Hommage aux policiers morts en devoir

LA POLICE DE QUÉBEC: 175 ANS

Saviez-vous que...

  • Sur une échelle comportant six niveaux de compétence, la gamme de services rendus par le SPVQ est fixée au ni­veau 4. À cet égard, d’impor­tantes ressources et une efficience continue sont exigées dans les quatre catégories d’acti­vité que sont la gendarmerie (patrouille), les enquêtes, les mesures d’urgence et le service de soutien.
  • Associés à l’Unité intervention jeunesse, des policiers d’école sont intégrés dans les éta­blissements d’enseignement secondaire. Ils y assu­rent une visibilité et une surveillance, élaborent des projets d’intervention et y participent, en plus de diffuser des initiatives de pré­vention auprès des jeunes et du personnel enseignant.
  • Une unité d’apparat représente le SPVQ lors d’activités protocolaires – conférences, activités communautaires, cérémonies diverses et funérailles de policiers décédés en devoir. En place depuis 2008, cette unité regroupe 20 policiers qui arborent un uniforme caractéristique conçu selon les couleurs officielles de la Ville de Québec.
Hommage annuel aux policiers morts en devoir
Cortège funèbre à l’occasion des funérailles de A.S. Bigaouette, chef de police de Québec, le 25 août 1942

Tous les ans, au mois de mai, une cérémonie à la mémoire des policiers morts en devoir est célébrée en face du 275, rue de la Maréchaussée. Un cénotaphe y a été érigé et cinq arbres ont été plantés pour évoquer le souvenir de Roger Girard (1983), Yves Têtu (1985), Jacques Giguère (1985), Paule Simard (1993) et Yvan Filteau (1993).