Contenu commandité
Les 50 ans de l'OMHQ: une mission qui nous habite
Les 50 ans de l'OMHQ: une mission qui nous habite
Partager

Les 50 ans de l'OMHQ

Une histoire de dynamisme et d’engagement

À travers le temps et l’engagement des locataires dans leur milieu de vie, l’OMHQ a tracé sa voie. Fondé le 23 décembre 1969 à l’initiative du maire Gilles Lamontagne, le visage de l’Office municipal d’habitation de Québec a bien changé. Aujourd’hui, il fait même figure de modèle ailleurs au Québec tout comme à l’étranger.

Se rappeler d’où l’on vient pour savoir où l’on va

Construits dans les années 70, il faut d’emblée se rappeler que les premiers logements sociaux font partie de très grands ensembles immobiliers. Dès la décennie suivante apparaîtront des ensembles de plus petite taille et mieux intégrés dans la trame urbaine. De la densité, on passe à la mixité afin que se côtoient des ménages à revenus faibles et modestes. La gestion d’immeubles se transforme en gestion de milieux de vie, favorisant un voisinage de qualité.

Les 50 ans de l'OMHQ

Des locataires engagés, une ressource inestimable

Si les besoins des clients évoluent, se complexifient et que les réalités changent dans les quelque 220 milieux de vie sous la responsabilité de l’OMHQ, la réussite du modèle tient pour beaucoup à l’engagement des locataires.

Les locataires dynamisent plus de 40 associations qui ont pour mandat d’organiser des activités et de promouvoir des projets collectifs. Ces associations deviennent des réseaux d’entraide et de soutien ouverts sur leur communauté.

D’autres instances permettent par ailleurs des échanges entre l’administration de l’Office et les locataires. Les comités de secteur, le comité consultatif des résidents et le conseil d’administration de l’OMHQ fournissent des occasions d’implication valorisantes pour les locataires tout en influant directement sur les conditions de vie des personnes. Des milieux agréables font en sorte que les locataires s’engagent et qu’ils vivent chez eux plus heureux et plus longtemps.

Avec la création de l’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ), le logement social et communautaire a beaucoup évolué depuis ses débuts. Pour marquer ses 50 ans, l’Office réitère sa mission: celle d’offrir des logements convenables, intégrés au tissu urbain, et visant à améliorer les conditions de vie des citoyens sur le territoire.

Rédaction: Johanne Martin

www.omhq.qc.ca

Les 50 ans de l'OMHQ

Gino Brousseau témoigne de son expérience

Entraîneur de l’équipe de volleyball masculine du Rouge et Or, athlète et joueur étoile de l’équipe canadienne de volleyball aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992, Gino Brousseau raconte qu’avant d’occuper un logement social, sa famille entendait des messages négatifs sur les habitations à loyer modique. La réalité s’est finalement avérée être tout le contraire pour lui et les siens, comme sans doute pour la majorité des locataires.

«L’occupation de notre logement subventionné nous a permis d’avoir une meilleure qualité de vie et un toit convenable. Le coût du loyer respectait enfin les ressources financières de notre famille et nous permettait de mieux vivre. La communauté d’entraide sur le site, notamment lorsqu’on accueillait de nouveaux locataires, m’a laissé de bons souvenirs et l’impression de faire partie d’une grande famille», déclare M. Brousseau.

Avec la création de l’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ), le logement social et communautaire a beaucoup évolué depuis ses débuts. Pour marquer ses 50 ans, l’Office réitère sa mission: celle d’offrir des logements convenables, intégrés au tissu urbain, et visant à améliorer les conditions de vie des citoyens sur le territoire.

Rédaction: Johanne Martin

www.omhq.qc.ca