Le bistro-brasserie de la Brasserie Générale, 18e rue dans le quartier Limoilou à Québec.

MISSION [+] MICROBRASSERIES

La Brasserie Générale: deux expériences inoubliables

La Brasserie Générale s’est bâtie une niche enviable dans le domaine de la bière depuis sa création en 2013, et son ascension se poursuit. En quelques années, elle a plus que quadruplé sa superficie de production, sans cesser d’investir dans de nouveaux équipements à la fine pointe. Ses propriétaires, des passionnés, envisagent maintenant d’acquérir un nouveau bâtiment pour répondre à leur rapide expansion, y aménager leurs installations adaptées à leurs besoins et poursuivre le développement de l’entreprise.

Elle compte plus de 600 points de vente au Québec, dans des ­épiceries, des dépanneurs et des restaurants, notamment de Saguenay, de Sherbrooke, de Gatineau, de Rouyn, de Montréal et, évidemment, de Québec, qui représente son plus gros marché. 

Un aperçu des bières ­brassées par la Brasserie Générale.

Ses produits sont de plus en plus appréciés par les amateurs de bières. D’ailleurs, la Floréal, la Shed et la S.I.R. Popov ont remporté respectivement les médailles d’or, pour la première, et des médailles d’argent pour les deux autres lors des Prix du public de Québec Exquis! en avril dernier, la seule compétition de bières visant à obtenir l’opinion des consommateurs au Québec. Une compétition avec 250 produits québécois. Parmi les autres produits vedettes de la microbrasserie, mentionnons la Hanami, une blanche aux cerises, et deux IPA, un peu plus amères, la Houblon Atomique et la ÏZI IPA. 

Dans un certain sens, elle demeure un secret bien gardé pour les résidents de la Capitale-Nationale. Les consommateurs ne savent pas que ces bières sont produites dans le parc industriel de Charlesbourg. Les quatre associés, Pierre Hugo Houle, Philippe Jacques, Julien Pelletier et Martin Tremblay, ont donc décidé de proposer deux aventures découvertes pour les bièrophiles. 

Le chai de la Brasserie Générale située à Charlesbourg. Plus ou moins 80 barriques de chêne servent à l’affinage des bières.

Depuis un an, ils offrent un salon dégustation de 15 places à leur usine de production, où les amateurs peuvent déguster des produits en fût et en bouteilles, un choix de brassins limités ou nouveaux, dans une ambiance relaxe, et ce, tout en découvrant les ­procédés de fabrication. Un espace boutique offrant toutes les ­bières pour emporter est aussi ­disponible. Le salon, situé au 400, rue du Platine, local 3, est ouvert les jeudi de 11h à 21h, vendredi de 11h à 23h, samedi de 13h à 20h et dimanche de 13h à 18h. 

«Depuis décembre 2018, nous nous sommes associés à Maxime Bergeron pour ouvrir un bistro-brasserie de 45 places au 1165, 18e Rue. La cuisine a été confiée à Jason Aubut, ancien chef du restaurant Patente et Machin, pour réinventer le pub, amener les burgers, les côtes levées et les mets habituels à un niveau supérieur, créant un mariage de saveur avec les bières de la Brasserie Générale», ­explique Philippe Jacques, vice-­président marketing. 

Sur les 12 lignes de fût, six servent les gros vendeurs et les six autres, les bières brassées et expérimentées sur place. Un espace boutique est aussi offert. Une terrasse de 20 places et un menu découverte cinq services sont au programme dès cet été. La Brasserie Générale 18e Rue est ouverte sept jours sur sept : lundi, mardi et mercredi de 11 h à 22 h, jeudi et vendredi de 11 h à minuit et samedi de 17 h à minuit. 

La brasserie générale
418 204-2031
Salon dégustation :
418 841-4555
brasseriegenerale.com

MISSION [+] MICROBRASSERIES

La bière du Québec, un symbole dans nos régions

Lorsque les premières brasseries artisanales du Québec ont ouvert leurs portes, il y a maintenant plus de 30 ans, très peu de gens s’attendaient à voir un développement aussi exponentiel de l’offre de bières au Québec. De jeunes entrepreneurs avaient l’idée folle de fabriquer de la bière en petite quantité et d’offrir différents styles, inspirés du monde entier, à une clientèle qui consommait principalement de la bière blonde douce. Une idée tellement folle que l’autorité qui délivre les permis de production n’en avait pas émis un depuis des décennies. À l’époque, on voyait bien plus d’achats et de fermetures d’anciennes brasseries industrielles familiales que d’ouvertures de microbrasseries.

Aujourd’hui, c’est près de 240 brasseries qui s’étendent de l’Abitibi à la Gaspésie en passant par toutes les régions touristiques de la province. Et si on se fie aux très nombreux dossiers de demande de permis en cours, le Québec aura bientôt 30 % de plus de brasseries. Ce n’est donc pas un phénomène de mode, comme plusieurs le pensaient il y a 30 ans, mais une culture bien ancrée au Québec. 

Chaque année, plus de 650 nouvelles bières rejoignent les tablettes de vos détaillants favoris. Le consommateur a le choix et il le fait savoir. De moins en moins fidèle à une marque, il aime se laisser séduire par les nombreuses bouteilles ou canettes qui trônent sur les étalages. En 30 ans, le marché de la bière a bien changé.

MISSION [+] MICROBRASSERIES

Brasserie Bishop’s Arches: des bières scientifiquement éprouvées !

Elles sont savoureuses, uniques, parfois éphémères… Les bières de la plus petite microbrasserie du Québec font non seulement les délices des amateurs, mais elles permettent également à des étudiants de mieux comprendre les réactions chimiques derrière chaque brassage.

La brasserie Bishop’s Arches découle du certificat de deuxième cycle en Sciences brassicoles de l’Université Bishop’s (Sherbrooke) qui s’adresse aux diplômés en sciences souhaitant faire carrière dans le domaine. « C’est une chose de faire de la bière, c’en est une autre de comprendre comment elle se fait. Par exemple, le houblon peut à la fois donner de l’amertume ou des arômes selon le moment ou la température à laquelle on l’intègre à la recette », explique le directeur du département de chimie, Alexandre Drouin.

«À leur première session, les étudiants développent leurs connaissances à travers la théorie en classe, puis créent leurs propres bières dans un esprit scientifique pour bien comprendre pourquoi tels ingrédients ou façons de faire donnent de bons résultats… ou de moins bons ! Ils touchent à tout, du grain à la commercialisation en passant par l’analyse du produit grâce à nos équipements d’analyse scientifique», ajoute Giovanni Venditti, responsable du programme.

Si on connaît les bières Bishop’s Arches sur le campus où elles sont mises en vente trois après-midis par semaine, le secret demeure bien gardé pour les consommateurs. Il y a bien le Lion Pub, situé tout près, qui propose quelques variétés, mais grâce aux nouveaux équipements récemment achetés et l’espace qui sera doublé pour septembre 2019, on pourra bientôt approvisionner l’épicerie Provigo du quartier. 

Les sciences brassicoles sont d’ailleurs appelées à grandir au sein de l’Université Bishop’s, qui aimerait proposer d’autres formations ainsi qu’accroître la production et éventuellement les points de vente. Recherchez l’étiquette et la capsule mauve !

MISSION [+] MICROBRASSERIES

Microbrasserie Le Grimoire: des bières en canette dès juin!

La microbrasserie Le Grimoire lancera sa toute première sélection de bières en format canette en juin. Parmi les quatre variétés qui seront offertes, les amateurs retrouveront deux incontournables de la maison : la Vie de château, une bière ambrée au goût de rhum brun épicé, ainsi que la Désérables, une ambrée à l’odeur et au goût réconfortant d’érable. À ces deux sélections s’ajouteront la Lime mortelle, une blonde à base de cardamome verte pour un goût de lime rafraîchissant, et la Milkshake IPA Piña Colada, une bière onctueuse infusée au thé aux notes de noix de coco et d’ananas.

RESTO-PUB, SPECTACLES ET VISITES

En plus de proposer un menu élaboré et savoureux se mariant à merveille à ses produits, le restaurant-pub de la microbrasserie Le Grimoire présente, chaque dernier vendredi du mois, des spectacles d’artistes de la région dans une ambiance invitante. Voilà l’occasion parfaite de ­goûter aux bières de la microbrasserie
Le Grimoire! Vous souhaitez en apprendre davantage au sujet de la microbrasserie? La maison vous offre plusieurs forfaits comprenant notamment des visites guidées de l’usine de fabrication de bière, des dégustations et plus encore!

MISSION [+] MICROBRASSERIES

Microbrasserie Les Maltcommodes: le bonheur est dans la bière!

Décidément, les amateurs de bières artisanales se la coulent douce à la microbrasserie Les Maltcommodes. Situé dans le centre commercial Les Promenades Beauport à Québec, cet établissement très fréquenté vous offre une cinquantaine de bières de microbrasseries, dont 16 bières authentiquement «maltcommodes». Autant de choix qui caressent les papilles gustatives et étanchent toutes les soifs!

«Le marché des bières artisanales est en pleine effervescence , explique Alain Rochette, l’un des cinq propriétaires de l’entreprise. Qu’elles soient blanches, blondes, rousses ou noires, nous proposons des produits haut de gamme dans une ambiance conviviale et festive.» Parmi les bières maison qui occupent une place de choix dans l’éventail des saveurs, on note La Démente (rousse québécoise à 5%), La Noctambule (type anglaise à 4,7%), L’Alambic (double belge à 6%) et La Foubraque (brune d’abbaye à 6,5%). Imaginez: il est même possible de déguster de la bière de blé, de la bière aux fruits, au sucre d’orge ainsi qu’un savant mélange de bière et de vin, sans compter quelques grandes marques bien connues. De quoi avoir de la broue dans le toupet !

MISSION [+] MICROBRASSERIES

Route des bières du Saguenay–Lac-Saint-Jean: une expérience immersive au cœur d’une industrie florissante

Reconnu pour ses paysages grandioses, son majestueux lac et son fjord, le Saguenay–Lac-Saint-Jean est une destination prisée pour ses grands espaces naturels, mais aussi pour la richesse de son terroir. Le Saguenay–Lac-Saint-Jean se distingue notamment par sa production de bières de microbrasseries, comptant pas moins de 14 entreprises brassicoles sur son territoire. Elle occupe d’ailleurs le deuxième rang en Amérique du Nord pour le plus haut taux de brasseurs «per capita».

Cet essor important qu’a connu l’industrie des microbrasseries dans la région a amené la communauté brassicole à s’unir pour faire la promotion des produits et des saveurs qui résultent de son savoir-faire. Ainsi, appuyés par la Table agroalimentaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean, les microbrasseries de la région ont inauguré, à l’été 2018, la Route des bières, une expérience immersive destinée aux amateurs de produits brassicoles.

Les microtours

La Route des bières se décline en quatre microtours permettant à tout un chacun de découvrir les microbrasseries de la région à son rythme et selon ses envies. Alors que les microtours du Saguenay et de la Rive-Nord et du Bas-Saguenay proposent un trajet réalisable en une seule journée, le Tour du Lac-Saint-Jean offre quant à lui un itinéraire s’échelonnant sur deux jours. Quant au dernier, la Totale, il représente un parcours de 480 km de route entraînant les amateurs de bières dans chacune des 14 microbrasseries ­participantes. Il est aussi possible de créer sa route des microtours personnalisée en se rendant sur le site Web de la Route des bières.

MISSION [+] MICROBRASSERIES

Br77: une micro­brasserie en pleine expansion

Après avoir fait l’acquisition d’équipements en provenance d’une ancienne microbrasserie, que la microbrasserie Br77, située au Saguenay dans le secteur Arvida, voit le jour en 2016. Il aura fallu quelques mois pour permettre l’élaboration de tous nouveaux produits à saveur régionale.

Aujourd’hui, l’entreprise brasse fièrement des produits accessibles à tous les types de consommateurs et offre des bières de plusieurs styles. Vous trouverez des produits tels que: une blonde (kolsh) «P’tite frette», une blanche (witbier) «1996», une rousse (irish red ale) «Smelting», une brune américaine «Nut Brown ale», une noire (stout) «Choco», ainsi qu’une IPA du Nord-Est «Patriote». La mise en marché ayant débuté depuis quelque temps, il est possible de se procurer les produits dans la plupart des dépanneurs spécialisés de la région et également dans d’autres points de vente, notamment à Québec et à Trois-Rivières. 

Au début de 2019, Br77 fait déjà peau neuve et se dote d’équipements neufs et modernes en plus d’engager un nouveau brasseur en chef qui veille à la production afin d’offrir une constance dans la qualité des produits. 

MISSION [+] MICROBRASSERIES

Techniques de production en microbrasserie: vivre sa passion au quotidien

L’industrie québécoise de la microbrasserie est en pleine effervescence. Chaque année, de nouvelles entreprises brassicoles voient le jour et des dizaines de nouveaux produits font leur apparition sur le marché. Malgré tout, la main-d’œuvre qualifiée se fait rare. C’est pourquoi Mastera – Formation continue du Cégep de Jonquière a mis sur pied, en 2016, l’attestation d’études collégiales (AEC) en Techniques de production en microbrasserie.

«Faire de la bière, ce n’est pas seulement mettre différents ingrédients ensemble. C’est un travail exigeant qui demande des connaissances en chimie, en mathématiques et en physique. Il faut aussi être créatif et avoir une bonne forme physique», soutient Maxime Soucy, diplômé de la toute première cohorte.

Aujourd’hui brasseur pour l’entreprise saguenéenne BR77, ce dernier met quotidiennement en pratique les notions apprises lors de sa formation à Jonquière. Un brassage à la fois, il peaufine son art et développe son savoir, un défi stimulant.

MISSION [+] MICROBRASSERIES

Microbrasserie Riverbend: des brasseurs d’histoires

À proximité du quartier patrimonial de la ville d’Alma se trouve l’usine de la microbrasserie Riverbend, qui opère sous un permis industriel depuis son ouverture en 2015. En plus des 400 points de vente partout dans la province, les gens sont invités à venir déguster des produits à l’usine tout en faisant une visite des lieux. Vous pourrez goûter à des bières de haute qualité, qui allient histoire et modernité pour créer des produits originaux, inspirés du patrimoine environnant et adaptés à un mode de vie actif.

Dans chaque gorgée, on retrouve une parcelle d’histoire grâce aux produits utilisés, qui proviennent en grande partie des producteurs locaux. Les bières sont en effet constituées de houblons québécois (plus de 85 %), de levures produites en province, de malt en provenance d’Hébertville, de Lotbinière et, surtout, de fruits d’ici. «Nous souhaitons mettre en valeur le terroir du Québec et faire participer les acteurs locaux, particulièrement ceux de notre région», mentionne Audrey Girard, directrice générale et responsable marketing.

MISSION [+] MICROBRASSERIES

Le Trou du diable: bières et plaisirs au menu!

En mettant les pieds à Shawinigan, vous serez envoûté par Le Trou du diable. La brasserie, qui fait la fierté de la région, propose deux adresses aux activités complémentaires, mais ayant l’essentiel en commun: l’amour de la bière et des plaisirs de la vie.

Le Trou du diable – Broue Pub et Restaurant s’est forgé une réputation internationale, notamment grâce à la qualité de ses bières de renommée mondiale, mais également par sa cuisine bistro authentique inspirée du marché, son service avisé, sa vaste sélection de vins bios, de scotchs et de whiskies, ainsi que sa terrasse fleurie avec vue sur la majestueuse rivière Saint-Maurice. Bières, terrasse, soleil, dans une ambiance chaleureuse et décontractée, gage d’un bon moment entre amis !

À quelques pas, Le Trou du diable – Microbrasserie, Boutique et Salon ouvre ses portes aux néophytes et aux bièrophiles désireux de dénicher des produits d’artisans locaux, des bières, des vêtements, etc.