Pierre Luc Lachance, Con­seiller municipal Saint-Roch; Louise Gagnon, Directrice Place Fleur de Lys; Gilles Maheux, Ludovica Miniland

Ludovica Miniland

Ludovica Miniland: le musée miniature de l’architecture

En 2013, le Musée Ripley’s Believe It Or Not, qui se spécialise dans les collections d’objets étranges, a dit de cette exposition qu’elle était la plus spectaculaire au monde. Avec plus de 3000 répliques architecturales, construites à l’aide d’au-delà de dix millions de blocs Mega Construx de Mattel, Ludovica Miniland, présentée à Place Fleur de Lys, est considérée comme la plus grande exposition de type Legoland en Amérique du Nord.

Depuis 2010, Gilles Maheux et son fils, Steven, consacrent le plus clair de leur temps à concevoir et à assembler des maquettes des édifices et autres structures les plus célèbres de la planète. La tour Eiffel, le Taj Mahal, le Palais de Westminster, le pont de Londres, les pyramides d’Égypte, mais aussi des portions de grandes villes telles que New York, Toronto, Montréal, Dubaï et, bien sûr, le Vieux-Québec, y sont représentés, accompagnés de fiches décrivant le lieu ainsi que le temps et le nombre de minibriques qu’a nécessité la maquette.

Dubaï, Émirats arabes unis
Le Taj Mahal, en Inde
Les Petronas Tower, à Singapour
Apollo 11, NASA
New York

Le secret le mieux gardé à Québec

Résidents de Québec, les Maheux ont présenté leurs réalisations dans le monde entier. Toutefois, la plupart des gens de la capitale ignoraient l’existence des répli­ques architecturales qui se trouvaient dans leur sous-sol. 

Résolus à faire démentir le vieux proverbe qui dit que «nul n’est prophète en son pays», le duo père-fils a rassemblé cinq expo­si­tions itinérantes dans un vaste local de 30 000 pieds carrés, jadis occupé par le magasin La Baie de Place Fleur de Lys. Depuis le 21 juillet, sans aucune publicité, Ludovica Miniland a attiré plus de 5000 personnes. «Étonnamment, environ 60% des visiteurs proviennent de l’extérieur, précise Gilles Maheux. Des gens viennent des quatre coins du Canada et même d’ailleurs pour voir ça.»

Jeunes et moins jeunes sont stupéfaits en constatant tout ce qu’on peut faire avec des blocs de construction, y compris une guitare à l’entrée de l’exposition permanente. «Les visiteurs décou­vrent des beautés architecturales qu’ils ne connaissaient pas, comme le magnifique hôtel Umaid Bhawan Palace en Inde», mentionne M. Maheux. 

Parions que la visite vous donnera envie de visiter certains de ces lieux célèbres, sinon de ressortir votre vieille boîte de blocs. Sur place, vous pourrez créer vos propres répliques à l’atelier de cons­truction Canac. 

Pour plus d’info: www.ludovicaminiland.com