Limoilou

Des commerces de quartier qui se diversifient

Au cours des dernières années, de nombreux restaurants, café, bars et boutiques ont ouvert leurs portes à Limoilou, apportant un vent de fraîcheur et de nouvelles saveurs, pour le plus grand bonheur des épicuriens du secteur et de toute la ville.

La scène gastronomique de Limoilou est assurément en ébullition. La métamorphose du quartier, amorcée il y a quelques années déjà, a incité bon nombre de jeunes chefs et entrepreneurs à s’y établir, principalement sur la colorée 3e Avenue où se succèdent des commerces tout aussi diversifiés que prisés. C’est que les clients viennent des quatre coins de la ville pour s’attabler aux nouveaux restaurants du moment, pour déguster des pâtisseries faites maison ou pour s’y divertir. 

Entre les 2e et 16e Rues, la 3e Avenue grouille de petits commerces qui donnent envie de s’arrêter: épiceries fines, restos sympas, cafés, boulangeries, boutiques d’artisanat, barbier, salon de thé, etc. Parmi ceux-ci, les clients dénichent leurs produits coups de cœur chez Article 721 et La Folle Fourchette, deux enseignes qui proposent plusieurs marques locales et artisanales de produis pour la maison et de décoration.

De nouvelles adresses courues

Depuis quelques semaines, le quartier Limoilou est aussi l’hôte d’un bar caché nommé le Nénuphar, un endroit inspiré des belles années de la prohibition. Le concept imaginé par le mixologue Patrice Plante et le designer Isaac Larose attire une foule de curieux qui arpentent les rues à sa recherche.

Le même duo a également ouvert un petit comptoir de vins-naturels, installé dans le salon de quilles Horizon et nommé en l’honneur de Madeleine, la doyenne du Salon.

Un autre petit nouveau qui suscite la curiosité est le restaurant ARVI, ouvert depuis quelques jours à peine sur la 3e Avenue. Pilotée par le restaurateur François Blais, la nouvelle adresse promet de se distinguer en concoctant les plats sous les yeux des clients.

Les incontournables de la 3e Avenue 

D’ici là, les restaurants bien établis affichent aussi des nouveautés pour la saison, en plus de leurs incontournables. Craquez à votre tour pour la nouvelle terrasse de La Planque; pour les sushis tout en fraîcheur du Hosaka-Ya; pour le thé glacé et les scones chez Le Lièvre et la tortue; pour les plats à partager entre amis au Cendrillon; pour les saveurs mexicaines de La Salsa; pour les bolées originales de Soupe et Cie; pour le café-resto Les Colocs qui célèbre ses
20 ans et plus encore.

Les soirs d’été, les terrasses bourdonnent de monde, dont plusieurs Limoulois qui se saluent de la main, dans une ambiance animée et décontractée, typique de l’esprit du quartier. Les pubs et microbrasseries invitent à étirer la soirée: les habitués sont nombreux au Bal du Lézard, une véritable institution à Limoilou depuis 1985, tandis que les familles et jeunes adultes se côtoient à la nouvelle microbrasserie Louénok. 

Jusqu’au cirque

Mais Limoilou est beaucoup plus qu’une seule artère commerciale. Au-delà de la 3e Avenue, il faut s’aventurer un peu plus loin pour découvrir d’autres secrets. C’est le cas notamment du micro-resto IX pour Bistro sur la 18e Rue qui s’est hissé au sommet du palmarès des restaurants de Québec de Trip Advisor sans aucune publicité (sur réservation seulement). Ou encore d’Accommodation Bio, sur la 2e Avenue, qui fait le plein de clients pour ses jus verts et frais. 

Tout près, impossible de ne pas remarquer sur la 2e Avenue -l’ancienne église Saint-Esprit qui a été transformée en 2003 et accueille depuis l’École de cirque de Québec. Symbole de créativité, le lieu fait faire des pirouettes (et des sourires) aux petits et grands du quartier.