Mon sosie a 2000 ans

Les sosies seront en vedette au ­Musée de la ­civilisation

Croyez-vous être le sosie d’une autre personne ? Lui ressembler au point de semer une certaine confusion ? L’univers des doubles anonymes, à la fois proches et éloignés, est au cœur d’une exposition qui est actuellement en préparation au Musée de la civilisation.

Qu’est-ce qu’un sosie ? Un sosie est une double ressemblance qui n’a aucun lien avec la génétique : ce n’est qu’une facétie de la nature ou le fruit du hasard. Or, saviez-vous qu’à l’origine, « Sosie » est un nom propre ? Molière en a fait un personnage dans sa pièce intitulée Amphitryon, dont il avait puisé l’inspiration dans une autre pièce écrite en 187 av. J.-C. Dans ce récit de l’auteur latin Plaute, un esclave du nom de Sosie voyait son apparence parfaitement imitée par le dieu Mercure.

On a tous un sosie

Plus que jamais, les sosies ­fascinent et suscitent la curiosité. À l’ère des réseaux sociaux, les gens de partout recherchent leur sosie, où qu’il soit dans le monde. Il semble en fait que chacun d’entre nous aurait, quelque part, sept ­personnes ayant des traits physiques ­semblables, voire presque identiques.

C’est d’ailleurs cette statistique qui a poussé l’artiste photographe québécois François Brunelle à s’intéresser au phénomène et, ainsi, devenir un spécialiste des sosies. Durant quinze années, il a sillonné la planète à la recherche de personnes ayant des ressemblances physiques exceptionnelles. Des « sosies qui s’ignorent », dit-il. 

À ce jour, François Brunelle a photographié, en noir et blanc, plus de 200 paires d’hommes ou de femmes n’ayant aucun lien de parenté et ne s’étant jamais vus auparavant pour la plupart, mais présentant des ressemblances frappantes.

Une exposition d’envergure en préparation ­depuis des années

De ce projet de François Brunelle est née l’idée de monter une exposition sur les sosies. Mais pas n’importe lesquels : des sosies ayant plus de 2000 ans de différence d’âge. De quoi élever d’un cran le niveau des recherches et du concept. 

Où trouver les sosies ? Un premier appel a été fait il y a près de deux ans auprès de la population de Québec et de ses environs. Puis, la recherche s’est rapidement étendue au monde entier et ce sont des milliers de candidatures provenant de partout dans le monde qui ont été reçues.