Les 40 ans du Domaine Forget

Le Domaine Forget: 40 ans de belle musique

Le Domaine Forget fête ses 40 ans. Pour célébrer son anniversaire, attendez-vous à une saison à la hauteur de l’esprit Forget, plus conviviale que jamais! À Saint-Irénée, sur une propriété histo­rique de 150 acres, le Domaine Forget agit tel un phare au-dessus du Saint-Laurent. Très vite, l’endroit est devenu une référence dans le monde de la musique.

« Le Domaine, c’est un lieu inspirant où se créent de belles rencontres. Ici, les plus grands musiciens du monde viennent partager leur passion, créant des occasions pour que les élèves aillent plus loin dans leur carrière tout en offrant aux mélomanes une ouverture sur la musique classique», précise la directrice générale, Ginette Gauthier, engagée au sein du Domaine depuis 40 ans. Quarante ans, déjà?  «Quand on a la chance de créer du beau chaque jour, le temps passe vite.»

Ginette Gauthier, directrice générale du Domaine

PETITE HISTOIRE D’UN GRAND DOMAINE
Au tournant du siècle, l’endroit fut la maison d’été de notables de l’époque, qu’on pense à Joseph Lavergne (juge et collègue de Wilfrid Laurier) ou à Rodolphe Forget, homme d’affaires visionnaire ayant contribué à faire entrer Charlevoix dans la modernité. Après avoir été propriété des Petites-Franciscaines-de-Marie durant plus de 30 ans, c’est en 1977 que le musicien Françoys Bernier et plusieurs personnalités de la région convainquent l’École de musique de Charlevoix de s’en porter acquéreur. Le Domaine Forget était né.