Contenu commandité

Salon Carrière Formation de Québec 2018

Un incontournable pour votre carrière!

Du 18 au 20 octobre se déroulera le plus grand salon sur la carrière et la formation de la région de la Capitale-Nationale. Que vous soyez au secondaire, au cégep, à l’université ou même sur le marché du travail, cet événement d’envergure vous permettra de répondre à vos questionnements et peut-être même à vous trouver un nouvel avenir professionnel.

Comme vous le savez certainement, il n’y a pas d’âge pour envisager de faire un changement dans notre travail. De plus, il ne faut pas considérer cette envie de faire un changement comme une erreur ou avoir le sentiment d’avoir échoué son «orientation». Il n’y a pas d’erreur, il y a seulement plusieurs chemins qui nous permettent d’atteindre notre but, de trouver notre passion. 

En tant que jeunes fréquentant un établissement scolaire ou en tant que parents de ces jeunes, le Salon Carrière Formation de Québec vous offre la possibilité de retrouver sous un même toit la majorité des institutions collégiales, -universitaires, des centres de formation professionnelles, etc. C’est donc une occasion pour vous de sauver du temps et de pouvoir poser vos questions à des experts. 

En tant qu’adultes en questionnement, en réorientation de carrière, le Salon Carrière Formation de Québec vous permet également d’avoir les réponses à vos questions. Des programmes spécialement conçus pour les adultes désirant se perfectionner ou changer de domaine existent ainsi qu’une multitude de services possibles seront représentés sur place. Saviez-vous que pour faciliter la conciliation études-travail-famille, des programmes en ligne sont de plus en plus offerts? Ils permettent une plus grande flexibilité et accessibilité, en plus de vous aider à atteindre votre objectif. Venez nous voir pour en savoir plus.

Salon Carrière Formation de Québec 2018

Un coup de pouce pour soutenir mon jeune dans son processus de choix de carrière

Le 1er mars… voici une date importante pour plusieurs adolescents et ce n’est pas seulement parce qu’ils sont probablement en semaine de relâche! S’il a un choix de programme à effectuer pour la formation professionnelle, le cégep, l’université, c’est la date à retenir. Bien que nous soyons seulement en octobre, cela va arriver rapidement!

En tant que parent, comment faire pour le soutenir sans décider pour lui et sans, au contraire, ne pas s’impliquer suffisamment?

Plusieurs ressources sont mises à notre disposition, mais on ne les connaît pas toujours. Évidemment, il y a le conseiller d’orientation de l’école, mais celui-ci doit rencontrer de nombreux élèves. Comme parent, il est possible de lui donner un coup de main.

Pourquoi ne pas débuter votre questionnement avec votre jeune par une visite au Salon Carrière Formation de Québec. D’une part, c’est gratuit, d’autre part, votre temps étant précieux, vous retrouverez à un seul et même endroit, de nombreux établissements d’enseignement postsecondaires. Sur place, il vous sera possible de rencontrer des conseillers d’orientation qui pourront vous guider vers certaines ressources. Vous pourrez discuter avec des spécialistes de certaines formations, découvrir les cheminements possibles et de nouvelles carrières.

Votre jeune aura la possibilité de participer à de nombreuses activités en lien avec certains métiers. Ainsi, en plus d’en apprendre davantage sur différents programmes de formation, il aura aussi la possibilité de discuter avec des travailleurs pour en apprendre concrètement sur la réalité en entreprise.

En cas de besoin, il vous sera également possible d’acquérir certains livres de référence pour vous outiller et même inscrire votre jeune pour un stage d’un jour dans un domaine qui pourrait l’intéresser.

En conclusion, débuter donc la réflexion avec votre enfant par une visite au Salon Carrière Formation de Québec. Cela vous guidera vers les actions à venir et s’il sait déjà en quoi il aimerait poursuivre ses études, il sera en mesure de confirmer ses choix et de désigner son prochain établissement. Au plaisir de vous y rencontrer!

Secteur de la formation et du choix de carrière: du 18 au 20 octobre

Salon Carrière Formation de Québec 2018

Des outils concrets et gratuits à votre disposition

Souhaitant faire une différence pour les chercheurs d’emploi, le Salon Carrière Formation de Québec offre de nombreux outils, et ce, gratuitement.

En effet, lors de votre visite du Salon, il vous est possible d’obtenir une photo professionnelle tout à fait gratuitement. Notre photographe, Émilie Nadeau, sera à votre disposition si vous souhaitez obtenir une nouvelle image pour agrémenter votre profil LinkedIn ou autre.

Une zone d’aide à l’emploi est également à votre disposition. En visitant celle-ci, vous pourrez rencontrer des spécialistes de l’employabilité qui vous aideront à vous orienter vers les bons exposants qui recrutent dans votre domaine. Ils vous remettront aussi une trousse d’aide à l’emploi comprenant des outils concrets : modèles de curriculum vitæ, de lettres de présentation, des astuces pour bien réussir une entrevue et structurer la recherche d’emploi, des conseils de professionnels, notamment sur la conciliation travail-famille.

Dans le secteur des Journées de l’emploi et de la formation continue, vous trouverez également plusieurs entreprises à la recherche de main-d’œuvre. Votre employeur ne vous reconnaît pas à votre juste valeur? C’est le temps de venir découvrir de nouvelles possibilités qui s’offrent à vous. Vous pouvez également envisager certains programmes de formation continue dans le but d’obtenir éventuellement une promotion. Discuter avec un conseiller d’orientation est également possible afin de vous guider vers les bonnes ressources si vous envisagez un changement de carrière.

Secteur des Journées de l’emploi et de la formation continue: 19 et 20 octobre

Salon Carrière Formation de Québec 2018

Un collège au grand cœur

À Mérici collégial privé, il règne un esprit d’équipe et de collé­gialité centré sur des valeurs humanistes.

Un milieu de vie qui inspire l’excellence

À Mérici, les étudiants bénéficient d’un environnement unique. Bijou de l’architecture du début du XXe siècle, l’établissement baigne dans une inspirante luminosité naturelle. Presque toutes les classes possèdent d’immenses fenêtres qui donnent sur un des quartiers les plus vibrants de la capitale.

«La plupart de nos cours d’éducation physique se déroulent sur les plaines d’Abraham, souligne le directeur du recrutement et du marketing, Antoine Préfontaine. Nous sommes tout près des attraits touristiques et nous avons des partenariats avec les grands festivals et événements de Québec.»

Plus accessible que vous l’imaginez

Doté d’un généreux programme de bourses totalisant 200000$, le collège Mérici est accessible à tous. La Fondation Mérici collégial privé offre 1000  $ par année en bourse à chaque personne inscrite, à temps plein, dans un programme préuniversitaire. C’est tout un coup de pouce!

Dans le cadre de sa campagne majeure 2017-2022, la Fondation Mérici collégial privé a aussi mis sur pied trois bourses d’accessibilité créées pour les futurs étudiants, soit une bourse pour les étudiants athlètes, une pour les étudiants affichant un dossier académique d’excellence et une pour faciliter l’accès aux étudiants moins nantis.

Les partenaires corporatifs de Mérici offrent également de l’aide financière. «D’ailleurs, une large part de nos étudiants en tourisme, en hôtellerie et en restauration ont des bourses grâce
à la générosité des institutions touristiques de la ville, se réjouit Antoine Préfontaine. Ils ont accès à des stages et même à un emploi pratiquement assuré pendant et après l’obtention de leur diplôme», renchérit-il. Les frais de scolarité incluent toutes les notes de cours, un crédit annuel de 20 $ pour les frais d’impression et l’accès gratuit à une salle d’entraînement moderne.

Salon Carrière Formation de Québec 2018

Cégep de Sainte-Foy: le programme Technologie de l’échographie médicale maintenant offert

Dans l’est de la province, le Cégep de Sainte-Foy se positionne comme le centre névralgique pour obtenir un diplôme dans le domaine médical. L’établissement doit sa renommée à la qualité de ses programmes en Soins infirmiers, Soins préhospitaliers d’urgence, Techniques d’inhalothérapie, Technologie d’analyses biomédicales, Technologie de radiodiagnostic sans compter son programme renouvelé en Technologie de radio-oncologie.

Dès l’automne 2019, un nouveau programme s’ajoute à cette liste déjà exhaustive: Technologie de l’échographie médicale. Il est l’un des rares cégeps à offrir cette formation dans l’est de la province. Les candidats ont jusqu’au 1er mars 2019 pour déposer une demande d’admission.

Une profession humaine

Le diplômé en échographie médicale réalise une investigation complète selon la condition du patient et recueille des observations, des images et des vidéos optimales. Le technologue partage ensuite ses observations au radiologiste ou au médecin spécialiste afin de lui permettre d’établir un diagnostic et un plan de traitement.

«Le technologue en échographie médicale participe directement au diagnostic, explique la conseillère pédagogique Geneviève Synnott. Il doit prendre beaucoup d’initiatives et démontrer une grande empathie, car il est appelé à réaliser l’examen seul avec le patient.»

Un diplômé qui fait preuve de leadership

La professeure associée aux travaux d’élaboration du nouveau programme et technologue en radiodiagnostic, spécialisée en échographie générale, Louise Baribault, ajoute que cette profession exige une grande autonomie de même que de fortes aptitudes en communication avec le patient et les autres professionnels de la santé.

«C’est un domaine qui te pousse à aller au-delà des apparences, à démontrer un sens aigu d’autocritique, à faire des recherches et à approfondir tes connaissances, explique-t-elle. Le technologue en imagerie médicale doit s’améliorer constamment: dans son diagnostic, dans sa technique et dans sa capacité à trouver l’anormal dans une image. C’est un milieu en évolution, en mouvement, qui est très diversifié.»

La formation prépare l’étudiant aux six sous-secteurs de pratique, soit l’échographie abdominale, pelvienne et de surface, l’échographie obstétricale, l’échographie vasculaire, l’échographie musculosquelettique, l’échographie cardiaque et l’échographie mammaire.

Salon Carrière Formation de Québec 2018

Résidences privées pour aînés: le RQRA s’attaque à la pénurie de main-d’œuvre

À l’instar de plusieurs secteurs de l’activité économique, le marché des résidences privées pour aînés peine à recruter de la main-d’œuvre, particulièrement dans la région de Québec. Malgré des conditions de travail avantageuses et des possibilités de carrière intéressantes, les propriétaires de résidences éprouvent de la difficulté en ce qui concerne l’attraction et la rétention de personnel. En tant que porte-parole de l’industrie, le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) a annoncé la mise en place de mesures concrètes afin d’aider ses membres à relever le défi de l’emploi.

«Le recrutement de personnel est généralisé et s’applique à la plupart des catégories d’emplois, incluant le personnel en cuisine et les préposés aux résidents. En raison d’un taux de chômage très faible et de l’évolution démographique, les résidences de la région de Québec sont particulièrement touchées par ce phénomène. Tous ensemble, nous devrons innover et changer nos façons de faire», explique Yves Desjardins, président-directeur général du RQRA. 

Stratégie d’attraction et de rétention

Parmi les mesures susceptibles d’améliorer la situation de l’emploi dans les résidences privées pour aînés, le RQRA a mis en œuvre une stratégie d’attraction et de rétention de personnel. Dans le cadre de cette initiative, l’organisme a embauché une personne responsable de l’attraction de talents. En plus de soutenir les membres dans leurs démarches de recrutement et de développer des partenariats avec des organisations liées à la main-d’œuvre et à l’immigration, le responsable de l’attraction de talents créera des documents d’information et de promotion à l’intention de différents groupes. Les -étudiants, les jeunes, les femmes au foyer, les aînés, les 35-40 ans et les immigrants constituent autant de cibles privilégiées. «Les résidences privées pour aînés doivent mieux se faire connaître, être attrayantes, participer à des salons de l’emploi et offrir des conditions de travail qui s’adaptent aux réalités de leurs employés», affirme Yves Desjardins.

Changer les façons de faire

Le président du RQRA estime également que les propriétaires et les gestionnaires de résidences pour aînés auraient intérêt à changer certaines façons de faire au chapitre des relations avec leurs ressources humaines. «Ils  pourraient, par exemple, proposer des programmes de récompense, valoriser encore plus le travail des employés, faire davantage preuve de considération, privilégier l’harmonie dans les rapports humains, offrir de l’écoute, du soutien et de l’accompagnement.» Par ailleurs, certaines mesures fiscales pourraient être mises de l’avant pour favoriser le retour au travail des retraités, ce qui contribuerait à réduire le manque de personnel.

À propos du RQRA

Le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) est un organisme à but non lucratif qui regroupe 750 membres, gestionnaires et propriétaires de résidences privées pour aînés qui gèrent plus de 88000 unités locatives dans tout le Québec. Pour plus d’informations, composez, sans frais, le 1 888 440-3777.

Salon Carrière Formation de Québec 2018

Au CIUSSS de la Capitale-Nationale: grandes possibilités de carrière, 600 emplois disponibles

Avant de vous pointer au Salon Carrière Formation de Québec, vous ciblez des employeurs à rencontrer? À lui seul, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale vous propose plus de 600 emplois! Il doit donc impérativement figurer sur votre liste.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale est grand par la nature des choix qui se reflètent dans son entité, son territoire, son offre et, surtout, ses possibilités de carrière. Avec plus de 17000 employés, il répond aux besoins de 748000 citoyens des régions de Charlevoix, de Québec et de Portneuf, sans compter qu’il offre un large éventail de styles de vie à l’ensemble de son personnel. Vous pouvez choisir de vous établir au cœur de la ville, en banlieue ou à la campagne. Quelle chance de résider près de son milieu de travail tout en ayant la possibilité de pratiquer des activités en plein air, culturelles, de loisirs, sportives et touristiques... 

Diversité de choix pour tous! 

Saviez-vous qu’on trouve près de 200  titres d’emploi au CIUSSS de la Capitale-Nationale ? Vous avez ainsi un accès privilégié à une grande diversité de professions dans différents milieux, notamment dans les centres hospitaliers, de réadaptation ou d’hébergement, de recherche ainsi qu’en CLSC, à domicile et en milieu scolaire. 

«Il importe de souligner que les occasions d’obtenir rapidement une permanence n’ont jamais été aussi bonnes qu’actuellement», insiste Christian de Beaumont, coordonnateur aux ressources humaines. La porte est donc grande ouverte aux nouveaux diplômés, ainsi qu’aux personnes qualifiées ayant de l’expérience. Une partie des usagers desservis par le CIUSSS de la Capitale-Nationale étant anglophone, les candidats bilingues ou désireux de maintenir leurs acquis dans la langue seconde sont accueillis à bras ouverts. «Pour plusieurs titres d’emploi, nous offrons des garanties de travail respectant la disponibilité des employés allant jusqu’à des garanties de travail à temps complet. Les détails se trouvent sur notre site Web», explique Marleen Cameron, chef de service au recrutement.

Plusieurs avantages

En raison, entre autres, de sa mission universitaire, de ses programmes de formation, de ses conditions salariales concurrentielles, de ses avantages sociaux, de la possibilité de devenir formateur ou superviseur de stagiaires, de la relève des cadres et de sa démarche Entreprise en santé, le CIUSSS de la Capitale-Nationale vous offre de belles et grandes possibilités... 

Pour plus d’information, visitez notre site Internet à l’adresse www.ciusss-capitalenationale.gouv.qc.ca. Bienvenue dans un monde de possibilités et d’emplois!

Salon Carrière Formation de Québec 2018

Industrie de la construction au Québec: place à la relève!

L’industrie de la construction représente un acteur de premier plan dans le développement économique du Québec. Plus de 157000  personnes ont exercé un métier ou une occupation liés à la construction en 2017, sans compter les employeurs ainsi que les nombreux fournisseurs de matériaux et de services. En outre, les plus récentes statistiques évaluent à plus de 47 milliards de dollars les dépen­ses annuelles enregistrées dans ce secteur d’activité. En raison du vieillissement de la main-d’œuvre, des départs à la retraite et du roulement de personnel, les besoins de recrutement s’établissent à 7% strictement pour combler les besoins de remplacement. On estime ainsi que l’industrie de la construction devra recruter quelque 10000 nouveaux travailleurs par année.

Des perspectives d’emploi encourageantes

Les perspectives d’emploi dans les métiers et occupations de la construction sont encourageantes aussi bien pour les finissants des écoles professionnelles et les jeunes que pour les femmes et les hommes intéressés par une carrière dans l’industrie. En ce qui concerne plus particulièrement les travailleurs âgés de 55  ans et plus, il faudra annuellement remplacer de 2000 à 3000 départs. 

À la recherche de travailleurs diplômés

Afin d’évaluer les besoins en diplômés de chacun des métiers de l’industrie de la construction, la CCQ a procédé à une vaste consultation auprès de quelque 250  représentants patronaux et syndicaux siégeant aux 26 différents sous-comités professionnels regroupés sous son égide. En 2017, cet exercice a amené l’industrie à estimer qu’elle aurait besoin annuellement d’environ 5000 travailleurs diplômés, et ce, de 2018 à 2021. Les capa-cités de formation sont suffisantes pour satisfaire à la demande.

Salon Carrière Formation de Québec 2018

Des conseils d’experts pour une visite réussie

Le Salon Carrière Formation de Québec est devenu au fil du temps un événement majeur dans le domaine de l’orientation professionnelle. Depuis quelques années, le Salon a ajouté un volet «Emploi» à ses activités. Il est alors possible aux visiteurs de rencontrer des employeurs qui ont différents postes à offrir. Voici quelques trucs pour en profiter pleinement.

Préparez-vous 

Tentez de trouver la liste des entreprises qui seront présentes sur place. Que ce soit en consultant le site Web du Salon ou en parcourant ce cahier spécial, l’information trouvée sera précieuse. Cette liste deviendra votre principal outil pour vous guider le jour de votre visite.

Renseignez-vous

Ensuite sélectionnez parmi la liste des employeurs ceux qui vous intéressent. À partir de ces choix, vous établirez alors votre plan de visite. Ne vous restreignez pas seulement aux entreprises que vous connaissez. Élargissez vos horizons! Il est aussi souhaitable de vous renseigner sur les organisations. Visitez les sites Web, les pages LinkedIn ou Facebook des entreprises afin de vérifier votre réel intérêt pour elles. Au moment de la rencontre avec l’employeur, vous pourrez ainsi mentionner les renseignements lus sur les différentes plateformes Web. L’employeur remarquera sûrement le sérieux et la préparation de votre candidature.

Soyez outillé

Votre curriculum vitæ doit être mis à jour et adapté au domaine d’emploi que vous recherchez. Aussi, vous pouvez préparer une carte professionnelle qui pourra être remise aux recruteurs. Fait intéressant, cette carte permet l’échange facile d’information:  vous remettez la vôtre tout en demandant et en recevant celle de l’employeur. C’est un moyen efficace d’obtenir les coordonnées des personnes rencontrées, ce qui facilitera par la suite votre suivi avec elles.

30 secondes pour faire la différence

Comme les recruteurs rencontrent plusieurs candidats en peu de temps lors de ce type d’événement, il est fortement recommandé de vous préparer un message, de style «pitch de vente» de 30 secondes, qui présente une synthèse de vos compétences et qualités. Ce message doit laisser une impression positive aux recruteurs.

Profitez des conseils

À votre arrivée au Salon, demandez la trousse d’aide en recherche d’emploi. Elle est gratuite et contient des trucs et des conseils pour réussir votre visite. Elle propose aussi des modèles des différents outils utiles en recherche d’emploi. Aussi, il faut considérer la pertinence d’assister à des conférences et à des ateliers donnés gratuitement dans le cadre du Salon. Les professionnels de l’employabilité ou animateurs de ces conférences sont présents spécifiquement pour vous et peuvent vous donner des conseils judicieux. À vous d’en profiter !

Soignez votre présentation

Le jour de l’événement, choisissez une tenue professionnelle, abordez les employeurs avec le sourire, présentez-vous et indiquez la raison pour laquelle l’entreprise ou le poste offert vous intéresse. Que doit-on apporter avec soi le jour J? Préférablement, un porte-documents qui contient plusieurs copies de votre curriculum vitæ, vos cartes professionnelles, un crayon et un bloc-notes pour documenter l’information sur les entreprises rencontrées afin d’effectuer un suivi dans les jours suivants la rencontre. 

En souhaitant que votre visite au Salon Carrière Formation de Québec soit profitable. Peut-être serez-vous en présence de votre prochain employeur? Qui sait...

Bonne visite!

Chantal Raby, conseillère principale, GIT Services-conseils en emploi

Salon Carrière Formation de Québec 2018

Centre de formation de La Haute-Gaspésie: bâti ton avenir sur des bases solides

Décidément, le Centre de formation de La Haute-Gaspésie représente l’endroit tout indiqué pour bâtir ton avenir sur des bases solides. Situé à Sainte-Anne-des-Monts et rattaché à la Commission scolaire des Chic-Chocs, le Centre propose près d’une dizaine de programmes menant à un diplôme d’études professionnelles (DEP). Une formation grandeur nature vers un emploi à ton goût!

«Le Centre accueille quelque 700 élèves, dont environ la moitié provient de l’extérieur de la Gaspésie », explique Steven Richard, directeur. « Les programmes de formation sont offerts par des enseignants expérimentés dans l’un ou l’autre de nos sept points de service dans la MRC de la Haute-Gaspésie.»

Des programmes sur mesure

Qu’il s’agisse de secrétariat, de comptabilité, de plomberie et chauffage ou de montage de lignes électriques et -télécommunications, chaque élève cultive ses connaissances et ses compétences dans un environnement sécuritaire et stimulant.   

Les participants peuvent aussi obtenir une formation de premier plan dans le programme Santé assistance et soins infirmiers. «Le programme de Transport par camion est offert en partenariat avec le Centre de formation en transport de Charlesbourg. Dès 2019, nous proposerons le programme de Conduite d’engins de chantier en collaboration avec la Commission scolaire des Navigateurs», précise le directeur.