Contenu commandité
Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.
Quand les classiques deviennent jazz et hip-hop

PALAIS MONTCALM

Quand les classiques deviennent jazz et hip-hop

Après les récents succès de Danse Lhasa Danse et de Dominique Fils-Aimé, le Palais Montcalm – Maison de la musique s’apprête à vivre un mois de mars résolument étonnant. Survol des prochains concerts de la saison.

Jazz et orgue
Aucune limite pour l’organiste en résidence de l’OSM

Jean-Willy Kunz est le premier à occuper la fonction d’organiste en résidence de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) et le second à assurer la direction artistique du Concours international d’orgue du Canada. Ces titres prestigieux n’ont pas eu pour effet de le confiner dans l’univers de la musique classique, bien au contraire. Ces dernières années, Kunz a mis sur pied des projets avec nul autre que Steve Hill, Rufus et Martha Wainwright, DJ Kid Koala et Pierre Lapointe.

Membre de l’ensemble InSpirations, fondé en 2015 par le renommé clarinettiste et chef d’orchestre André Moisan, l’organiste collabore activement avec le contrebassiste Frédéric Alarie, la tromboniste Hélène Lemay et le percussionniste Paul Picard. Le quintette charme les publics de la scène internationale avec une utilisation inusitée de l’orgue dans le répertoire jazz. C’est ce programme coloré que proposent Les Amis de l’orgue de Québec et le Palais Montcalm – Maison de la musique dans la salle Raoul-Jobin le 26 mars.

Dominique Fils-Aimé et Anna Calvi: l’écho d’une révolution au Palais Montcalm

PALAIS MONTCALM

Dominique Fils-Aimé et Anna Calvi: l’écho d’une révolution au Palais Montcalm

Le Palais Montcalm ne se gêne plus pour abattre les derniers préjugés à son endroit: classique, jazz, rock, hip-hop… tous les amateurs de musique y ont leur place. Ces prochaines semaines, des artistes d’ici et d’ailleurs, tous soigneusement sélectionnés, feront vibrer celles et ceux qui mettront les pieds dans l’une des deux salles de la Maison de la musique.

Jazz soul
Une pluie d’honneurs pour Dominique Fils-Aimé

Dominique Fils-Aimé ne cesse de cumuler les honneurs. En plus d’avoir figuré sur la courte liste des prestigieux prix Polaris, remporté le Félix de l’album jazz de l’année et avoir été sacrée Révélation jazz de Radio-Canada en 2019, la voici maintenant en nomination au prochain Gala des prix JUNO. Elle s’arrêtera avec sa troupe à la salle Raoul-Jobin le 29 février.

La talentueuse auteure-compositrice-interprète puise son inspiration chez les icônes de la musique soul des années 1940 à 1960 telles que Billie Holiday, Etta James et Nina Simone. Revisitant l’histoire des Noirs dans le cadre d’une trilogie aux accents révolutionnaires, la Montréalaise évolue du blues dense de son premier album (Nameless, 2018) à un jazz libérateur (Stay Tuned!, 2019), pour nous surprendre au courant des prochains mois avec un dernier opus aux sonorités funk, soul et disco.

Célébration autour de l’œuvre de Lhasa de Sela: Une ode à la vie au Palais Montcalm

PALAIS MONTCALM

Célébration autour de l’œuvre de Lhasa de Sela: Une ode à la vie au Palais Montcalm

La nouvelle saison du Palais Montcalm – Maison de la musique débutera dans quelques jours. Fidèle à elle-même, l’équipe de ce lieu culturel incontournable vous a concocté une offre aussi diversifiée que surprenante, avec des concerts et spectacles visant à rassembler à la fois mélomanes aguerris et explorateurs occasionnels.

Lhasa de Sela : 10 ans après son départ

Le 1er janvier 2010, la fougueuse et bouillonnante chanteuse Lhasa de Sela s’éteignait à Montréal à l’âge de 37 ans, laissant derrière elle un répertoire aussi riche que sensible. Sa voix grave et profonde était portée par une musique aux influences mexicaines, gitanes, folk, soul et rock.

Créé en 2011, le vibrant spectacle Danse Lhasa Danse – Une ode à la vie reprend la route cet hiver avec les chanteurs Bïa, Alexandre Désilets et Karen Young, ainsi que cinq musiciens et la troupe PPS Danse. Les chansons éternelles de Lhasa de Sela reprendront ainsi vie à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm le 27 février.

Saison automne 2019: Dernier droit

PALAIS MONTCALM

Saison automne 2019: Dernier droit

Grâce à la riche programmation du Palais Montcalm – Maison de la musique, les mélomanes de Québec auront droit à un véritable sprint musical au courant des prochaines semaines. De grosses pointures y performeront, tout comme des artistes moins connus… mais dont le travail est tout aussi attrayant!

Groupe chouchou originaire de Québec, The Lost Fingers se démarque depuis plus d’une dizaine d’années tant sur les scènes locale et internationale. D’ailleurs, l’arrivée récente de la chanteuse Rosalie Roberge au sein du quartet ne fait que prouver le caractère audacieux et l’excellence de la formation, dont les albums de Noël, au caractère déjanté, ne sont pas passés inaperçus (Christmas Caravan, Coconut Christmas et Worldwide Christmas).

Le 30 novembre sur la scène de la salle Raoul-Jobin, le musicien-réalisateur multi-instrumentiste de renommée mondiale, gagnant de plusieurs prix Grammy, John Jorgenson (Elton John, Pavaroti, Desert Rose Band) accompagnera The Lost Fingers aux guitares, au saxophone, à la clarinette, au bouzouki, à l’orgue, à la mandoline et au chant. Ensemble, ils présenteront sur scène les meilleurs classiques des Fêtes et de sublimes découvertes.

Un automne chargé au Palais Montcalm

PALAIS MONTCALM

Un automne chargé au Palais Montcalm

La saison Automne 2019 est bien entamée au Palais Montcalm, alors que de grosses pointures comme Rick Wakeman, John Medeski et Alain Lefèvre ont déjà offert leurs prestations devant des publics conquis. Heureusement, la Maison de la musique réserve encore de belles surprises aux mélomanes de Québec ces prochaines semaines.

La violoniste québécoise Angèle Dubeau se passe de présentation. Ayant récemment ajouté un 44e album à sa riche discographie, Pulsations, voilà qu’elle offrira de rares concerts ces prochaines semaines en compagnie de son fidèle ensemble, La Pietà. Surfant sur la popularité de la musique néo-classique, Angèle Dubeau rassemble les plus belles œuvres de nos contemporains – dont Max Richter, Ólafur Arnalds, Ludovico Einaudi, Johann Johannsson, Yann Tiersen et Jean-Michel Blais – pour un voyage musical empreint d’une remarquable finesse. Angèle Dubeau s’arrêtera dans la magnifique salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm le 9 novembre pour une soirée fort attendue.

Une variété musicale surprenante au Palais Montcalm

PALAIS MONTCALM

Une variété musicale surprenante au Palais Montcalm

Véritable spécialiste de la musique de concert à Québec, le Palais Montcalm arrive à trouver le juste équilibre qui, chaque saison, lui permet à la fois d’accueillir un public ouvert à la découverte et de satisfaire les attentes des mélomanes les plus exigeants. Parions que la rentrée, attendue par plusieurs, sera le gage de moments magiques pour les spectateurs de la Maison de la musique.

Après le passage des vedettes internationales John Medeski le 17 septembre et Rick Wakeman le 27 septembre à Québec – coup de chapeau aux programmateurs du Palais Montcalm –, ce sera au tour de la crème des jazzmen québécois de monter sur les planches de la salle Raoul-Jobin. S’appropriant les vives couleurs jazz fusion du groupe Return to Forever (Chick Corea), les excellents Daniel Thouin, Yannick Rieu, Alain Caron, Coral Egan et Paul Brochu feront vibrer le répertoire du mythique album Light as a Feather avec ses «500 Miles High», «Captain Marvel», «Spain» et autres succès. Une date à retenir: Light as a Snowflake le 3 octobre.

Une fin de saison sans compromis pour le Palais Montcalm

Palais Montcalm

Une fin de saison sans compromis pour le Palais Montcalm

Quelques semaines avant le dévoilement de sa prochaine programmation, le Palais Montcalm – Maison de la musique finit sa saison hiver-printemps 2019 en beauté avec, bien entendu, la musique à son meilleur.

Une programmation à découvrir au palaismontcalm.ca.

SARAH MCKENZIE : Et si elle était la prochaine grande chanteuse jazz?
Avec sa voix chaude et son jeu de piano assuré, l’Australienne Sarah McKenzie s’inscrit sans aucun doute dans la lignée des Diana Krall et Blossom Dearie. La jeune trentenaire n’a pas perdu de temps pour déployer ses talents. En plus de Paris In The Rain (2017), réalisé par Brian Bacchus (Norah Jones, Lizz Wright, Gregory Porter), elle compte quatre autres albums à son actif, dont l’acclamé We Could Be Lovers (2014), paru l’année même où elle graduait du prestigieux Berklee College of Music, et Secret of My Heart (2019), son dernier album paru le 29 mars. Désormais établie à New York, Sarah McKenzie s’arrêtera au Palais Montcalm le 26 avril avec un programme sur mesure pour tout amateur de jazz vocal!

La superstar malienne Fatoumata Diawara s’arrêtera au Palais Montcalm en avril

Palais Montcalm

La superstar malienne Fatoumata Diawara s’arrêtera au Palais Montcalm en avril

Ces prochaines semaines, le Palais Montcalm – Maison de la musique sera le théâtre de moments inoubliables en compagnie d’artistes de premier plan: Fatoumata Diawara, Omar Sosa, Seckou Keita, Florence K, David Myles et plusieurs autres.

 Une programmation à découvrir au palaismontcalm.ca.

PALAIS MONTCALM: La musique qui fait voyager

Palais Montcalm

PALAIS MONTCALM: La musique qui fait voyager

Ces prochaines semaines, il fera chaud dans le Vieux-Québec. Le Palais Montcalm – Maison de la musique vous propose une programmation de concerts aux horizons aussi variés qu’originaux.

Les Barr Brothers atteignent de nouveaux sommets

Les Barr Brothers ont fait beaucoup de chemin depuis l’enregistrement de leur premier album dans un studio maison situé dans une chaufferie de Montréal, en 2011. Depuis, ils ont joué deux fois à la populaire émission américaine The Late Show with David Letterman, ont partagé la scène avec de nombreux artistes dont Patrick Watson, My Morning Jacket et Emmylou Harris et ont participé à de nombreux festivals à travers le monde. Leur 3e album Queens of the Breakers leur a valu le Félix «Spectacle de l’année – Anglophone» en 2018, ainsi qu’une nomination dans la catégorie «Album alternatif de l’année» en vue de la remise des prochains prix JUNO. Le public de Québec sera comblé, puisque les Barr Brothers seront de passage à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm le 20 février avec, en première partie, l’excellent chanteur et guitariste Jesse Mac Cormack.