La forêt au cœur de notre vie

En symbiose avec la nature à la grandeur du Québec

En ces temps particuliers, notre aventurier intérieur s’éveille, souhaite s’évader et se dépayser. Que vous soyez passionné de grand air ou fervent défenseur des pantoufles à la maison, l’appel de la nature ne discrimine pas et frétille en chacun d’entre nous en cette période de confinement. Vous n’avez nul besoin de vous déplacer à l’autre bout du monde pour assouvir cette envie. Vous avez simplement à plier bagage et à mettre le cap vers l’une des destinations de la Sépaq. Ses 52 000 km2 de territoires grandioses, dispersés aux quatre coins du Québec, permettent de reconnecter avec Dame Nature, un bien nécessaire dont notre corps et notre esprit ont besoin, particulièrement en ce moment.

Un terrain de jeu spectaculaire
Bien entendu, la situation actuelle chamboule l’offre habituelle, mais plusieurs possibilités demeurent et sauront ravir votre aventurier intérieur. L’immensité du territoire de la Sépaq permet de se remplir les poumons d’air frais et les yeux de décors naturels magnifiques.

À flanc de montagne, à vélo, à pied ou encore sur l’eau, vous découvrirez la nature sous toutes ses facettes. Les sentiers qui sillonnent sur des centaines de kilomètres des paysages à couper le souffle font de la Sépaq le paradis de la randonnée. Les vues imprenables sur les montagnes, les lacs environnants et la nature riche et généreuse séduisent à tout coup aussi bien les marcheurs contemplatifs que les randonneurs aguerris.

Au fil des saisons, le décor se transforme, permettant aux amoureux de balades en forêt de redécouvrir les charmes de la nature et de s’imprégner de magnifiques tableaux. Les plus intrépides partiront cet été à l’assaut de la mythique Acropole-des-Draveurs du parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, une vallée glaciaire aux parois spectaculaires avec un sommet qui culmine à 1 048 mètres d’altitude. Sans oublier le Mont-du-Lac-des-Cygnes du parc national des Grands-Jardins qui émerveille avec son panorama 360 degrés sur l’astroblème de Charlevoix et le massif laurentien.

Si vous préférez l’eau à la terre ferme, les 600 lacs dédiés à la pêche à la journée abondent d’une douzaine d’espèces de poissons qui n’attendent qu’à être taquinés. Il ne reste plus qu’à vous munir de votre canne à pêche et à partir à la quête de votre trophée.

Plus près de la capitale, le parc national de la Jacques-Cartier reste une valeur sûre pour s’émerveiller et connecter avec une nature généreuse et abondante. Aussi, la chute du Parc de la Chute-Montmorency, plus haute que celles du Niagara, figure au palmarès des dix plus belles chutes au Canada. Ce site patrimonial gorgé d’histoire a inspiré de nombreuses légendes toujours bien vivantes aujourd’hui.

Prescription d’air pur
Non seulement l’accès à la nature permet de dépenser de l’énergie et de pratiquer des activités en plein air, mais les recherches scientifiques démontrent qu’il procure aussi une multitude de bienfaits sur notre santé physique et psychologique. La connexion avec la nature augmente le sentiment de bien-être, de bonheur et d’humeur générale, en plus d’améliorer le sommeil et la concentration. Elle aide à prévenir et à atténuer plusieurs problèmes de santé tels que le stress, l’anxiété et la dépression, en plus de renforcer le système immunitaire. En résumé, les escapades en plein air, c’est synonyme de maintien d’une bonne santé. Si vous ajoutez ces bénéfices au simple plaisir de vous retrouver au grand air, tous les éléments semblent favorables pour profiter des espaces spectaculaires qu’offre la Sépaq en toute saison. Pourquoi vous en passer?

Pour en apprendre plus sur la Sépaq et sur la diversité des activités et de l’hébergement qui s’offrent à vous en temps normal, rendez-vous au www.sepaq.com

RECONNECTER AVEC LA NATURE
La première phase de réouverture partielle et progressive des territoires de la Sépaq permet aux visiteurs de renouer avec la nature et ses bienfaits. Certains sentiers de randonnée et de vélo, en plus de lacs pour la pêche à la journée sont accessibles en autonomie pour les amoureux de plein air. L’offre initiale, bien que réduite, pourra être bonifiée en fonction de l’évolution de la situation et des consignes émises par les autorités gouvernementales. Une page Web mise à jour régulièrement et entièrement dédiée à l’offre disponible selon l’établissement, aux meilleurs comportements à adopter et aux mesures sanitaires prises par la Sépaq peut être consultée au www.sepaq.com/covid-19

Jessie Deschamps
Équipe des communications stratégiques et affaires publiques à la Sépaq