La francophonie et le développement durable

Des partenaires stratégiques

L’OIF a pour partenaires les plus grandes organisations internationales.
  • L’ONU, et ses sections Paix et sécurité, Éducation, Femmes, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCR), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD),
  • L’Union européenne ; l’Union Africaine ; les organisations régionales telles que la Commission de l’Océan indien (COI), l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC),
  • Les grands espaces linguistiques : le Secrétariat général ibéro-américain, le Common­wealth et la Communauté des pays de langue portugaise 
  • La Banque mondiale.

Elle entretient des partenariats, à travers l’IFDD, dans le développement durable avec :

  • La Division du développement durable de l’ONU; ONU-Environnement (PNUE); ONU-Habitat; les secrétariats des Conventions des Nations Unies sur les changements clima­tiques, la diversité bio­logique et la lutte contre la déser­tification;
  • Le Fonds d’adaptation; le Fonds Vert Climat;
  • L’Agence Internationale des Énergies Renouvelables (IRENA); le Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétiques de la CEDEAO (ECREEE-CEREEC); le Conseil mondial de l’énergie (CME),
  • Les agences de  développement de plusieurs pays : Affaires mondiales Canada, Agence Française de Déve­loppement, Wallonie-Bruxelles International, la coopération allemande (GIZ)...

Enfin les universités et centres de recherche sont aussi des partenaires privilégiés de l’OIF. L’Université Senghor d’Alexandrie est un partenaire important pour l’IFDD.

Au Canada-Québec, l’IFDD entretient des partenariats avec l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), l’Université de Sher­brooke (CEREF), l’Université Laval (Faculté de droit), l’UQAM, l’Université d’Ottawa…; et avec plusieurs entreprises : Hydro-Québec, Econoler, Fasken et Martineau, Régie de l’énergie.Par ailleurs, en Ontario, l’Institut est partenaire de la Société Écono­mique de l’Ontario (SÉO).

Mot de la ministre Christine St-Pierre

Depuis bon nombre d’années, le Québec s’est fortement engagé dans la lutte contre les changements climatiques. De manière concrète, nous nous sommes dotés de mesures novatrices qui nous assureront un meilleur avenir, dont le Programme de coopération climatique inter­nationale et l’Initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques, soutenant notamment l’entrepreneuriat, l’éducation au développement durable et la participation citoyenne des jeunes.

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec.

Christine St-Pierre, ministre