Héma-Québec

Le don de plasma: de multiples vertus et utilités

Capitales Studio
Une réalisation du service de la promotion
Connaissez-vous bien l’utilité du plasma? Comme le plasma est la partie liquide du sang, il agit littéralement comme moyen de transport des cellules du sang que sont les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes, vers les différents organes du corps. Ce précieux liquide de couleur jaune est également très riche en différentes protéines qui, après transformation sous forme de médicaments, ont un intérêt thérapeutique majeur. Les principales protéines à retenir l’attention sont l’albumine, le fibrinogène, et les immunoglobulines.

De quoi s’agit-il exactement? L’albumine peut notamment être utilisée pour traiter la perte de fluide chez les personnes victimes de brûlures ou de traumatismes; les immunoglobulines permettent de traiter ou de prévenir certaines infections ou les troubles immunitaires; tandis que les facteurs de coagulation sont couramment utilisés pour le traitement de l’hémophilie et d’autres troubles hémorragiques. L’utilité du plasma est donc décuplée.

Le parcours du plasma

Mais avant de devenir un produit thérapeutique, le plasma suit un parcours réglé au quart de tour. 

Après le prélèvement, il est rapidement congelé afin de conserver ses protéines intactes. Il est ensuite méticuleusement analysé en laboratoire: les échantillons présentant des infections ou des maladies sont immédiatement rejetés. 

Le plasma conforme est ensuite envoyé à des usines de fractionnement. Ces usines de haute technologie extraient les protéines du plasma et les utilisent pour fabriquer des médicaments.

Pour extraire les protéines du plasma, il faut d’abord mélanger les dons de plusieurs milliers de donneurs. Ceux-ci sont soumis à de multiples tests et doivent être purifiés ; en somme, le processus de fabrication peut prendre jusqu’à 12 mois.

En forte demande

Au cours des dernières années, la demande pour des produits plasmatiques, c’est-à-dire des médicaments à base de plasma, a sensiblement augmenté. C’est le cas au Québec comme partout dans le monde. «La technologie permet d’extraire les protéines de plasma et de bien les segmenter pour en fabriquer différents médicaments. Ces protéines ont de multiples utilités sur le plan médical», explique Laurent-Paul Ménard, porte-parole d’Héma-Québec.

Au Québec, Héma-Québec distribue plus de 400 000 produits plasmatiques aux hôpitaux. La disponibilité de ces produits est possible grâce à la généreuse contribution des donneurs de plasma d’ici, mais il nous faut encore plus de donneurs au Québec. Une majorité du plasma utilisé pour fabriquer ces médicaments provient en effet encore de plasma prélevé aux États-Unis. Cette situation rend le Québec potentiellement vulnérable en matière d’approvisionnement. Serez-vous le prochain donneur de plasma? 

Pour plus de détails ou pour prendre rendez-vous à l’un des centres de prélèvement au Québec, visitez le hema-quebec.qc.ca.