Ma résidence, mon chez-moi

Qualité de vie: la quête du plaisir des retraités

Ce n’est pas parce qu’on a plus de 65 ans qu’on ne peut pas avoir du plaisir! En fait, un rapport portant sur les loisirs à la retraite publié en 2016 par Merril Lynch/Age Wave, une agence de recherche spécialisée en vieillissement, révèle que les retraités âgés entre 65 et 74 ans ont plus de plaisir que tous les autres groupes d’âge.

En effet, 92% des répondants ont dit apprécier la liberté d’une vie moins structurée et 86% d’entre eux considéraient relativement facile de trouver des activités à coût abordable. Après avoir passé leur vie à travailler, à élever des enfants, à gérer un horaire serré et à répondre à de multiples demandes, les retraités peuvent enfin faire ce qu’ils veulent de leur temps. Finis les échéances à respecter, le trafic aux heures de pointe, le magasinage de la rentrée scolaire et tous les petits tracas de la vie quotidienne.

Qui plus est, ils ont maintenant plus d’argent à consacrer à leurs passe-temps préférés. Voyager, jouer au golf, faire du jardinage, aller au musée, au théâtre et s’offrir de petites douceurs comme un massage au spa ou un déjeuner au resto sont désormais possibles quel que soit le jour de la semaine. Plusieurs profitent de l’argent obtenu par la vente de leur maison pour louer un appartement de luxe dans une résidence offrant de nombreuses commodités dans un quartier à proximité de tous les services: clinique médicale, pharmacie, cinéma, salon de coiffure, etc.

Le cœur à la fête

Si bien des aînés aiment la routine, ils apprécient aussi pouvoir lâcher leur fou de temps à autre. Les propriétaires des résidences Chartwell l’ont bien compris. Depuis trois ans, ils organisent un gigantesque beach party au plus grand club extérieur en Amérique du Nord, le Beachclub de Pointe-Calumet, qui a accueilli des vedettes internationales comme Paris Hilton, David Guetta, Tiësto et Kylie Jenner. Le 5 juillet, quelque 700 retraités actifs âgés de 70 ans et plus en provenance de 27 résidences Chartwell du Québec et de l’Ontario s’y sont réunis, créant ainsi le plus grand rassemblement de retraités sous le soleil du Québec.

Pour une troisième année consécutive, le très énergique Joël Denis a livré une prestation musicale attendue lors de cette journée mémorable. Celui qui s’est fait connaître par les émissions Jeunesse d’aujourd’hui et Les tannants en a profité pour roder son nouveau spectacle Formidable, qu’il lance cet automne.

La jeunesse éternelle

Alors que des artistes tels que Sir Paul McCartney (76 ans) ainsi que Mick Jagger et Keith Richards des Rolling Stones (74 ans) sont encore en tournée, d’autres septuagénaires et octogénaires font écarquiller les yeux par leurs prouesses athlétiques. En 2016, lors du marathon SSQ Lévis-Québec, Yvette Drapeau de Charlesbourg, alors âgée de 80 ans, a terminé son tout premier marathon dans un temps de 5 heures 50 minutes. Fait étonnant, cette dame à la longue chevelure grise a commencé à courir à l’âge de 73 ans.

Ce n’est là qu’un exemple qu’on peut entreprendre de nouvelles activités à tout âge et qu’on peut rester actif toute sa vie. Le 11 août, le quotidien La Tribune consacrait un article à Émilien Carrière, un homme de Magog qui a célébré ses 100 ans en juin. Récemment, M. Carrière a été convoqué pour une évaluation de ses capacités de conduite automobile. La Société de l’assurance automobile du Québec a conclu qu’il était encore apte à conduire une voiture et qu’il ne représentait pas une menace pour la sécurité routière.

En 2016, on recensait 1800 centenaires au Québec. Selon les plus récentes prévisions démographiques, les Québécois de 100 ans et plus pourraient dépasser les 5000 d’ici 2026. Longue vie à tous et à toutes!