Musée maritime du Québec

La Côte-du-Sud, lieu de ­naissance de nombreux marins

La Cote-du-Sud a vu naitre un nombre incalculable de marins, dont beaucoup de Bernier, démontrant l’influence du célèbre capitaine.

«Joseph-Elzéar Bernier écrira dans ses mémoires qu’il y a tellement de Bernier en mer à une époque, qu’il n’était jamais surpris de rencontrer un parent, même dans les ports les plus lointains», note le conservateur du MMQ, M. Alain Franck.

Ce n’est certainement pas un hasard si c’est à L’Islet qu’a été érigé le collège Saint-François-Xavier, première vraie école maritime au pays. Avant 1872, l’apprentissage se faisait grâce aux rares Canadiens qui avaient obtenu leur diplôme à l’étranger.

Joseph-Elzéar Bernier fut une figure dominante de son époque. «Directement sorti de l’âge d’or de la voile au XIXe siècle, il est devenu un des plus illustre navigateurs québécois», note la directrice générale, Mme Sophie Limoges.

Chaque fois que Bernier appareille pour le Grand Nord, quelques centaines de gens se regroupent sur le quai du roi à Québec. Même chose lorsqu’il recrute les membres d’équipages, dont plusieurs proviennent de L’Islet ou de la Côte-du-Sud, tels que Wilfrid Caron, dit Ti-Loup, Octave Morin, Ludger Lemieux, Napoléon Chassé de Kamouraska, et autres.

Une vedette

Dans le théâtre des expéditions polaires, Bernier est la vedette. «Journalistes et écrivains lui donnent toutes sortes de surnoms évocateurs: Jacques Cartier de l’Arctique, le descendant de Champlain (Canada’s own Champlain), l’ours blanc aux bras forts et au grand cœur, Captain white Bear», affirme M. Franck.

En plus d’avoir un musée qui lui est dédié, Joseph-Elzéar Bernier figure sur un timbre et apparait sur la page 12 du passeport canadien. En septembre 2016, le gouvernement du Québec l’a désigné à titre de personnage historique en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

Au même moment, une statue à son image était érigée au quai Paquet à Lévis.

Capitaines de L’Islet-sur-Mer, patrie des marins

Le capitaine Bernier a certainement influencé le grand nombre d’hommes de la région qui ont aussi décidé de prendre la mer. En voici ­quelques-uns, tel que compilé par le conservateur, M. Alain Franck.

  • Hubert Bernier
  • Joseph Boucher
  • Alfred Brisebois
  • Ernest Caron
  • Georges Caron
  • Charles-Antoine Caron
  • Édouard Cloutier
  • Augustin Dionne
  • Cyrille Fortin
  • Georges Édouard Gaudreau
  • Jean- Baptiste Gamache
  • Gérard Journeault
  • Alex Hottote
  • Édouard & Maurice Koening
  • Auguste LeBourdais
  • Léo Lemieux
  • Charles -O. Moreau
  • Onésiphore Ménard
  • René & Yvon Pelletier
  • Henri Saint-Pierre