PALAIS MONTCALM

Saison automne 2019: Dernier droit

Grâce à la riche programmation du Palais Montcalm – Maison de la musique, les mélomanes de Québec auront droit à un véritable sprint musical au courant des prochaines semaines. De grosses pointures y performeront, tout comme des artistes moins connus… mais dont le travail est tout aussi attrayant!

Groupe chouchou originaire de Québec, The Lost Fingers se démarque depuis plus d’une dizaine d’années tant sur les scènes locale et internationale. D’ailleurs, l’arrivée récente de la chanteuse Rosalie Roberge au sein du quartet ne fait que prouver le caractère audacieux et l’excellence de la formation, dont les albums de Noël, au caractère déjanté, ne sont pas passés inaperçus (Christmas Caravan, Coconut Christmas et Worldwide Christmas).

Le 30 novembre sur la scène de la salle Raoul-Jobin, le musicien-réalisateur multi-instrumentiste de renommée mondiale, gagnant de plusieurs prix Grammy, John Jorgenson (Elton John, Pavaroti, Desert Rose Band) accompagnera The Lost Fingers aux guitares, au saxophone, à la clarinette, au bouzouki, à l’orgue, à la mandoline et au chant. Ensemble, ils présenteront sur scène les meilleurs classiques des Fêtes et de sublimes découvertes.

Trente ans après son décès prématuré, le musicien de génie Scott Ross (1951-1989) continue d’être une référence de premier ordre dans l’interprétation des œuvres pour clavecin de Bach, de Rameau, de Scarlatti et de tant d’autres. D’ailleurs, plusieurs étudiantes et étudiants ont eu l’immense privilège d’étudier avec lui à l’Université Laval.

La claveciniste Catherine Perrin, ancienne élève de ce maître, animera le concert Scott Ross: 30 ans déjà le 1er décembre, une initiative de l’organiste en résidence du Palais Montcalm, Richard Paré. Avec les renforts des excellentes Anne-Marie Bernard, Lysiane Boulva et Johanne Couture, quatre clavecins, un orgue et l’Atelier de musique baroque de la Faculté de musique de l’Université Laval résonneront dans le cadre de ce moment d’une grande virtuosité.

Le duo The Brother Brothers fait revivre la tradition folk dans la veine de Simon and Garfunkel sur son premier album, Some People I Know (2018). Les jumeaux David et Adam Moss ont construit un univers musical qui marie parfaitement la guitare, le violoncelle et le violon à cinq cordes. Le 7 décembre en supplémentaire, entrez dans le cocon chaleureux de ce duo fraternel qu’on pourrait écouter sans s’arrêter.

Enfin, le 12 décembre, les amateurs de jazz découvriront un ensemble réunissant quatre générations de compositeurs, d’improvisateurs et de souffleurs invétérés avec une vision fraîche et hautement énergique au quatuor de saxophones. Formé de David Liebman au soprano, de David Binney à l’alto, de Donny McCaslin au ténor et de Samuel Blais au baryton, le groupe s’est produit un peu partout au Québec et a présenté des œuvres inédites de chaque membre.

Une rencontre Paroles et Musique, animée par Samuel Blais en compagnie de ses 3 collègues new-yorkais, précédera le concert. Il s’agit d’une occasion unique et gratuite d’en apprendre davantage sur cette étroite collaboration. Réservation requise en téléphonant au 418 641-6040.

Également au calendrier du Palais Montcalm – Maison de la musique ces prochaines semaines: The Cinematic Orchestra, Angèle Dubeau, Andrea Superstein, Tami Neilson, The Pineapple Thief, Pierre Flynn et plusieurs autres.

Programmation et billets au palaismontcalm.ca