Journée maritime québécoise

Les métiers de l’industrie maritime : des bateaux et des hommes

Le transport maritime n’est pas qu’une affaire économique; les ressources humaines constituent également une richesse insoupçonnée. Sur mer et sur terre, des femmes et des hommes assurent de multiples tâches qui permettent aux marchandises de voyager efficacement. Mais rien ne serait possible sans les bateaux. De tous types, de toutes grandeurs, ils nous font rêver.

Que ce soit sur mer ou sur terre, les carrières maritimes sont ouvertes à tous. Elles permettent de ­voyager pour ceux qui rêvent de nouveaux horizons et offrent à ceux qui préfèrent rêver de rivages lointains tout en restant à quai de vivre leur passion ici au Québec. La liste des métiers maritimes est longue. Sur les bateaux, dans les ports ou dans les bureaux, esprit d’équipe, autonomie, travail physique et intellectuel sont au rendez-vous.

La grande flexibilité de cette industrie fait qu’il est possible de passer du port au bateau ou au bureau ou inversement très facilement. La forte croissance de ces activités qui génèrent 27 000 emplois assure à ceux qui se lancent dans cette voie de belles ­perspectives d’emplois très bien rémunérés, bien ­au-dessus de la moyenne québécoise des métiers spécialisés.

Des bateaux

Le Saint-Laurent est un petit laboratoire de la technologie et des navires de toutes sortes. Des bateaux de croisière qui nous font rêver par leur luxe, leur grandeur et les horizons qu’ils nous inspirent aux ­petits remorqueurs qui, telles des fourmis travaillant inlassablement pour régler le trafic maritime, la gamme des bateaux du Saint-Laurent est vaste.

La barge est une embarcation utilisée pour le transport de marchandises en mer, mais elle ne dispose pas de son propre système de propulsion. Elle est généralement tirée ou poussée par un remorqueur.

Le brise-glace, ce seigneur de l’hiver est un navire construit spécialement et solidement pour briser les glaces et garantir un passage continu pour la navigation. On en voit régulièrement durant la longue saison froide.

Le navire de croisière se voit de plus en plus fréquemment sur le Saint-Laurent. Destiné aux transports des touristes, il peut avoir toutes les tailles. Toujours plus grand, il véhicule du rêve, surtout en automne où les grandes compagnies courtisent le fleuve et les couleurs enivrantes du Québec.

Le navire-citerne transporte en vrac des liquides, notamment du pétrole et d’autres produits pétroliers. On en voit régulièrement devant Québec, car ils viennent s’arrimer au terminal pétrolier de la ­raffi­nerie Valéro du côté de Lévis. Il prend le nom de ­pétrolier, de gaziers, etc., selon les produits transportés.

Le paquebot appartient aux navires de croisières. Destiné au transport des voyageurs, il se caractérise par son utilisation sur des lignes maritimes régulières.

Le porte-conteneurs est un des navires de commerce les plus utilisés à travers le monde. Il se ­spécialise dans le transport de marchandises en conteneurs. Ce mode de conditionnement est de plus en plus utilisé et de nombreux ports permettent une automatisation de la logistique.

Le remorqueur est un navire construit spécialement pour déplacer des navires d’un point à un autre. Il e­xerce son activité dans les ports, sur le fleuve et parfois en haute mer. Petit, mais costaud, il est ­souvent essentiel pour la bonne marche du transport maritime.

Le traversier spécialement conçu pour assurer la traversée de passagers, de véhicules ou de wagons d’une rive à l’autre d’un fleuve, d’une rivière, d’un
lac ou d’un bras de mer. Bleu et blanc, ils sont très ­connus au Québec.

Le vraquier, ce nom recouvre un grand nombre de types de navires destinés à transporter des produits secs en vrac. On parle de céréalier, de charbonnier, de minéralier, de phosphatier, etc., suivant les produits transportés.

Sources : site internet corporation des pilotes du Bas-Saint-LaurenT

Les métiers maritimes

En mer

  • Capitaine 
  • Chef mécanicien
  • Cuisinier de navire
  • Électricien
  • Matelot de pont
  • Matelot de salle des machines
  • Officier de pont de quart
  • Officier mécanicien
  • Pilote maritime
  • Premier officier de pont
  • Timonier

À terre

  • Agent maritime 
  • Agent de sûreté maritime
  • Agent de sûreté portuaire
  • Analyste en transport maritime
  • Avocat maritime
  • Débardeur
  • Gestionnaire d’équipage
  • Gestionnaire de navire
  • Gestionnaire portuaire
  • Grutier 
  • Inspecteur maritime
  • Soudeur
  • Surintendant arrimage
  • Technicien en architecture navale
  • Technicien en logistique
  • Travailleur d’entrepôt