Julie Beaumont, directrice adjointe principale à la Financière Sun Life, Janic Grondin, fondatrice de Consultation Janic Grondin et Caroline Toucheron, gestionnaire du service IDE chez Mallette.

Leadership au féminin 8/10

En route vers une nouvelle étape

Si elles savent d’où elles partent, les participantes à Leadership au féminin aspirent à mieux définir leur destination, à intégrer des outils qui leur permettront de continuer à avancer. Toutes ont des projets, des objectifs qu’elles souhaitent réaliser. L’ambition anime chacune d’entre elles, en route vers une nouvelle étape…

Avocate de formation, Julie Beaumont est issue d’une famille d’entrepreneurs en construction. Originaire de Rivière-du-Loup, elle a rapidement abandonné le droit, est déménagée au Nouveau-Brunswick pour amorcer, en 2000, une carrière dans le domaine des services financiers à titre de conseillère. Aujourd’hui, directrice adjointe principale à la Financière Sun Life, elle a gravi les échelons, portée par le désir de laisser sa marque.   

Janic Grondin ne craint pas les défis. Après avoir complété des ­études à l’Université Laval, la Néo-­Brunswickoise fait ses débuts comme ingénieure de procédé dans le secteur des pâtes et papiers, puis devient consultante. En 2011, Consultation Janic Grondin voit le jour. Depuis peu, la dirigeante a choisi de concentrer ses activités dans la gestion de projets
et accompagne ses clients dans la réalisation de leurs objectifs stratégiques.    


« La grande source de motivation que je suis allée chercher dans le programme m’amènera à mieux motiver d’autres personnes. »
Julie Beaumont, directrice adjointe principale à la Financière Sun Life

Il y a 10 ans, Caroline Toucheron arrivait au Québec. Diplômée d’une école de journalisme de Paris, elle pose sa candidature chez Mallette, où elle occupe d’abord un poste d’adjointe administrative dans le contexte d’un remplacement de congé de maternité. Peu à peu, elle gradue et agit désormais en tant que gestionnaire du service IDE, un département de l’entreprise basé sur le partage des meilleures pratiques d’affaires.   

Un programme, des solutions

L’objectif de Julie Beaumont était clair : en joignant Leadership au féminin, elle voulait développer un réseau différent de celui dans lequel elle baigne au quotidien. « Dans le programme, j’ai constaté que les femmes vivaient des défis semblables. Je recherchais l’enrichissement des connaissances et des compétences et je l’ai trouvé ! J’ai eu accès à plusieurs outils intéressants, à des solutions innovantes aussi », témoigne-t-elle.   

«J’étais rendue à l’étape de mieux me positionner et d’être en mesure de me vendre plus efficacement, explique pour sa part Janic Grondin. L’expérience m’a permis de cheminer tout en restant authentique, de mieux exploiter ce que je suis. Les ateliers et les conférences ont été très utiles à cet égard. Avec l’aide des autres participantes, j’ai pu mettre en pratique certaines habiletés, comme par exemple la négociation.»    


« Innover pour mieux réussir, c’est ce qui me passionne. J’ai eu l’occasion de réapprendre à développer des relations de qualité. »
Janic Grondin, fondatrice de Consultation Janic Grondin

En adhérant à Leadership au féminin, Caroline Toucheron visait expressément le développement de compétences supplémentaires en gestion, en même temps qu’elle souhaitait favoriser son rayonnement professionnel et celui de son organisation. « Ma cohorte et les ambassadrices du programme ont tout à fait répondu à ces attentes ! », déclare simplement celle dont le parcours est axé sur ­l’obtention de résultats. 

Rester unies

Bien que chacune ait puisé dans le programme ce qui l’aidera à propulser sa carrière, toutes ont manifesté une volonté ferme de maintenir, à la fin de l’exercice, les liens qui les unissent. Au-delà de l’entraide qu’elles ont trouvée à travers l’initiative, certaines envisagent même de collaborer sur le plan professionnel. Julie, Janic et Caroline ont le goût du dépassement et se disent prêtes à entreprendre un nouveau virage.      


« Ce que je retiens le plus de Leadership au féminin, c’est assurément l’affirmation de soi que l’expérience m’a apportée. »
Caroline Toucheron, gestionnaire du service IDE chez Mallette

À propos de cette série

Le programme Leadership au féminin est une initiative de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, en coprésentation avec La Capitale Assurances générales et Cain Lamarre. Prochain rendez-vous, le 5 avril.