Les hochets et anneaux de dentition Pois & Moi sont faits de bois et de silicone non-toxique, entre 22,95 $ et 26,95 $ chez Mère Hélène.

Quoi offrir?

Des jeux pour petits et grands

Retrouverez-vous des jeux et des jouets sous le sapin cette année ? Si vous avez des enfants, la réponse est assurément positive. Mais l’univers du jeu n’est pas exclusif aux ­enfants ! Même les plus grands aiment ­déballer un jeu de société, un casse-tête ou un jeu ­vidéo qui les plongeront dans un monde ­imaginaire et créatif.

Selon le Conseil québécois du commerce de détail, les parents québécois prévoient ­dépenser en moyenne 400 $ pour l’achat de cadeaux de Noël (données de 2015). De ce montant, une grand part va à l’achat de jeux et de jouets. 

Jouer pour apprendre

Les jeux et les jouets sont indispensables au développement de chaque enfant. En jouant, il apprend à socialiser avec les autres enfants, à respecter les règles, à tester sa patience, sa dextérité, sa créativité, son attention et plus encore! Le jeu l’aide aussi dans l’apprentissage des notions de mathématiques, la coordination motrice et la lecture. 

Encore faut-il dénicher le bon jeu! Selon le magazine Protégez-Vous, un bon jouet est une source de découvertes et de distraction; il est sécuritaire et convient au stade de développement cognitif et physique de chaque enfant. Par exemple, les hochets et les jouets d’éveil attireront les tout-petits, alors que les cubes de construction, les déguisements et les jeux de rôles conviendront aux enfants d’âge préscolaire.

Peu importe l’âge, trois tendances se dénotent cette année : les jouets en bois, le retour des jeux de société et les jeux d’imitation. 

Conçu au Québec par les auteurs du populaire blogue famille La Récréation, cet ensemble de six blocs de lecture offre une multitude de possibilités, 34 $ en vente à la boutique Mère Hélène.

La nostalgie du bois

Les jouets de bois font un retour en force. Plus durables, écologiques et souvent fabriqués à la main, ces jouets se transmettent d’une génération à l’autre. Du cheval à bascule au petit train sur rail, les jouets de bois sont plus populaires que jamais. 

Jouer en famille avec Gladius

Depuis près de 25 ans, l’entreprise Gladius International conçoit des jeux de société, pour petits et grands, tirés d’émissions de télé populaires ou de licences (Disney, Mattel, Dreamworks). Devenue une référence en la matière, elle fabrique annuellement plus de 450 000 unités de jeux à partir de son atelier de Beauport.  

En plus des jeux classiques qui sont toujours populaires (Gangster, Cherche et Trouve, Yum…), Gladius présente chaque année plusieurs nouveautés qui se trouveront sous le sapin.

Faire comme maman ou papa

Ce n’est pas nouveau : les tout-petits apprennent par imitation. Ils aiment faire comme les grands, en jouant à la poupée, à la cuisinette, à construire une maison avec des outils de plastique, etc. Ce qui est nouveau est la variété de jouets offerts dans cette catégorie. Désormais, fillette possède son porte-bébé pour poupée, une mini machine à espresso ou encore son mini tapis de yoga.  

Donner au suivant

Mais avant d’acheter de nouveaux jouets, pourquoi ne pas offrir ceux qui ne servent plus à des organismes qui les donneront à des familles démunies ou qui les revendront à moindre coût ? 

À Québec, l’organisme Réno-Jouets reçoit et redistribue près de 120 000 jouets chaque année. Ainsi, en donnant l’un de ses jouets, l’enfant prendra conscience qu’il fait plaisir à un autre enfant et libère de l’espace pour de nouveaux !