Ailleurs

Le Diamant

Ailleurs, Norge et Le Devisement du monde: trois chapitres, trois histoires, un triptyque

Débarqué à Québec il y a 23 ans, Kevin McCoy en a fait sa terre d’accueil. Il a aussi fait de son parcours d’immigrant le thème récurrent de son écriture, qu’il décline en différentes versions et épisodes dans trois pièces théâtrales.

Alors qu’il présentera ce mois-ci la première internationale de sa nouvelle pièce intitulée Le Devisement du monde, il sentait aussi le besoin de réadapter ses pièces phares Ailleurs et Norge, présentées pour la première fois en 2006 et en 2015. «Ces pièces font partie de mon ­histoire et elles évoluent dans le temps», dit-il.

Kevin McCoy connaît chaque coin de rue du Vieux-Québec; il arpente les ruelles de Limoilou avec aisance et visite ses restos et commerces préférés en ville. Bien qu’il se sente chez lui, il sera toujours un immigrant constate l’homme de théâtre qui a fondé la compagnie Théâtre Humain et s’est rapidement taillé une place dans le milieu théâtral de Québec. 

C’est l’amour qui l’a mené jusqu’à Québec dans les années 1990. Conjoint du célèbre dramaturge Robert Lepage, les deux hommes de théâtre travaillent peu souvent ensemble, bien qu’ils se conseillent mutuellement. 

En 2005, il souhaitait replonger dans ses premières années. «Quand je suis arrivé ici, j’ai pris des cours de francisation et j’ai côtoyé des immigrants venant de partout dans le monde, avec chacun leur propre histoire. Ça m’a toujours habité et inspiré.»

Norge

Nous sommes tous immigrants

Il a donc créé Ailleurs, une pièce de théâtre documentaire sur les immigrants dans la ville de Québec, axée sur leurs expériences et leurs espoirs pour l’avenir. Autant dans son interprétation que dans sa vision de ses compatriotes, l’auteur fait preuve d’empathie, de chaleur et d’humanité. 

Ailleurs raconte l’histoire de Kevin, alors qu’il s’installe dans la Vieille Capitale. Confronté à la bureaucratie, à la recherche d’emploi et à l’apprentissage du français, il prend alors conscience de son statut d’étranger, de sa différence.

«Nous sommes tous un peu immigrants. Certains changent de pays, d’autres de ville. On recommence notre vie ailleurs. L’objectif de la pièce est de mettre en lumière l’humain derrière le processus ­d’immigration», philosophe-t-il.

Le Devisement du monde

Un solo avec 35 personnes

Dans ce métissage de théâtre et de documentaire, différentes histoires sont relatées. Il y a ceux qui ont tout quitté par amour, comme lui, ou par besoin de sécurité. Ceux qui sont partis après une longue réflexion et ceux qui ont quitté à la hâte, sous les bombardements ou la pression. 

Kevin McCoy est le seul acteur du spectacle. Enfin, pas tout à fait: avant d’écrire Ailleurs, l’auteur a mené plus de 35 entrevues auprès d’immigrants de la capitale. Manipulant caméras et écrans sur scène, il présente des extraits vidéo de ces entrevues, qui ­multiplient ainsi les points de vue ­scéniques. 

Près de 15 ans après avoir recueilli ces témoignages, les propos ont toujours du sens pour le dramaturge. «C’est toujours d’actualité. Nous avons un peu modifié et ­adapté la mise en scène, mais les ­discours sont identiques», poursuit l’auteur. 

Le spectacle solo a fait l’objet de trois séries de représentation en 2006 et en 2007 à Québec. Il a ­aussi récolté trois nominations au gala des Masques en 2007.

Ailleurs

Des racines jusqu’en Norvège

La quête de l’identité est le fil conducteur de Norge, cette autre pièce multimédia qui relate l’histoire de ses origines scandinaves. Sur les traces de sa grand-mère maternelle, qui s’était exilée aux États-Unis pour refaire sa vie, Norge fait aussi le parallèle avec la nordicité de son pays d’accueil.

Sensible et intime, enrichie par la présence emblématique d’une ­pianiste sur scène (Esther Charron) sur les airs d’Edvard Grieg, cette pièce d’une grande humanité avait été saluée par la critique et a été gagnante du Prix des abonnés du Trident en 2015 et du texte qui a été finaliste pour le Prix du Gouverneur général en 2017.  

Ailleurs

Un triptyque unique 

Ces deux pièces, qui ont multiplié les éloges par le passé, précéderont la présentation de Le Devisement du monde, qui est la nouvelle création de Kevin McCoy, le 22 février, dans un événement unique à Québec. 

Prenant la forme d’un triptyque, elles seront présentées pour la toute première fois l’une à la suite de l’autre. «Chaque pièce est indépendante; ce sont trois histoires inspirées par des chapitres clés de ma vie. Elles prendront de nouveaux sens lorsqu’elles sont présentées ensemble. Lesquels? Ils seront découverts devant et avec le public», invite l’auteur, acteur et metteur en scène.

VOUS VOULEZ Y ALLER ?

Quoi : Ailleurs, Norge, Le Devisement du monde et Le Triptyque migratoire

Quand : 8 février (Ailleurs), 19 février (Norge), du 11 au 20 février (Le Devisement du monde) et le 22 février (Le Triptyque migratoire)

Où : Théâtre Le Diamant

Billets : de 36 à 49 $ et de 68 $ à 92 $ (Triptyque) taxes et frais de services inclus. 

Infos : www.lediamant.ca/fr/programmation/