Des enfants confinés sur une terrasse de Limoilou trouvent quand même le moyen de s’amuser.
Des enfants confinés sur une terrasse de Limoilou trouvent quand même le moyen de s’amuser.

Musée de la civilisation

Contribuez à documenter la pandémie

Les portes du Musée de la civilisation sont peut-être fermées au grand public depuis plus d’un mois, mais le personnel de l’institution muséale ne pouvait faire complètement relâche, alors que le monde traverse l’une des crises les plus importantes de son histoire. Profitant de sa nouvelle plateforme numérique de contenus culturels, le Musée de la civilisation a décidé de documenter la pandémie de la Covid-19 en invitant les citoyens à répondre chaque semaine à une question thématique.

Écrire l’histoire

Les témoignages et les photos des citoyens permettront aux générations futures de savoir comment la population a vécu la crise avec ses inconvénients mais aussi ses avantages. «Nous ne savons pas encore précisément ce que nous ferons avec ces documents d’archives, explique Marie-Christine Bédard, chargée de ce projet. En parallèle, nous sommes à réunir une liste d’objets typiques de la crise comme des masques N95, des arcs-en-ciel et des articles arborant le visage du Dr Horatio Arruda. Ce sera peut-être une exposition sur les grandes pandémies. Dans l’immédiat, notre objectif est de rendre disponibles les témoignages et les photos pour consultation sur notre plateforme Une heure au Musée

Spectacle dans le stationnement du Gibraltar pour les résidents confinés sur leurs balcons.

La question de la semaine

«Nous avons une trentaine de questions en banque, mais nous nous réservons le droit de les changer afin de mieux refléter ce qui se passe dans l’actualité», ajoute la chargée de projet. Après avoir sondé les citoyens sur les mesures de confinement, l’impact de la distanciation sociale, la fête de Pâques et l’achat local, le Musée de la civilisation a choisi cette semaine un thème en lien avec le Jour de la Terre, qui avait lieu le 22 avril. Depuis jeudi, les citoyens sont invités à répondre à la question suivante: «Post-pandémie : comment ira la planète? Le monde est en pause et la planète en profite pour reprendre son souffle. Depuis le début de la pandémie, on remarque des changements au niveau environnemental. Est-ce que cela vous inspire à modifier vos habitudes? Pensez-vous que cette épreuve aura un impact à long terme sur le développement durable?» On a demandé à Valérie Gaudreau, rédactrice en chef du Soleil, de nous offrir sa vision de l’avenir. Ses réflexions sauront peut-être vous inspirer:

Le début de la suite des choses

Le Soleil que vous lisez en ce moment, qu'il soit sur papier ou sur support numérique, a été entièrement fabriqué à distance. Comme il l'est depuis plus d'un mois. Comme le font des milliers de personnes en télétravail depuis le début de la crise et du confinement. Un tour de force quand on y pense. 

Et ce n'est qu'un aspect de tout ce que la crise bouscule dans les sociétés, partout sur la planète. Oui, l'enjeu est planétaire et beaucoup de questions émergent à savoir quels changements, quels virages pris dans l'urgence deviendront permanents. Ce grand test collectif du télétravail en fera sans aucun doute partie, avec ses impacts sur le transport, la mobilité à Québec et partout. Notre rapport à l'urbanisme des villes, à la consommation, aux voyages, notre dépendance au pétrole, présentement en chute libre, sont aussi remis en question par la crise actuelle. Changerons-nous nos habitudes? À lire les tonnes de lettres ouvertes que les lecteurs nous envoient chaque jour, on constate que plusieurs souhaitent que les leçons de la crise nous mènent vers un rapport différent à l'environnement, à une façon de changer les choses pour le sort de la planète. Il y a un an, si on avait dit que le Jour de la Terre serait souligné dans un tel contexte qui nous force à ralentir, personne ne l'aurait cru. Car le journalisme est un métier du réel. Et cette année, force est d'avouer que la réalité dépasse la plus imprévisible des fictions. 

Rue d’Aiguillon sans trafic, sur laquelle les enfants peuvent s'amuser en respirant le bon air frais de la... ville! Quels seront les impacts de cette crise sur la planète?

C’est maintenant à votre tour! Selon vous, comment se portera la planète après la pandémie? Pour y répondre, rendez-vous sur uneheureaumusee.ca/documentez-la-pandemie/ et remplissez le formulaire en ligne en y ajoutant votre texte et/ou votre photo. Initiative du Musée de la civilisation, le site Une heure au Musée est aussi un rendez-vous éducatif et divertissant pour les familles en confinement, puisqu’on y trouve des contenus en ligne bonifiés quotidiennement par de nombreuses institutions muséales du Québec, dont le Musée national des beaux-arts du Québec.