L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

Les ressources humaines: un rôle clé au sein des organisations

Le marché du travail est en mouvance: des organisations peinent à recruter des candidats, d’autres sont à rattraper le virage numérique. Au cœur de cette métamorphose, le rôle du gestionnaire ou conseiller en ressources humaines est plus que jamais primordial, martèle l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA).

À l’occasion de son Salon Solutions RH, qui se déroulera les 8 et 9 octobre prochains, l’Ordre souhaite amener le monde du travail à se questionner sur les enjeux actuels et futurs. Dans le cadre de cet événement qui sera présenté pour la première fois à Québec, près de 150 exposants proposeront des solutions aux entreprises et une vingtaine de conférences gratuites seront présentées. «S’il y a un domaine qui s’est transformé ces dernières années, et qui se modifiera encore dans le futur, c’est bien la gestion des ressources humaines et c’est pourquoi les entreprises doivent s’adapter», soutient la directrice générale de l’Ordre, Manon Poirier, CRHA.

La capacité de s’adapter
Afin de contrer la pénurie de main-d’œuvre et le déséquilibre démographique qui, selon les différentes études, pourraient perdurer jusqu’en 2026, les orga­ni­sations de toutes les sphères et de toutes les tailles doivent revoir, ou du moins, adapter leurs pratiques. «Il faut travailler en amont et à la planification d’outils et de solutions plutôt que d’être dans la réaction, comme c’est le cas actuellement au sein de plusieurs entreprises », recommande-t-elle. « Les PME devraient également s’adjoindre les services d’un CRHA, et ce, même si ce n’est que sous forme de rencontres occasionnelles.»

Dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre, il est essentiel de se pencher sur des stratégies sus­ceptibles de mobiliser davantage les travailleurs, mais ces questions suscitent de nombreuses réflexions.  C’est pourquoi tant les professionnels en ressources humaines, les gestionnaires de tous horizons que les dirigeants de PME ou de grandes organisations sont invités à participer et à assister au Salon Solutions RH. 

Développer la marque employeur
L’un de ces concepts est celui de la marque employeur. Pour attirer un candidat ou engager un em­ployé à long terme, les entreprises doivent miser sur leur «marque employeur», c’est-à-dire appliquer des techniques de gestion de marque à la gestion des ressources humaines, afin de recruter de nouveaux candidats ou de retenir de bons employés. 

Oubliez les stratégies de recru­tement conventionnelles : le recrutement est un processus de séduction. «Mais il doit être toujours cohérent avec vos valeurs organisationnelles et vos pratiques en entreprise», prévient la directrice générale de l’Ordre. 

Soutenir et valoriser
Tout comme ses membres, l’Ordre constate qu’une pression énorme est exercée sur les CRHA afin de combler les postes vacants. Or, c’est bien de recruter, mais il faut aussi augmenter ou normaliser le taux de rétention, insiste l’Ordre. C’est pourquoi il est nécessaire de veiller au bien-être des travailleurs: soutenir les gestionnaires et l’ensemble du personnel; valoriser l’engagement, la fidélité et les compé­tences, en plus d’être proactif en matière de sécurité et de santé au travail. Parce qu’un employé qui rayonne dans son champ de compétences fera à son tour rayonner l’entreprise.  

VOUS VOULEZ Y ALLER ?
Quoi :  Salon Solutions RH
Quand :  8 et 9 octobre
Où :  Centre des congrès de Québec
Infos :  
salonsolutionsrh.org