PALAIS MONTCALM

Quand les classiques deviennent jazz et hip-hop

Après les récents succès de Danse Lhasa Danse et de Dominique Fils-Aimé, le Palais Montcalm – Maison de la musique s’apprête à vivre un mois de mars résolument étonnant. Survol des prochains concerts de la saison.

Jazz et orgue
Aucune limite pour l’organiste en résidence de l’OSM

Jean-Willy Kunz est le premier à occuper la fonction d’organiste en résidence de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) et le second à assurer la direction artistique du Concours international d’orgue du Canada. Ces titres prestigieux n’ont pas eu pour effet de le confiner dans l’univers de la musique classique, bien au contraire. Ces dernières années, Kunz a mis sur pied des projets avec nul autre que Steve Hill, Rufus et Martha Wainwright, DJ Kid Koala et Pierre Lapointe.

Membre de l’ensemble InSpirations, fondé en 2015 par le renommé clarinettiste et chef d’orchestre André Moisan, l’organiste collabore activement avec le contrebassiste Frédéric Alarie, la tromboniste Hélène Lemay et le percussionniste Paul Picard. Le quintette charme les publics de la scène internationale avec une utilisation inusitée de l’orgue dans le répertoire jazz. C’est ce programme coloré que proposent Les Amis de l’orgue de Québec et le Palais Montcalm – Maison de la musique dans la salle Raoul-Jobin le 26 mars.


Musique classique
Du vent dans les cordes

Formé en 1985, l’ensemble Pentaèdre joue de tous les répertoires et soutient activement la création d’œuvres d’ici et d’ailleurs. Après une nomination au Gala de l’ADISQ en 2014 avec le Sacre du printemps de Stravinski et aux Tableaux d’une exposition de Moussorgski, le quintette a récidivé en 2019 avec son huitième enregistrement, un coffret de quintettes de Mozart.

Regroupant flûte, hautbois, clarinette, cor et basson sous la direction de Mathieu Lussier, Pentaèdre sera appelé à mettre du vent dans les cordes des Violons du Roy le 15 mars. C’est dans le cadre de la série Vivaldi, Mozart et cie, accessible gratuitement aux 12 ans et moins, que les deux ensembles s’uniront pour offrir un riche programme composé d’œuvres de Vivaldi, Holst, Reger, Finzi et Lussier.


Indie rock
Anna Calvi : du Palais Montcalm à Coachella

Anna Calvi a récemment annoncé la parution de son projet Hunted, ainsi qu’un premier extrait. Il s’agit de son album Hunter, revu de manière épurée en compagnie de différentes personnalités, dont Courtney Barnett, Charlotte Gainsbourg et Joe Talbot (IDLES).

La Britannique amorcera sa tournée américaine à Québec – seule date dans la belle province cette année – pour ensuite sillonner le Canada anglais et les États-Unis. L’occasion est donc belle pour la voir de visu – elle est aussi reconnue pour ses performances électrisantes – ou pour la découvrir. Amateurs de Nick Cave, PJ Harvey, Portishead, Patti Smith, de guitares, de voix puissantes et d’indie rock, c’est un rendez-vous incontournable le 30 mars à la salle Raoul-Jobin.


Hip-hop
Black Violin, une marche à la fois

Collaborateurs des Kanye West, Aerosmith et autres Wu-Tang Clan, les altiste et violoniste américains Wil Baptiste et Kev Marcus combinent leur formation classique à leurs influences hip-hop pour faire tomber les barrières entre les genres. L’album Take The Stairs, paru le 1er novembre dernier, prouve une fois de plus que Black Violin marie adroitement les sonorités des cordes à celles des rythmes et du chant.

Très en demande, les musiciens, qui n’offrent pas moins de 150 concerts par année, s’arrêteront au Palais Montcalm le 16 avril en grande première québécoise.

Également au calendrier du Palais Montcalm – Maison de la musique ces prochaines semaines: Jerez Le Cam Quartet (4 mars), Rafael Zaldivar (7 mars), Yannick Rieu (13 mars), Jeremy Dutcher (27 mars) et plusieurs autres.

Programmation et billets au palaismontcalm.ca