Création d’Okopo de l’ébéniste Pierre Boulanger

Plein art

Cinq bonnes raisons d’y faire un tour

Destination unique de création, de rencontre et de savoir-faire, Plein Art invite à redécouvrir les métiers d’art et le talent local, à l’intégrer à son quotidien, à le valoriser, bref, à créer ensemble. Ouvert depuis hier soir, le grand rendez-vous estival est de retour, pour 13 jours de festivités sur les quais du bassin Louise. Vous hésitez ? Voici cinq bonnes raisons de visiter et de participer à cette 38e édition.

TOP CINQ

UN : Des rencontres enrichissantes et surprenantes

Derrière chaque bijou minutieusement assemblé, chaque objet longuement sculpté ou travaillé, chaque création originale, se tient un artisan talentueux et passionné. Ils sont en fait plus de 140 artisans à se tenir derrière leur kiosque et leurs créations, toujours prêts à vous présenter le fruit de leur travail et la démarche qui l’a précédé. Ébénistes, joailliers, céramistes, maroquiniers, couturiers, verriers, etc. : tous les métiers d’art y sont représentés.

Vous risquez également d’y croi­ser l’animateur et épicurien Christian Bégin qui est porte-parole de Plein Art pour une deuxième année. Engagé et sympathique, il aime discuter avec les artisans et le public et connaître les démarches artistiques de chacun. «Ce sont des retrouvailles avec des gens qui m’inspirent, dit-il. C’est une façon aussi pour moi de m’abreuver à la solidarité et à la force salutaire de “l’être ensemble ”, du “possible de faire autrement”».

Christian Bégin, porte-parole de Plein Art, avec Stéphane Modat, chef du Fairmont Le Château Frontenac et le céramiste Patrick Le Blond.

DEUX : Des artisans d’exception

L’artisanat n’est pas qu’une passion ou un loisir, rappelle le Conseil des métiers d’art du Québec (CMAQ). Plusieurs artisans ont développé des expertises pointues dans leur domaine et cumulent les mentions et les honneurs, tant sur la scène locale qu’internationale.

Parmi eux, l’ébéniste Pierre Boulanger, fondateur d’Okopo, conçoit des objets utilitaires, des luminaires et du mobilier. C’est d’ailleurs l’une de ses créations qui a été sélectionnée pour figurer sur l’affiche et les visuels de la campagne de cette année.

On retrouve aussi les assiettes du céramiste Patrick Le Blond, dont celle qui sert le plat «Plein Art», concocté par le chef Stéphane Modat et qui s’ajoute à la carte du restaurant Champlain du Château Frontenac jusqu’au 12 août. Une découverte culinaire à ne pas manquer! 

Plein Art accueille aussi cette année une dizaine d’artistes français et quelques «petits nouveaux» du Québec. Parmi ceux qui sont à leur première présence, notons celle de Mélanie Laplante (MÉLA) qui a appris à confectionner accessoires et bijoux en Amérique du Sud et d’Andréanne Dandeneau, créatrice de la marque VOILÀ, qui est considérée comme l’une des grandes entreprises de conception de vêtements autochtones au Canada.

Créations d’Okopo, de l’ébéniste Pierre Boulanger. Ces bases pour des tillandsias (plantes aériennes) ont été sélectionnées pour l’affiche de Plein Art.

TROIS : Encourager l’économie locale

Ringard, l’artisanat? Pas du tout! C’est tout le contraire. Acheter un produit des métiers d’art, c’est contribuer à l’économie locale en encourageant des artisans et des entreprises québécoises. «C’est un acte de résistance», de plaider Christian Bégin.

Actuelles et authentiques, les créations artisanales et les produits de métiers d’art sont éga­lement des achats originaux et durables, soutient Marc Douesnard, forgeron et président du CMAQ. «Les métiers d’art, c’est loin d’être figé dans le temps», martèle-t-il. De fait, tous les produits vendus à Plein Art portent le label «Signé métiers d’artTM» afin de garantir leur authenticité, leur originalité et le professionnalisme des créateurs. 

Stéphane Modat a travaillé de concert avec Patrick Le Blond pour créer un plat «Plein Art».

QUATRE : Participer à des démonstrations

Curieux d’en savoir plus? D’apprendre différentes techniques de confection et les secrets des artisans? Assistez aux différentes démonstrations qui ont lieu tous les jours sur le site. Des étudiants et des représentants des différentes écoles de métiers d’art de la région sont aussi sur place afin de répondre aux questions.

Lors de votre passage, n’oubliez pas de participer au concours «Destination création». Partez à la recherche des trois coups de cœur du porte-parole Christian Bégin et remplissez le coupon : vous pourriez remporter plus de 6000$ en prix dont un voyage aux Îles de la Madeleine et un séjour de luxe au Fairmont Le Château Frontenac.

Installé sur le bord du bassin Louise, le site de Plein Art est idéal pour passer une belle journée.

CINQ : Un événement convivial et incontournable

Il fait toujours soleil à Plein Art, ou presque! Situé sur le bord du bassin Louise, un port de plaisance qui permet d’admirer la beauté et l’immensité du fleuve Saint-Laurent, l’endroit est idéal pour passer une belle journée. Sans oublier le bistro au bord du quai du Vieux-Port qui agrémentera cette expérience inoubliable en vous permettant de vous restaurer ou de prendre un verre ou un café sur la terrasse. 

À visiter et à contempler jusqu’au 12 août. L’entrée est gratuite.