Grands feux Loto-Québec

Les feux de la danse

C’est la fête sur les quais de Québec et de Lévis! Tant sur la place des Canotiers qu’au Quai Paquet, les spectateurs affluent pour danser… en attendant que le ciel s’illumine de ses feux d’artifice.

C’est dans une ambiance survoltée, au son de la musique des années 1980, que la deuxième soirée des Grands Feux Loto-Québec s’est amorcée jeudi. Après une danse country le jeudi précédent, c’était la nostalgie des épaulettes, du fluo et des coiffures crêpées qui a pris d’assaut les quais. Les Grands Feux Loto-Québec ont fait revivre cette période sur des airs de Madonna, d’Eurythmics, de Michael Jackson et autres tubes de la culture pop. 

Une discothèque à ciel ouvert

Pour une deuxième année, les Grands Feux Loto-Québec invitent les spectateurs à danser sur les quais lors des six soirées thématiques. Après le succès de cette formule mariant danse et pyrotechnie –qui a réuni plus de 700000 visiteurs l’an passé– l’organisation a poursuivi dans la même direction tout en la bonifiant. Des nouveautés se sont ajoutées afin de créer une ambiance encore plus festive.

En plus des nouveaux styles musicaux qui ratissent large –allant de la valse au country, en passant par le Bollywood– les spectateurs sont non seulement invités à danser, mais aussi à se vêtir selon la thématique. «On veut que ce soit encore plus participatif. Regarder des feux d’artifices a longtemps été une activité passive. Or, ce ne sera dorénavant plus jamais le cas avec les Grands Feux Loto-Québec!», s’exclame la directrice générale, Élisabeth Farinacci.

Un autre élément de nouveauté: entre 21 h et 22 h (heure du début du spectacle pyromusical), des danseurs professionnels et des écoles de danse animent les deux scènes principales (et les scènes satellites), lançant le bal et invitant les spectateurs à entrer dans la danse à leur tour, et ce, peu importe leur talent. «Les chorégraphies sont montées pour que les gens nous suivent», précise le directeur de la danse et chorégraphe, Nicolas Bégin.

Suivez le DJ!

À la fois directeur musical et DJ, Sébastien Potvin se transforme en «maîtresse» de cérémonie aussi extravagante qu’irrésistible, afin de guider les danseurs et les spectateurs. Si les chansons des années 1980 sont connues de presque tout le public, le niveau de difficulté, afin d’arrimer la musique au spectacle pyrotechnique, sera considérablement augmenté lors de la soirée de valse, le 18 août, avec un orchestre de 22 musiciens.

Une première soirée Bollywood est également au programme le 16 août. «Ces soirées sont un défi de taille pour nos équipes pyrotechniques et musicales, mais nous voulons créer des émotions inédites et rassembleuses», annonce Mme Farinacci.

Sébastien Potvin, «maîtresse» de cérémonie
Sébastien Potvin

Écoutez en direct

Si vous ne pouvez être sur un des nombreux sites sonorisés, la musique des Grands Feux Loto-Québec est également diffusée en direct à la radio du 105,3. Il suffit de syntoniser cette fréquence sur votre radio le soir des prestations (elle n’émet aucune émission hors des heures des Grands Feux) afin d’entendre la musique et de profiter de l’expérience.

Place à la salsa

Êtes-vous prêt à danser ce soir ? La fête se poursuit avec la thématique salsa cubaine, de quoi réchauffer assurément l’ambiance sur les quais. Enfilez votre jolie robe, votre chemise fleurie ou portez votre chapeau panama et entrez dans la danse dès 21 h.  

Détails et programmation au www.lesgrandsfeux.com