Illustration : Alain Reno, photo : Louis-Karl Picard Sioui

SILQ : du 11 au 15 avril 2018

Invitée d'honneur du jeudi 12 avril

Naomi Fontaine est née à Uashat, réserve indienne située dans une baie ­bordant le fleuve Saint-Laurent (Québec, Canada). Adolescente, elle est déménagée à Québec où elle a fait des études en enseignement dans le but de retourner à Uashat pour y enseigner. Après son diplôme à l’Université Laval, elle retourne à sa communauté pour enseigner, selon ses vœux, à l’école Manikanetish.

Kuessipan (À toi), paru en 2011 aux éditions Mémoire d’encrier, est le premier roman de Naomi Fontaine. Réédité en France, finaliste au Prix des Cinq Continents, l’ouvrage a connu un véritable succès. Pour la revue Le libraire, l’auteure est considérée comme la «Révélation de l’année 2011». Elle a également été sélectionnée par le magazine Elle Québec comme l’une des «Femmes de l’année 2011». Kuessipan est adapté au cinéma par Max Films. Avec Naomi Fontaine, une nouvelle voix autochtone est née.

Naomi Fontaine a publié son deuxième roman, Manikanetish, à l’automne 2017 aux éditions Mémoire d’encrier. Elle y raconte son expérience d’enseignement à l’école du même nom. Le livre rend hommage à cette éducatrice fondatrice de l’école où se déroule le roman. Manikanetish (Petite Marguerite) est sélectionné au prix des libraires, et est considéré comme un des incontournables de la littérature autochtone.

L’auteure Naomi Fontaine vit à Québec où elle poursuit des études en maîtrise à l’Université Laval. Son rêve: enseigner les littératures des Premières Nations à l’université pour mieux faire connaître la richesse et la complexité de sa culture. Elle vient de signer, en collaboration avec Jean-François Létourneau et Ollivier Dezutter, l’anthologie des voix des Premières Nations, Tracer un chemin, Meshkanatsheu (Hanenorak).