Le Soleil

Le match de l’emploi

Main d’œuvre: Des pertes majeures si on ne fait rien...

Capitales Studio
Une réalisation du service de la promotion
«Le plus inquiétant, voire apeurant, affirme Steeve Lavoie, président et chef de la direction de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ), arrivera après la pandémie. Les secteurs du tourisme, de la restauration et de l’hôtellerie vivront des moments dramatiques, car la pandémie a forcé les entrepreneurs à mettre à pied des piliers de leur industrie. Si ces gens d’expérience dans leur domaine ont trouvé un emploi ailleurs, rien n’indique qu’ils reviendront au bercail. On pourrait voir des entreprises fermer leurs portes.»