Dédié à la musique, à l’histoire et à la culture de la génération X, le spectacle BOOM X de Rick Miller est présenté au Diamant du 3 au 5 juin.
Dédié à la musique, à l’histoire et à la culture de la génération X, le spectacle BOOM X de Rick Miller est présenté au Diamant du 3 au 5 juin.

Carrefour international de théâtre de Québec

Quand le théâtre sème la joie

La Vitrine
Contenu commandité
Juste à temps pour la première phase du déconfi­nement, l’un des premiers festivals à avoir lieu cette année à Québec est le Carrefour international de théâtre et il promet de semer de la joie et de créer une ambiance festive durant les prochaines semaines, tout en respectant les consignes imposées.

Ce 21e festival de théâtre et de création contemporaine aura lieu sous le signe d’un retour à la vie en communauté. «Après un an d’hibernation, nous avons tous l’impression de sortir de notre tanière et de revivre à nouveau», illustre la directrice générale du Carrefour, Dominique Violette.

La directrice générale Dominique Violette et la directrice artistique Marie Gignac sont fières d’offrir au public, contre vents et marées, une programmation riche et originale pour ce 21e Carrefour international de théâtre.

Après avoir fait l’impasse sur sa programmation l’an dernier, le Carrefour international de théâtre a relancé ses activités jeudi avec une édition placée sous le thème «Plus que jamais nous avons besoin d’être ensemble».

Ensemble est d’ailleurs le titre de la pièce qui a ouvert le festival, jeudi soir, et dont les deux dernières représentations auront lieu aujourd’hui à 14h et à 19h au Théâtre Le Diamant. Illustrant à sa façon les impacts du confinement, cette œuvre originale de Maxime Beauregard-Martin, François Bernier et Hubert Lemire fait interagir le public. «C’est un spectacle rassembleur et exutoire qui présente une rétrospective de la dernière année en passant par la folie du pain maison, les apéros sur Zoom, la crise du papier de toilette et plus encore», raconte Mme Violette.

Elle ne se le cache pas : quand le gouvernement a annoncé un assouplissement des mesures il y a dix jours, elle a poussé un soupir de soulagement. Les salles allaient rouvrir à temps pour le festival. «Nous avons conçu cette édition du Carrefour pour qu’elle puisse avoir lieu peu importe les restrictions sanitaires. Nous avons dû faire des choix difficiles et des tours de force, mais nous voulions présenter à tout prix l’événement cette année», insiste-t-elle. 

Surprendre le public

D’autres spectacles font également revivre les salles du Diamant et de La Bordée, dans cette édition unique, à la formule hybride et originale.  

C’est le cas de l’épopée musicale BOOM X, du Torontois Rick Miller, qui sera présentée pour la première fois en français les 3, 4 et 5 juin au Diamant.

Habitué du Carrefour, Mani Soleymanlou replongera dans son histoire familiale et ses origines iraniennes avec le spectacle Zéro, présenté du 10 au 12 juin au Diamant. 

Sur la scène de La Bordée, le spectacle multimédia poétique et envoûtant Aalaapi amènera le public dans le quotidien des habitants du Nunavit. 

Portant les voix des femmes autochtones, le surprenant spectacle Aalaapi est un hybride entre le théâtre et la radio. Il est présenté au Théâtre La Bordée du 4 au 6 juin.

Le Carrefour aime sortir des sentiers battus et faire vivre des expériences artistiques uniques dans des lieux inusités. Le spectacle Les dix commandements, créé par le chorégraphe Harold Rhéaume et adapté pour sa présentation au Monastère des Augustines, sera un événement en soi. Tout a été orchestré dans le moindre détail pour que l’œuvre et les lieux enveloppent les spectateurs dans une atmosphère apaisante. 

Dans un tout autre registre, l’ambiance promet d’être électrique au Théâtre La Bordée avec les artistes de L’Usine de théâtre potentiel. Cette fois, le public choisit en direct les éléments dramaturgiques qui seront joués par les improvisateurs chevronnés de la LNI.

«Fidèles à notre vision contemporaine des arts vivants, nous avons prévu des activités qui dépassent les frontières du théâtre et qui seront présentées à l’extérieur.», renchérit la directrice générale, qui mentionne l’expérience gratuite Imaginarium, de François Grisé, laquelle prend la forme inusitée de rencontres individuelles dans une balançoire. L’artiste nous offre, sous forme d’une brève entrevue, l’occasion de réfléchir à voix haute sur des questions humaines
fondamentales. 

Maintenir le volet international

L’un des tours de force a certainement été de maintenir le volet international, qui est proposé exceptionnellement en formule virtuelle. Trois œuvres seront diffusées en direct, aux spectateurs qui auront droit à des expériences uniques, et ce, malgré la distance et l’écran. 

La première proposition outre-mer vient de Manchester, en Angleterre. Rich Kids : A History of Shopping Malls in Tehran, est présentée en anglais avec surtitres français jusqu’au 30 mai.

La première du spectacle déjanté Zoo Motel, aura lieu ce soir en direct de la Colombie. Plusieurs représentations sont prévues du 29 mai au 7 juin, en français, anglais, et espagnol.

Le spectacle Zoo Motel est présenté en formule virtuelle du 29 mai au 7 juin, en direct de la Colombie.

Enfin, le spectacle suisse Live Stream Arielle F, sera à l’affiche, toujours en virtuel, du 8 au 12 juin (en français, avec quelques passages en anglais).

OÙ TU VAS QUAND TU DORS EN MARCHANT…? EST DE RETOUR

Dès le 24 juin, ce sera au tour du populaire spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant...?  de prendre la ville d’assaut. Activité phare du Carrefour international de théâtre, le parcours présenté par la Ville de Québec sera accessible gratuitement. Comme en 2019 (il avait dû être annulé en 2020), il prendra place aux abords de la rivière Saint-Charles, mais dans un périmètre plus étendu, afin de respecter les consignes de santé publique.

«Nous sommes à ficeler les détails qui seront dévoilés sous peu», assure Dominique Violette.

VOUS VOULEZ Y ALLER ? 

Ces spectacles seront présentés dans le cadre du Carrefour international de théâtre jusqu’au 12 juin.

À noter qu’il est toujours possible d’acheter des accès pour certains spectacles virtuels, au coût de 25 $ par foyer. Tandis que les billets pour les spectacles en salle se détaillent à 40$. 

Infos et billets en vente au : www.carrefourtheatre.qc.ca

Rédaction : Annie Lafrance