Contenu commandité

L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC CÉLÈBRE SES 50 ANS

Une recherche diversifiée

Branchés sur les milieux dans lesquels sont implantés leurs établissements respectifs, les professeurs-chercheurs des établissements de l’Université du Québec contribuent de façon remarquable à l’amélioration des connaissances et des pratiques en entrepreneuriat.
  • L’Institut de recherche sur les PME (INRPME) de l’UQTR a pour mandat de faire évoluer les connaissances sur les PME, d’aider à leur développement et de former des étudiants. Il éclaire également les gouvernements en matière de politiques d’aide aux entreprises. L’INRPME s’impose comme l’un des plus importants regroupements de recherche au monde sur les PME.
  • L’UQAT et l’UQAM ont mis leurs expertises en commun pour développer la Chaire en entrepreneuriat minier. Cette dernière vise à attirer des jeunes compétents et à soutenir les entrepreneurs du domaine minier dans le but de créer de la richesse et de préparer l’avenir de l’industrie dans le respect de l’environnement et des communautés. 
  • L’UQAM, par l’entremise de son École des sciences de la gestion (ESG UQAM), ainsi que l’UQTR et la TÉLUQ collaborent au Centre de recherche interdisciplinaire sur les PME et l’entrepreneuriat (CRIPMEE), avec d’autres universités québécoises. Ce centre s’intéresse à la création, au dévelop­pe­ment, à la pérennité et à la performance des PME. 
  • Dans plusieurs autres établissements du réseau, des chercheurs mènent différents travaux. À l’UQAR et à l’ENAP, des recherches sont effectuées sur l’entrepreneuriat, l’entrepreneuriat au féminin et les pratiques entrepreneu­riales, les modèles d’affaires et l’innovation. La TÉLUQ réalise quant à elle des recherches sur les entreprises du secteur de l’économie sociale au Québec.

L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC CÉLÈBRE SES 50 ANS

Des entreprises issues des établissements du réseau

Voici quelques exemples d’entreprises lancées par différents établissements du réseau des dernières années.
  • Créée par un étudiant de l’UQTR, Novo se spécialise dans l’amélioration et le développement de produits technologiques qui intègrent  notamment l’ingénierie électronique, logicielle, mécanique et le design industriel. L’entre­prise a reçu une reconnaissance pour le développement de FreeO2, un appareil d’optimisation de l’oxygénothérapie qui constitue une innovation majeure dans le domaine de la pneumologie.
    Fromnovo.com
  • Lancée par des étudiants au Centre de l’entrepreneurship technologique de l’ÉTS, le Centech, Sollum reproduit parfaitement la lumière du soleil. Son système programmable par DEL permet d’en recréer tous les paramètres – luminosité, intensité et même température. En 2017, la compagnie a reçu, entre autres, la Bourse Entrepreneurship BDC et le 2e prix Gala Entre­pre­neurship Desjardins en innovation technologique.

    Sollumtechnologies.com

L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC CÉLÈBRE SES 50 ANS

Le grand remue-méninges Savoir Affaires

Par l’entremise de l’initiative Savoir Affaires, l’Université du Québec contribue au développement des compétences entrepreneuriales des étudiants inscrits aux cycles supérieurs de ses dix établissements ainsi qu’au développement et à la diversification de l’économie des régions.

Pendant une semaine, une cinquantaine d’étudiants de cycles supérieurs, toutes disciplines confondues, sont jumelés à une centaine de gens d’affaires, d’intervenants économiques et de partenaires d’une région donnée. En équipe, ils travaillent à développer des projets d’affaires répondant aux besoins du milieu.

Au terme de cette immersion entrepreneuriale originale et unique, une trentaine d’opportunités d’affaires sont ciblées, documentées et présentées sous forme de plan d’affaires devant un jury composé d’entrepreneurs expérimentés. Les équipes d’étudiants s’étant le plus illustrées reçoivent des prix Méritas pour la faisabilité de leurs projets, leurs impacts économiques, leur caractère novateur et la qualité du modèle d’affaires proposé. 

En 2018, ce grand remue-méninges pour l’économie régionale s’est transporté à Saint-Georges, en Beauce. Entre le 28 mai et le 1er juin, les équipes participantes se sont penchées sur les thèmes du tou­risme dans la Vallée de la Chaudière ; du bois et des bioproduits forestiers; de l’agro-industrie; et du secteur manu­facturier à l’ère du numérique. 

  • 175 personnes se réunissent chaque année.
  • Près de 340 étudiants ont pris part à l’expérience depuis ses débuts.
  • Près de 800 entreprises, intervenants économiques et partenaires ont offert leur soutien.
  • Plus de dix projets concrétisés ou en voie de l’être.


POUR SUIVRE CETTE SÉRIE:

L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC CÉLÈBRE SES 50 ANS

Un réseau et une collectivité… en santé !

Accessibilité, ancrage, innovation: trois valeurs fondamentales, 50 bougies. Créé en 1968 par le gouvernement, le réseau de l’Université du Québec (UQ) regroupe aujourd’hui 10 établissements. Leur mission: offrir aux Québécoises et Québé­cois l’accessibilité à l’enseignement supérieur, tout en con­tribuant au développement scientifique du Québec et à l’essor de ses régions.