Michel Robitaille, président-directeur général de LOJIQ

Journée internationale de la Francophonie

Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ): Jeunesse et mobilité

LOJIQ est un acteur très engagé auprès des jeunes de 18 à 35 ans de la francophonie. Leur mission? Soutenir la mobilité des jeunes. Ça veut dire quoi?

«Nous aidons financièrement les jeunes qui, par exemple, veulent participer à une conférence organisée par l’ONU en Louisiane, se produire en spectacle à la Fédération de la Wallonie-Bruxelles ou participer à un stage en Calédonie pour devenir moniteur de langues», résume Michel Robitaille, président-directeur général de LOJIQ. «L’expérience internationale, c’est l’ouverture sur le monde.»

En ce sens, LOJIQ a invité huit jeunes entrepreneurs de Louisiane, du Cameroun, de la Fédération de la Wallonie-Bruxelles, du Manitoba, du Maroc, de la France et du Québec à participer, aujourd’hui 20 mars, à une activité en entrepreneuriat jeunesse au Château Frontenac. « Notre but est d’encourager le réseautage et de prouver qu’on peut faire des affaires en français partout dans le monde», affirme M. Robitaille.

SAVIEZ-VOUS QUE...
Depuis 1968, LOJIQ (qui chapeaute l'Office franco-québécois pour la jeunesse) a soutenu plus de 200000 jeunes? L’an dernier, 5137 jeunes ont participé à des projets dans 92 pays.