Jean Fontaine, lexicographe chez Druide Informatique

Journée internationale de la Francophonie

Druide Informatique: Un lexique en mutation

Chaque année, plus de 150 mots font leur entrée au dictionnaire. C’est beaucoup plus que ça dans le logiciel Antidote, dont la première édition fut lancée par Druide Informatique en 1996. Aujourd’hui, la firme québécoise se prépare à mettre à jour sa 10e édition. «Antidote10 compte environ 128000 mots, 50 000 locutions et 15000 noms propres», affirme Jean Fontaine, lexicographe chez Druide Informatique.

Que trouve-t-on dans Antidote qu’on ne trouve pas dans les dictionnaires papier? «Antidote, c’est un logiciel qui, dans un tout cohérent, intègre un correcteur grammatical avancé, des dictionnaires et des guides linguistiques». Quand il corrige une faute, il explique aussi pourquoi, et ce, à différents niveaux. Prenons l’exemple d’un participe passé. S’il est mal écrit, Antidote vous enverra une alerte avec un résumé sur la nature de l’erreur. En un clic, vous aurez accès à la règle, expliquée en détails. Ainsi, contrairement à la pensée populaire qui voudrait qu’un utilisateur régresse en français en se faisant corriger par une machine, il risque plutôt de s’améliorer à l’usage.

Bienvenue aux régionalismes

Les utilisateurs d’Antidote venant de partout dans le monde, Druide Informatique reçoit donc chaque jour des propositions d’ajouts. « Les régionalismes qu’on y trouve indiquent clairement l’endroit dans le monde où le mot ou l’expression est utilisée», poursuit Jean Fontaine. Un exemple? «Au centre de la France, une caverne sur le flanc d’une falaise est une baume tandis qu’un pistolet, en Belgique, s’apparente à un sous-marin – le sandwich – au Québec.   

SAVIEZ-VOUS QUE...
La première édition du dictionnaire de l’Académie française a vu le jour en 1634? On travaille à sa 9e édition (la 8e datant de 1935).

Suivre le mouvement

Druide Informatique veille et observe. « Nous suivons l’actualité et observons les tendances ». C’est ainsi que le mot antispé-cisme – né du mouvement à la défense des animaux – a fait son entrée au dictionnaire tout comme animat – sorte de robot imitant le comportement des animaux – issu du vocabulaire entourant l’intelligence artificielle. Il arrive aussi que des pays changent de nom, comme La Macédoine devenue la Macédoine du Nord. Ou encore que les mœurs changent. 

«La définition du mot mariage a beaucoup évolué. D’abord défini comme union d’un homme et d’une femme, il est devenu union entre deux personnes le plus souvent de sexe opposé pour finir par être l’union légitime de deux personnes dans les conditions prévues selon les pays et les époques par la loi, par la religion ou par la coutume. Pour chaque anglicisme observé, souvent critiqué, Druide tente de trouver un équivalent. «Le selfie est devenu un égoportrait, le spork - ustensile hybride entre la cuillère et la fourchette - se dit cuichette, et ainsi de suite». 

Sur quoi Druide s’appuie-t-il pour décider qu’un anglicisme est de bon aloi? «Sur l’ancienneté, l’adaptation au système du français, la fréquence d’utilisation, la diffusion géographique, l’utilité et les jugement prescriptifs.» L’équipe de linguistes s’efforce toujours de recueillir le plus d’opinions possible avant de les confronter à ses propres observations et de rendre ses propres verdicts. 

SAVIEZ-VOUS QUE...
Un dictionnaire français compte environ 35000 mots contre 200000 pour un dictionnaire anglais en format papier?

FRANÇAIS 101
Le 26 août 1977, sous le gouvernement de René Lévesque et grâce au Dr Camille Laurin, la charte de la langue française (loi 101) est adoptée à l’Assemblée nationale du Québec, trois ans après la loi sur la langue officielle, en 1974.