À la Maison Tessier-dit-Laplante, la jeune commissaire Anne-Sophie Blanchet, a sélectionné une exposition des paysages fragmentés à travers le regard de cinq artistes.

MANIF D'ART 9

Des expositions qui vous surprendront

Manif d’art 9 – La biennale de Québec a résolument pris d’assaut la ville de Québec et même Lévis. En plus de son exposition centrale présentée au Musée national des beaux-arts du Québec, douze centres d’artistes, galeries et lieux de diffusion culturelle se joignent à cette neuvième édition en proposant des expositions solos qui sortent des sentiers battus.

Une tournée d’expositions

L’art contemporain se faufile partout dans la ville. De la Maison de la littérature jusqu’à la galerie Regart de Lévis, en passant par la Villa Bagatelle et le Musée huron wendat, ainsi que plusieurs autres sites magnifiques, ce sont douze organismes qui se sont associés à cette neuvième édition afin de présenter en leurs murs des expositions solos. Une présence accrue qui permet de ratisser plus large et d’élargir les horizons, jusque sur la Rive-Sud de Québec. 

Faites une tournée! Une carte interactive permet de faire la visite de tous les lieux d’ex­­po­sitions et de planifier ses déplacements. 

Des projets inédits

Toutes différentes, uniques et originales, ces expositions présentent le fruit du labeur d’artistes provenant de neuf pays, aux styles des plus diversifiés. Ils ont tous comme élément commun de présenter des projets inspirés par la thématique de la biennale, et dont la plupart sont inédits.

«Ces expositions démontrent une grande sensibilité de chacun envers son environnement, son rapport à l’autre et sa prise de conscience envers la nature», dit la commissaire adjointe Michelle Drapeau. 

Des propositions qui se démarquent

D’un lieu à l’autre, les expositions suscitent différentes réactions et émotions. À la galerie d’art Engramme, par exemple, les estampes géantes de l’artiste allemande Christiane Baumgartner évoquent la force des éléments; ils puisent par ailleurs leur inspiration des cours d’eau de la ville de Québec. Tandis que le duo suisse Lutz & Guggisberg a envahi la grande galerie de l’Œil de Poisson avec ses milliers de figurines d’argile.  

Le travail de l’artiste anglais Oliver Beer se fait aussi remarquer à la Galerie des arts visuels.  Dans ce qui s’apparente à un film d’animation, le créateur met en scène 2500 dessins réalisés par des enfants de 0 à 13 ans.

Composée de trois œuvres vidéo, l’exposition d’Hannah Claus anime le Musée Huron-Wendat.

Jeunes commissaires en vedette

Parmi les nouveautés cette année, le volet Jeunes commissaires, présenté par La Maisons Simons, est à ne pas manquer. Dirigée par treize jeunes commissaires sélectionnés par Manif d’art, cette série d’expositions surprend par l’inter­pré­tation libre de la thématique et par leur choix d’artistes. On retrouve des expositions dans différents lieux, dont la bibliothèque Gabrielle-Roy de même que la Maison Tessier-Dit-Laplante, dans le quartier Beauport. Cette dernière présente des paysages fragmentés à travers le regard de cinq artistes.

À voir jusqu’au 21 avril. L’accès aux expositions solos est gratuit (avec ou sans le passeport). Renseignements: manifdart.org