Contenu commandité
Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Salon carrière formation 2019

Une place pour vous au CIUSSS de la Capitale-Nationale

Une visite au Salon Carrière Formation de Québec passe invariablement par un arrêt au kiosque du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale. Plus de 750 postes y sont offerts: des emplois qui répondent à une multitude de profils dans des environnements très diver­sifiés.

Couvrant les territoires de Portneuf, Québec et Charlevoix, le CIUSSS est une organisation
de choix. Avec plus de 17 000 employés, il dessert près de 754 000 citoyens. Si les possibilités de carrière sont nombreuses, les milieux dans lesquels celle-ci peut s’exercer sont variés et s’accordent avec tous styles de vie. Ville, banlieue ou campagne: l’ampleur de son territoire permet d’occuper un emploi à proximité de chez soi.

Sous le signe des valeurs institutionnelles que sont la bienveillance, le respect, la collaboration, la responsabilisation et l’audace, l’organisation propose des possibilités de carrière dans 200 titres d’emploi. Centres hospitaliers, d’hébergement (CHSLS) ou de réadaptation, de recherche, CLSC, soins à domicile et établissements scolaires, constitue une diversité de milieux où la personne peut -travailler.

Une occasion unique

«Les occasions d’obtenir rapidement une permanence n’ont jamais été aussi favorables. La porte est donc grande ouverte aux nouveaux diplômés et aux personnes qualifiées ayant de l’expérience. Une partie des usagers étant anglophone, les candidats bilingues ou désireux de maintenir leurs acquis dans la langue seconde sont également accueillis à bras ouverts», insiste Christian de Beaumont, coordonnateur aux ressources humaines.

«Pour plusieurs titres d’emploi, le CIUSSS de la Capitale-Nationale offre des postes permanents ou des garanties de travail qui respectent la disponibilité des employés. Ces garanties vont jusqu’à du temps complet. Tous les détails sont disponibles dans notre site Internet», mentionne Marleen Cameron, chef de service au recrutement.

D’autres avantages

En raison notamment de sa mission universitaire, de ses programmes de formation, de ses conditions salariales intéressantes, de ses avantages sociaux, de la possibilité qu’elle offre de devenir formateur ou superviseur de stagiaires, de son programme de relève des cadres et de sa démarche Entreprise en santé, l’organisation réunit toutes les conditions permettant à chacun de mener une carrière enrichissante, à la hauteur de ses aspirations. 

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale, c’est l’occasion de se joindre à des personnes engagées et compétentes. Des employés qui travaillent en partenariat avec des organismes communautaires,
des cliniques médicales et des pharmaciens privés, bref, avec toute organisation s’intéressant à la santé et au mieux-être de la population du territoire! De plus, son virage du recrutement international permet également d’y rencontrer des personnes de tous les horizons. «Osez passer nous voir, nous avons une place pour vous!»

Visionner la vidéo intitulée Devenez préposé aux bénéficiaires (ciussscn.ca section Carrière/Trouver un emploi/préposé aux bénéficiaires)

www.ciussscn.ca 

Salon carrière formation 2019

Mouvement Desjardins: chez Desjardins, on ne comble pas un poste, on engage une personne. Nuance.

En plus de figurer parmi les 100 meilleurs employeurs au pays selon la firme Mediacorp Canada, qui se fonde sur des critères clés comme la communication avec les employés, les avantages en matière de santé et d’équilibre travail-famille, et la rémunération.

Desjardins se classait en 2018 aux palmarès des meilleurs employeurs pour les jeunes et les récents gradués, des meilleurs employeurs pro-famille et des employeurs les plus écolos au Canada. Desjardins se classe aussi dans les meilleurs employeurs selon Forbes Canada et figure dans le top 10 des meilleurs employeurs au Canada selon Indeed.

L’humain avant tout

Au sein du Mouvement Desjardins, l’humain est au centre des préoccupations. Espaces de travail modernes, importance accordée à la diversité et l’inclusion, conciliation travail-famille, réalisation de soi, développement de carrière, formation continue, initiatives vertes, adhésion aux valeurs fondamentales des coopératives... Faire carrière chez Desjardins c’est travailler pour une organisation authentiquement humaine et bienveillante, maximiser son potentiel dans toutes les sphères de sa vie et faire la différence en rendant le domaine financier plus humain en travaillant toujours dans l’intérêt des membres et clients. Travailler chez Desjardins, c’est aussi avoir accès à une grande communauté d’échanges axée sur l’innovation et composée de milliers d’employés passionnés.

Parce que le talent et les personnes sont au centre de ses priorités, Desjardins offre à ses employés une rémunération concurrentielle et des avantages sociaux plus qu’intéressants, incluant un régime d’assurances collectives complet et adapté aux employés des employés, des mesures concrètes pour développer leurs compétences et un environnement de travail favorable à la santé et au bien-être personnel. 

Salon carrière formation 1019

As-tu pensé à un avenir dans le secteur bioalimentaire ?

Le secteur bioalimentaire, c’est 500 000 emplois au Québec, soit l’équivalent de 1 emploi sur 8. Avec un éventail de métiers et de professions dans des milieux de travail aussi variés que stimulants, il y en a pour tous les goûts!

Pour une deuxième année consécutive, le secteur bioalimentaire s’invite au Salon Carrière Formation, dans la Zone Carrières Bioalimentaire. Viens rencontrer les représentants du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation ainsi que leurs partenaires pour repartir la tête pleine d’idées pour ton avenir. 

Des métiers en demande

De nombreux métiers liés au secteur bioalimentaire présentent d’excellentes perspectives d’emploi. En voici quelques-uns: 

  • Agronome,
  • Vétérinaire,
  • Boucher,
  • Poissonnier,
  • Chef cuisinier,
  • Opérateur de machinerie en transformation alimentaire,
  • Ouvrier agricole, et plus encore!

Jeu et test d’orientation

Viens mettre tes connaissances à l’épreuve avec le jeu interactif De la terre à l’assiette ou réalise un court test d’orientation pour connaître le programme d’études qui correspond le mieux à ton profil. Tu pourrais courir la chance de gagner l’un des prix offerts!

Les établissements d’enseignement t’accueillent

La Zone Carrières Bioalimentaire rassemble plusieurs représentants d’établissements d’enseignement qui sauront répondre à tes questions: 

  • l’Institut de technologie agroalimentaire,
  • la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université Laval,
  • le Centre de formation agricole de Saint-Anselme,
  • l’École hôtelière de la Capitale,
  • le Cégep de Lévis-Lauzon.

L’Institut de technologie agroalimentaire: un établissement d’enseignement unique

L’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) est le plus important centre de formation technologique de langue française spécialisé en agroalimentaire en Amérique du Nord. Il forme des technologues dans les secteurs agricole, horticole, alimentaire
et équin. 

Une école de proximité

L’ITA accueille près de 1000 étudiants chaque année sur ses deux campus de La Pocatière et de Saint-Hyacinthe. La dimension humaine, au cœur de l’enseignement, favorise l’apprentissage et le sentiment d’appartenance des étudiants.

Un milieu de vie dynamique

Les deux campus regorgent d’activités sociales, culturelles, communautaires et sportives de tous les niveaux et pour tous les goûts. 

Du personnel passionné 

L’équipe de professeurs et les membres du personnel sont reconnus pour leur expertise tant dans les programmes de formation que dans les activités liées
à la vie étudiante et à la réussite scolaire. 

Une perspective exceptionnelle de carrière 

Depuis sa fondation il y a plus de 50 ans, l’ITA a acquis une excellente réputation auprès des entreprises. Plus de 95% des diplômés obtiennent un emploi dès la fin de leurs études. 

Viens nous visiter à l’occasion des portes ouvertes de l’ITA, le 9 novembre au campus de La Pocatière et le 16 novembre au campus de Saint-Hyacinthe.

Salon carrière formation 2019

Les Cégeps de la ville de Québec: de la formation continue qui correspond à vos besoins

Les quatre Cégeps de la ville de Québec innovent cette année et vous offrent une présence commune de leurs services de formation continue lors du prochain Salon Carrière Formation de Québec. Ceux-ci proposent des formations et des cours qui s’adaptent à vos besoins pour bonifier votre carrière.

Les représentants de la formation continue des cégeps Garneau, Limoilou, Sainte-Foy et St.Lawrence seront bien présents au Salon Carrière Formation de Québec qui se déroulera au Centre de foires ExpoCité du 24 au 26 octobre. En plus de leurs kiosques traditionnels, ils animeront un espace commun, les 25 et 26 octobre, dans la zone-conseil du salon.

Plus de 50 ans au service de la formation continue

Les Cégeps font partie du paysage scolaire québécois depuis 1967 et la formation continue fait partie intégrante de leur mission depuis lors, bien que ce volet soit méconnu. Ils tiennent, à l’occasion de ce salon, à mieux faire connaître les programmes et les cours de niveau collégial destinés spécifiquement aux adultes et aux travailleurs. 

De nombreuses questions sont couramment adressées aux conseillers de la formation continue: à qui s’adressent ces formations? Quelles sont les conditions d’admission? Quels sont les coûts associés au programme? n’en sont que quelques exemples. La présence de conseillers des quatre Cégeps de Québec dans la zone-conseil du salon permettra aux visiteurs adultes de trouver réponse à leurs questions.

Des programmes pour tous les publics

Plusieurs adultes souhaitent réorienter leur carrière, perfectionner leurs compétences et enrichir leurs connaissances ou encore se spécialiser dans des domaines de pointe afin d’améliorer leur employabilité ou voir leur carrière progresser. Les programmes et les cours de formation continue s’adressent à eux. Des formations souples et adaptées de 15 heures, offertes le soir, amélioreront la maîtrise d’un programme comme Excel, par exemple.

Les Cégeps offrent également des programmes de reconnaissance des acquis et des compétences pour une clientèle en emploi, qui n’a pas le diplôme collégial correspondant. Ces travailleurs pourront aller chercher un diplôme reconnu tout en demeurant en emploi grâce à cette démarche adaptée et flexible. Également, lorsqu’une réorientation de carrière est nécessaire, les Cégeps offrent diverses possibilités d’obtenir des attestations reconnues par le marché du travail, souvent en peu de temps.

La clientèle immigrante y trouvera aussi des solutions pour se mettre à niveau professionnellement. De jour, de soir, en ligne, à temps plein ou partiel, les formations permettront à celle-ci d’être rapidement sur le marché de l’emploi.

Une autre avenue de formation intéressante offerte par les formations continues du collégial repose sur les services aux entreprises, des services compétitifs qui répondent spécifiquement aux besoins des entreprises. Les formateurs sont des experts qui sont réputés dans leur domaine. Ils peuvent aller en entreprise pour offrir la formation, ou encore, les travailleurs peuvent suivre les cours dans les locaux des Cégeps.

Salon carrière formation 2019

Commission de la construction du Québec: un emploi dans la construction, y avez-vous pensé?

L’industrie de la construction est une composante majeure de l’économie québécoise. Elle emploi d’ailleurs un travailleur sur vingt au Québec offre de magnifiques perspectives d’emploi et des choix de carrières très intéressants. En 2018, le nombre de travailleurs a atteint un sommet avec plus de 165 000 personnes qui ont œuvré sur les chantiers du Québec, générant 163 millions d’heures travaillées. Ce niveau d’activité demeurera élevé ces prochaines années. C’est la Commission de la construction du Québec (CCQ) qui régit une grande partie de cette industrie.

Des métiers passionnants et bien payés!

L’industrie de la construction est très présente et essentielle dans nos vies. Il suffit de regarder autour de nous pour s’en convaincre. Que ce soit une résidence familiale, un hôpital, une école ou une tour de bureaux, ils ont tous été réalisés par des travailleurs et des entrepreneurs en construction.

Plus de 10 000 nouveaux travailleurs de la construction doivent être recrutés chaque année. Un nombre qui est appelé à augmenter ces prochaines années.

Les chantiers permettent aux travailleurs de bien gagner leur vie. Le salaire horaire minimum avoisine 18$ pour un apprenti et grimpe jusqu’à 45$ pour un compagnon. L’industrie offre aussi une couverture d’assurance étendue et un régime de retraite avantageux.

De nombreux métiers offrent d’excellentes perspectives professionnelles, notamment les couvreurs, carreleurs, frigoristes, poseurs de revêtements souples, monteurs-mécaniciens (vitriers), mécaniciens d’ascenseur, poseurs de systèmes intérieurs, mécaniciens en protection incendie ou encore plâtriers.

Salon carrière formation 2019

Un coup de pouce pour soutenir mon jeune dans son processus de choix de carrière

1er mars… voici une date importante pour plusieurs adolescents et pas seulement parce qu’ils sont probablement en semaine de relâche! S’ils ont un choix de programme à effectuer pour des programmes postsecondaires soit: formation professionnelle, cégep, université, c’est la date à retenir. Bien que nous soyons seulement en octobre, cela va arriver rapidement !

Pour un parent, comment faire pour soutenir son jeune sans prendre de décision à sa place et sans, au contraire, ne pas assez s’impliquer?

Plusieurs ressources sont mises à notre disposition, mais on ne les connaît pas toujours. Évidemment, il y a le conseiller d’orientation de l’école, mais celui-ci doit rencontrer de nombreux élèves. Comme parent, il est possible de donner un coup de main à votre enfant et d’entamer la première étape d’une démarche d’orientation.

Pourquoi ne pas débuter par une visite au Salon Carrière Formation de Québec! D’une part, c’est gratuit. D’autre part, votre temps étant précieux, vous retrouverez à un seul et même endroit de nombreux établissements d’enseignement postsecondaire. Sur place, il vous sera possible de rencontrer des conseillers d’orientation qui pourront vous guider vers certaines ressources. Vous pourrez discuter avec des spécialistes de certaines formations, découvrir les cheminements possibles et même de nouvelles carrières.

Votre jeune aura la possibilité de participer à de nombreuses activités en lien avec certains métiers. Ainsi, en plus d’en apprendre davantage sur différents programmes de formation, il aura aussi la possibilité de discuter avec certains travailleurs pour en apprendre concrètement sur la réalité en entreprise.

En cas de besoin, il vous sera également possible d’acquérir certains livres de référence pour vous outiller et même inscrire votre jeune pour un stage d’un jour dans un domaine qui pourrait l’intéresser.

En conclusion, débutez donc cette réflexion avec votre jeune par une visite au Salon Carrière Formation de Québec. Cela vous guidera pour les étapes à venir et, s’il sait déjà en quoi il aimerait poursuivre ses études, il sera en mesure de confirmer son choix et prendre une décision quant à son prochain établissement. Au plaisir de vous y rencontrer!

Secteur de la formation et du choix de carrière : du 24 au 26 octobre

Salon carrière formation 2019

Travailler en résidence pour aînés: des possibilités de carrières stimulantes et valorisantes

Travailler en résidence pour aînés peut s’avérer très valorisant. Le secteur d’activité offre de multiples possibilités de carrières. En pleine croissance, il connaît également une pénurie de main-d’œuvre, ce qui ouvre des perspectives intéressantes pour de nouveaux travailleurs qui cherchent un domaine stimulant.

Plus de 20 corps de métiers sont représentés en résidence pour aînés. Certains touchent les soins à la personne, alors que d’autres concernent notamment la cuisine et l’entretien des bâtiments. Le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) sera présent au Salon Carrière Formation de Québec pour mettre en lumière ces différentes possibilités de carrières.

Avez-vous ce qu’il faut pour travailler dans le secteur?

Vous aimez les contacts humains et vous voulez faire une différence dans la vie des gens? Les résidences pour aînés vous tendent les bras. Vous pourrez vous y épanouir professionnellement en créant des liens de confiance tant avec les résidents qu’avec vos collègues. Vous bénéficierez aussi d’horaires flexibles et d’un lieu de travail près de chez vous.

Vous faites preuve d’initiative et d’une bonne capacité d’adaptation ? Vous avez vraiment ce qu’il faut pour faire votre place dans ce secteur. Vous sentirez que votre travail et votre engagement apportent vraiment une valeur ajoutée. La reconnaissance des résidents et de leurs familles illuminera vos journées. 

De multiples possibilités d’emploi

Le secteur des résidences pour aînés emploie actuellement près de 43 000 travailleurs. En raison du vieillissement de la population, sa croissance n’est pas près de s’essouffler. On estime en effet qu’il faudra créer 1000 postes par année au cours de la prochaine décennie pour être en mesure de répondre à la demande. 

Si les préposés aux résidents et les employés de cuisine sont particulièrement recherchés, il n’en demeure pas moins que les résidences ont aussi des postes d’infirmières auxiliaires, d’agents de sécurité, de préposés à l’entretien, de responsables des loisirs et de soutien administratif à combler. Les possibilités de carrière étant aussi diversifiées, vous trouverez assurément la place qui vous convient. 

De plus, soulignons qu’une nouvelle attestation professionnelle nommée Assistance à la personne en résidence privée pour aînés (AEP), d’une durée de 180 h, permet aux personnes intéressées d’accéder au métier de préposé(e) aux résidents. Cette formation est offerte dans plusieurs régions de la province. Tous les détails sont disponibles à l’adresse inforouteFPT.org/ministere/aep.aspx

Un portail d’emplois pour vous

Les résidences membres du RQRA sont nombreuses à afficher leurs postes à combler sur le portail emplois.rqra.qc.ca. Il est possible d’y postuler en ligne et de s’inscrire gratuitement à des alertes emplois acheminées par courriel. Profitez-en et venez aussi nous rencontrer au Salon Carrière Formation de Québec!

Salon carrière formation 2019

Technologue en orthèses et prothèses orthopédiques: une profession d’avenir à découvrir

Plusieurs personnes souhaitent faire carrière dans le domaine de la santé. Parmi les nombreux programmes d’études offerts, il peut être difficile de s’y retrouver. Voici quelques informations concernant une profession encore trop méconnue dont les besoins sont pourtant grandissants et les perspectives d’emploi plus qu’intéressantes: technologue professionnel en orthèses et prothèses orthopédiques.

Un quotidien varié 

De l’évaluation des besoins à l’analyse et la conception d’appareillages orthopédiques, en passant par l’appropriation et les suivis auprès de la clientèle, le quotidien des technologues professionnels en orthèses et prothèses est tout sauf routinier. Les technologues sont habiletés à concevoir tant des orthèses que des prothèses. Les orthèses visent à soutenir ou corriger une partie du corps alors que les prothèses visent à remplacer artificiellement un membre.  Ceux-ci peuvent également réaliser des soins orthopédiques, dont des soins de plaies. Les technologues professionnels en orthèses et prothèses orthopédiques sont présents dans les centres de réadaptation publics et privés, les laboratoires d’orthèses et prothèses, les cliniques privées et les hôpitaux. Ils travaillent en étroite collaboration avec les médecins généralistes et spécialistes, les ergothérapeutes, les physiothérapeutes, les infirmiers et différents professionnels de la santé. 

Salon carrière formation 2019

Le premier emploi: toute une aventure!

Le premier emploi d’un ado suscite de nombreuses questions. Voici 5 éléments à considérer afin de bien le guider à travers cette étape importante.

Connaître sa motivation à travailler

Quand on sait pourquoi on fait quelque chose, il est toujours plus facile de persévérer lorsqu’on se heurte à des obstacles. Il pourrait être intéressant et même -important de rappeler à votre ado la raison pour laquelle il veut -travailler s’il éprouve des difficultés et s’il se démotive en cours
d’emploi.

Cibler des emplois intéressants

On pense souvent d’emblée aux emplois dans le service à la clientèle pour une première expérience, mais il existe d’autres options! Il est important de considérer un tant soit peu les intérêts et le tempérament de votre jeune. Un emploi de plongeur ou de commis d’entrepôt peut convenir à un timide, par exemple. Pensez aussi aux entreprises à proximité de la maison ou de l’école pour faciliter les déplacements. 

Rédiger un CV

Même si votre ado n’a aucune expérience de travail, il est possible de lui créer un CV. Il peut y inscrire: ses qualités et ses aptitudes; les projets scolaires auxquels il a participé ou les loisirs qu’il pratique et qui démontrent son engagement; sa force physique; son côté sociable.

Être informé de certaines normes

Contrairement à la croyance populaire, il n’y a pas d’âge minimum pour travailler. En deçà de 14 ans, toutefois, vous devez fournir une autorisation parentale à l’employeur. De plus, le travail ne doit en aucun cas compromettre la réussite scolaire! 

Devenir un coach pour son ado

L’équilibre est la clé lorsqu’il s’agit d’accompagner votre ado dans cette expérience. Le but est de le rendre autonome pour qu’il puisse voler de ses propres ailes!

Tiré du livre Premier emploi: bien guider son ado d’Option-travail, disponible au Salon Carrière formation, en librairie et en ligne au septembre.com dès le 24 octobre 2019.

Caroline Arsenault, conseillère d’orientation, Option travail

Salon carrière formation 2019

Cégep Sainte-Foy Être rémunéré pendant mes études collégiales, c’est possible!

Au Cégep de Sainte-Foy, les étudiants ont différentes possibilités d’obtenir une rémunération durant leurs études, que ce soit en participant à la formule d’alternance travail-études, ou en obtenant une bourse de stage via le nouveau programme de bourses aux stagiaires mis en place récemment par le gouvernement.

Bourses de soutien à la persévérance et à la réussite des stagiaires

Au printemps dernier, le gouvernement du Québec mettait en place un nouveau programme de bourses de soutien à la persévérance et à la réussite des stagiaires du collégial afin que ceux-ci soient rétribués lors de leur stage en entreprise. «Les étudiants inscrits en soins infirmiers, techniques d’éducation à l’enfance, techniques d’éducation spécialisée, techniques d’inhalothérapie et techniques de travail social ont tous accès à des bourses pouvant atteindre entre 2200$ et 2500$», explique Dany Dubois, coordonnateur aux affaires étudiantes au Cégep de Sainte-Foy. «Notre bureau d’aide financière s’occupe d’aider nos étudiants dans leur démarche», précise encore Dany Dubois.

L’alternance travail-études (ATE) 

La formule ATE offerte à Sainte-Foy est gratuite: l’étudiant participe durant l’été à deux séjours rémunérés en entreprises d’une durée de 8 à 16 semaines, selon le cas. Ces séjours sont supervisés par un professeur du programme et un superviseur en milieu de travail. «Cette immersion dans le monde du travail permet à l’étudiant de valider son choix professionnel, dès la fin de sa première année d’études au cégep», explique Mélissa Bellemare, conseillère en communication au Cégep de Sainte-Foy. Les séjours en entreprise sont rémunérés à un taux de 13$ à 25$ de l’heure, selon les milieux de travail.

La formule offre de grands avantages souligne Mme Bellemare. «L’étudiant qui participe à la formule ATE a la chance d’apprendre son métier à la fois au Cégep et en milieu de travail. Il accumule de l’expérience dans son domaine, sans toutefois allonger son parcours scolaire. Enfin, les étudiants n’ont pas à payer pour faire de l’ATE puisque la formule est offerte tout à fait gratuitement aux étudiants du secteur de la formation technique à Sainte-Foy», souligne-t-elle. 

Le Cégep de Sainte-Foy sera présent au Salon Carrière Formation de Québec qui se tiendra du 24 au 26 octobre prochains au Centre de foires ExpoCité.

Pour connaître les programmes qui offrent l’alternance travail-études et les bourses de soutien à la persévérance et à la réussite des stagiaires.

www.cegep-ste-foy.qc.ca/programmes/alternance-travail-etudes/

www.afe.gouv.qc.ca/bourses-de-soutien-a-la-perseverance-et-a-la-reussite-des-stagiaires/

Salon carrière formation 2019

Pourquoi un Salon carrière formation de Québec…. Depuis 25 ans !

En tant que conseillère d’orientation, je reçois régulièrement des personnes en consultation pour diverses raisons en lien avec la carrière. Les étudiants, peu importe le niveau, désirent trouver la bonne formation qui leur permettra de se réaliser dans leur future carrière. Les adultes, peu importe leur âge, veulent faire un ajustement, un changement d’emploi ou une réorientation complète.

Pour toutes sortes de raisons, leur situation actuelle ne convient plus. Certains restent dans le même domaine, mais changent d’employeur, d’autres font une formation courte leur permettant d’améliorer leurs conditions de travail et, enfin, certains retournent à l’école dans une formation à temps plein ou à temps partiel dans le but de faire complètement autre chose pour la suite de leur carrière. 

C’est dans cette optique que le Salon Carrière Formation de Québec organise un événement gratuit depuis maintenant 25 ans. Peu importe la situation dans laquelle on se trouve, il y a des ressources pour nous et il est possible d’y trouver son compte!

Salon carrière formation 2019

Un monde à découvrir avec la Zone mentors de JeunesExplo!

Quoi de mieux pour explorer une carrière que de parler directement avec les professionnels qui œuvrent dans le domaine? C’est ce que propose la Zone mentors de JeunesExplo au Salon carrière formation de Québec, le jeudi 24 octobre, de 9 h à 16 h, au kiosque 501. Cette activité exclusive offrira aux visiteurs l’occasion de rencontrer les divers professionnels et de leur poser une foule de questions sur leur parcours scolaire respectif. Une mine d’informations pour en apprendre un peu plus sur la carrière envisagée et faire un choix éclairé!

Afin d’immortaliser cette rencontre, JeunesExplo invite les visiteurs à laisser aller leur créativité dans la cabine photographique (photobooth) avec les accessoires ludiques mis à leur disposition sur le thème des professions et de l’orientation de carrière. Tous les participants seront éligibles au tirage d’une paire d’écouteurs sans fil de marque Powerbeats. Le nom du gagnant ainsi que les photos seront diffusés sur les réseaux sociaux de l’organisme.

Salon Carrière Formation de Québec

5 incontournables pour accompagner votre ado vers un premier emploi

Votre enfant a grandi (trop vite). Le voilà qu’il souhaite maintenant dénicher un premier emploi pour gagner en autonomie. Comment lui donner un bon coup de pouce? Aujourd’hui, avec la pénurie de main-d’œuvre que nous connaissons, le défi n’est pas tant de l’aider à se trouver un emploi parmi les milliers qui lui sont proposés, mais plutôt de trouver le bon, celui qui lui permettra de concilier études et travail et de se projeter dans l’avenir.

Cette année encore, le Salon Carrière Formation de Québec vient soutenir les parents et les étudiants qui font face à de tels défis! Voyez les cinq incontournables du Salon afin que votre ado ait toutes les chances d’obtenir un premier emploi enrichissant. Qui sait? Une fois sur place, vous pourriez vous aussi en profiter pour faire le point sur votre propre carrière professionnelle… car après tout, ce salon est aussi celui de tous les chercheurs d’emploi!

1) Regardez son avenir avec lui 

Dans un premier temps, si ce n’est déjà fait, commencez à définir un plan d’avenir avec votre enfant. Pour ce faire, rencontrez sur place les responsables des différents établissements (cégeps, universités, ordres professionnels, comités sectoriels, etc.) du secteur Formation du salon. «Ils sont tous là!», affirme Caroline Potvin, directrice générale du Salon.  Ces derniers pourront ren­­seigner votre ado sur les différentes carrières qui lui plaisent et l’aider à s’orienter vers l’une ou l’autre. Cette première étape est primordiale pour la quête de votre enfant puisqu’elle place les études au cœur de son projet de vie et lui dessine un avenir prometteur. 

Salon carrière formation 2019

Lancement exclusif au Salon Carrière Formation de Québec: recruter à partir de l’humain, est-ce possible? Oui!

Hyumeet, la nouvelle application professionnelle renverse le processus en permettant de vérifier le fit en premier. Elle donne le pouvoir au talent qui exprime son emploi idéal, de manière authentique et anonyme! 

Le monde du travail est en transformation majeure. Les nouvelles technologies, l’automatisation, l’apprentissage continu, les structures organisationnelles collaboratives, l’équilibre vie-travail-famille, de nouvelles valeurs et le besoin de sens, sans oublier pénurie de main-d’œuvre, influencent cette -évolution. Aujourd’hui, il ne suffit plus de travailler pour travailler. Aujourd’hui, les talents cherchent à s’épanouir dans un environnement qui est en congruence avec leurs valeurs. 

Actuellement, les entreprises ont de la difficulté à pourvoir leurs postes et se sentent obligées de se vendre en créant des affichages attirants, mais pas toujours authentiques. Elles doivent soigner leur marque employeur et offrir une expérience talent unique dans le but d’attirer et de recruter. De l’autre côté, le talent qui souhaite postuler à un nouvel emploi doit toujours adapter son CV et sa lettre de présentation en fonction du poste, au détriment de ses besoins réels. 

Environ 87% des Canadiens actifs au travail sont disponibles pour de nouvelles opportunités. La rétention est devenue un enjeu majeur pour les entreprises qui n’ont pas modernisé leur environnement et leurs processus de travail. 

Des solutions de recrutement se créent à l’aide des technologies de pointe telles que l’intelligence artificielle et les robots recruteurs. Il est possible d’analyser des milliers de CV en quelques secondes,
de diffuser des offres d’emploi à l’international et de faire passer des entrevues par un robot. Cependant, le facteur le plus important lié aux ressources humaines est oublié: l’humain.

Le contrat psychologique 

Hyumeet apporte une touche plus humaine au début du processus de recrutement en vérifiant le fit en premier. Les recruteurs accèdent à des profils de talents authentiques qui permettent d’être sélectionnés en fonction de leur personnalité, de leurs motivations et de leurs valeurs. C’est le respect du contrat psychologique qui assure que l’employé et l’entreprise partageront des attentes et des valeurs communes. Le talent exprime ses attentes et se décrit de manière authentique, avant de postuler. L’employeur décrit le talent idéal pour son opportunité. C’est de cette manière que le fit se crée et c’est ce qui rend Hyumeet unique. 

Les talents peuvent garder l’anonymat et surveiller les opportunités dans leur domaine, et ce, sans CV. Ils peuvent ensuite entrer en contact avec les employeurs de leur choix de manière informelle en décrivant facilement leurs attentes  : que ce soit pour garder contact uniquement, rencontrer l’équipe, en connaître davantage sur le poste ou postuler! L’employeur ne paie que des frais minimes pour offrir une opportunité et pour chaque talent qui démontre un intérêt sérieux pour celle-ci. 

Hyumeet débutera ses opérations en exclusivité au Salon Carrière et Formation de Québec les 25 et 26 octobre, au Centre de Foires. L’application sera offerte gratuitement pour les employeurs et les visiteurs, afin d’obtenir des matchs instantanés et des rencontres directement sur place dans la salle aménagée à cet effet. Le lancement officiel de l’application aura lieu quelques jours après le Salon.

Récipiendaire de la subvention de l’appel à projets de la ville de Québec, l’entreprise travaille en collaboration avec les différents organismes d’aide à l’emploi tels que : Emploi Québec, Québec international, le GIT, Option travail, et d’autres. «Nous collaborons tous ensemble dans le but d’offrir une nouvelle approche adaptée autant pour les employeurs que pour les talents.»

Hyumeet est une application propulsée par Hyuman recrutement inc.

Salon carrière formation 2019

Des ressources pour explorer vos possibilités et vous projeter vers l’avenir

Le Salon Carrière Formation constitue une occasion privilégiée pour toute personne qui souhaite découvrir les possibilités, parfois insoupçonnées, qui s’offrent à elle dans l’univers scolaire et professionnel.

À titre de partenaire du Salon, l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec (OCCOQ) vous invite à profiter pleinement de votre expérience et à visiter son kiosque pour optimiser votre visite en fonction de vos besoins et de vos aspirations, mais aussi en tenant compte de vos questionnements.

En effet, des conseillers d’orientation (c.o.), accompagnés d’étudiants en sciences de l’orientation, seront présents au kiosque de l’Ordre pour échanger avec les visiteurs. Ils pourront répondre à vos questions concernant les formations ou le marché du travail, mais aussi vous aider à explorer des possibilités correspondant à vos intérêts, à votre personnalité et à vos aptitudes.

Le point de départ de tout processus de décision professionnelle est la connaissance de soi. C’est ce qui permet de donner une direction et d’attribuer un sens à votre démarche d’exploration des options qui vous permettront de réaliser votre plein potentiel et de trouver votre place sur le marché du travail tout au long de la vie. 

Pour les parents

En visitant le kiosque de l’OCCOQ, vous y trouverez aussi de l’information au sujet de la Semaine québécoise de l’orientation (SQO) 2019, qui aura lieu du 4 au 8 novembre prochains, sous la thématique Ses choix, mon soutien, son avenir. La SQO offrira aux parents – ainsi qu’aux adultes significatifs dans l’entourage des enfants, adolescents et jeunes adultes – une foule d’activités, d’outils et de ressources pour les aider à jouer un rôle de soutien positif à travers les découvertes, les projets et les choix qui ponctuent le parcours scolaire et professionnel des jeunes.

Visitez espaceparents.org et abonnez-vous à notre page Facebook (@OCCOQ) pour ne rien manquer de la SQO 2019 ainsi que des actualités et activités de l’OCCOQ.

Au nom de l’Ordre et de ses membres, je vous souhaite de belles découvertes et des échanges stimulants au Salon!

Josée Landry, c.o.
Présidente de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec