrain de jeu propice à l’épanouissement des jeunes. C’est dans ces décors exceptionnels que l’apprentissage de l’anglais devient un jeu.

Pris par l’aventure, le jeune se libérera des blocages et de la peur de mal s’exprimer. L’utilisation de l’anglais sera naturelle et spontanée puisqu’elle correspond à l’ambiance du moment. L’apprentissage de la langue se fera en même temps que celui de l’activité pratiquée. Les rires et la bonne humeur seront nombreux durant les journées et, le soir, dans les moments plus calmes, il sera temps de renforcer les apprentissages, puis de rêver en anglais.

Pour trouver le camp qui vous convient, une recherche sur Internet vous fournira une grande diversité de possibilités: au bord d’un lac, en ville, en forêt, plus ou moins près de chez vous, avec des anglophones, certains camps offrent aussi des programmes différents selon les classes d’âges. L’occasion est rêvée d’améliorer ses capacités linguistiques tout en profitant de vacances actives. N’attendez plus, trouvez le camp de langue qui vous convient et inscrivez-vous.