Le match de l’emploi

Une école pour programmeurs

Capitales Studio
Une réalisation du service de la promotion
Québec Numérique a choisi de répondre à la pénurie en ouvrant, en janvier, les portes d’une école nouveau genre pour former la prochaine géné­ration de programmeurs. Car, dans la grande région de Québec, le nombre de postes non comblés dans l’industrie du numérique se situe aux alentours de 1000 chaque année.

«Le nombre réel de postes à combler est probablement plus élevé que les statistiques le montrent, car plusieurs compagnies n’affichent plus les postes à combler. Les cégeps et les universités n’arri­vent pas à combler la demande crois­sante», affirme Dominic Goulet, directeur général de Québec Numérique.

Une première au Canada

La formation non conven­tion­nelle de l’école 42 Québec (www.42quebec.com) permettra d’accueillir quelque 600 élèves en autoformation sur une période de trois ans. L’apprentissage se fait
en mode de fonctionnement participatif avec l’aide des pairs. Il s’agit de la première école du genre au Canada, mais il y en a 30 autres dans le monde formant le réseau international 42 Network (www.42.fr/42-network).»

«L’idée derrière est d’offrir une formation en informatique entièrement gratuite accessible à toute personne âgée de 18 ans et plus, explique M. Goulet. 42 Québec ne fera pas de compétition aux cégeps ou aux universités, car elle accueillera des gens sans expérience, des raccrocheurs, des personnes de tous les milieux qui veulent s’ouvrir sur une nouvelle carrière sans avoir de diplôme au préalable.»

Dominic Goulet, directeur général de Québec Numérique, explique que le projet de l’école 42 Québec est en préparation depuis cinq ans.

Tout le monde aura des travaux à faire, des échéances à compléter sans cours traditionnels durant 21 étapes à franchir sur 3 ans, deux stages obligatoires et un stage optionnel pendant le parcours. Si les deux premières années forment des généralistes, la troisième propose diverses spécialisations que ce soit le monde du jeu vidéo, l’intelligence artificielle et d’autres encore.

L’école 42 Québec a déjà reçu quelques milliers de demandes d’inscription. Tous devront passer par le processus de sélection. Un banc d’essai de 28 jours permettra aux apprentis de décider s’ils sont sur la bonne voie ou non.

Le modèle parisien

«Nous n’acceptons pas de gens de l’extérieur de la province à cause de la pandémie, continue M. Goulet. On s’attend que ce type d’école de formation s’implante ailleurs au Québec et au Canada dans les prochaines années. La pre­mière école au monde, le 42 Paris, sert de modèle pour toutes les autres. L’école a eu d’excellents succès depuis sa création au point d’avoir été jugée la meilleure école d’information en France. Nous, nous marchons dans leur trace pour former la nouvelle génération de programmeurs.»

Les fonds pour cette formation gratuite pour les participants proviennent à 70% du gouvernement du Québec et de la Ville de Québec et à 30% des entreprises privées. L’école est située dans le quartier St-Roch au 330, Saint-Vallier Est.

www.quebecnumerique.com