Frédérique Boulet
Frédérique Boulet

UQAR, LA GRANDE UNIVERSITÉ DE PETITE TAILLE

Gestion de projet, cheminement coopératif: la meilleure porte d’entrée sur le marché du travail

La Vitrine
Contenu commandité
«À travers ma maîtrise en gestion de projet, cheminement coopératif, j’ai découvert une passion. Pour moi, cette formation a été la meilleure porte d’entrée sur le marché du travail.» Diplômée de l’UQAR, Frédérique Boulet est aujourd’hui chargée de projet à la MRC de Montmagny, un emploi qui correspond en tous points à ses aspirations.

À sa troisième année de baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire, Frédérique s’interroge sur son avenir professionnel. Elle constate que la pédagogie lui plaît, mais écarte l’idée d’en faire une carrière. La conseillère en orientation du campus de Lévis de l’UQAR l’aide alors à cibler le programme qui pourrait le mieux lui convenir. Dans son éventuel choix, l’étudiante souhaite combiner la dimension humaine à une composante plus administrative.

«La gestion de projet est ressortie d’emblée!, raconte Frédérique. Ce qui m’a convaincue de m’inscrire à cette maîtrise, c’est le profil coopératif qui permettait d’effectuer deux stages rémunérés et d’essayer le travail directement sur le terrain. En même temps, le programme visait des gens de différentes disciplines. Parce qu’il faut savoir que de la gestion de projet, il s’en fait dans tous les domaines, pas uniquement en ingénierie ou dans la construction.»    

Frédérique réalise ainsi un premier stage à l’UQAR pour le pôle régional en enseignement supérieur de la Chaudière-Appalaches. En participant à l’élaboration d’un plan d’action afin d’améliorer l’attractivité de la région pour les études postsecondaires, elle se bâtit un solide réseau de contacts. Son deuxième stage aura lieu à la MRC de Montmagny et consistera à dégager des pistes de solution pour éviter la fermeture de certaines petites écoles de village.  


« C’est vraiment intéressant d’étudier dans une université où les groupes sont petits et où on a accès facilement aux professeurs; ça facilite grandement le cheminement et la réussite. Cette proximité, elle est importante dans une maîtrise comme celle en gestion de projet. Des personnes qui proviennent d’horizons différents peuvent en effet avoir besoin d’un soutien qui est très variable et l’UQAR offre cette possibilité. »
Frédérique Boulet


Un contrat de trois ans

«J’ai terminé ma maîtrise en mars 2020 et en juin, la MRC est revenue vers moi pour m’offrir de collaborer à d’autres projets dans le cadre d’un emploi temporaire. Puis, il y a quelques mois, j’ai obtenu un contrat de trois ans, relate la Magnymontoise. Présentement, je travaille sur le projet de Complexe culturel et sportif en santé durable, une initiative de plusieurs millions de dollars, et sur la toute nouvelle signature innovation de la MRC de Montmagny.»

À titre de chargée de projet pour le Complexe, Frédérique Boulet assure la cohésion entre les parties prenantes qui y sont associées. Presque toujours en interaction, les concepts de leadership et de management des équipes sont au cœur du rôle qu’elle joue. Là où les partenaires n’ont pas les ressources, Frédérique leur fournit l’appui technique dont ils ont besoin. Ses journées ne se ressemblent jamais et c’est ce qu’elle apprécie particulièrement.   

Et pour la suite? «Le milieu municipal m’interpelle énormément, lance-t-elle. J’envisage même de faire un microprogramme en gestion municipale que j’amorcerais dès cet automne dans le but d’aller encore plus loin. Je suis une personne de défis et j’aime apprendre tous les jours dans mon domaine. En ce moment, je considère d’ailleurs que je suis à la meilleure place pour le faire, avec des gens qui ont de l’expérience et qui acceptent de la partager.»

Entrevue et rédaction: Johanne Martin

Chaque année, l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) accueille quelque 6500 étudiantes et étudiants. Depuis sa création, en 1969, elle a décerné plus de 50 000 diplômes. Des groupes à échelle humaine, une formation axée sur la pratique et résolument ouverte sur le monde: bienvenue dans la grande université de petite taille.  4 de 8 

Prochain rendez-vous le 18 septembre

Pour en savoir davantage sur le programme de maîtrise ou de DESS en gestion de projet, cheminement coopératif de l’UQAR: https://bit.ly/2Zd8LvO