Quelques personnalités présentes au lancement de cette campagne, lundi, devant l’église Notre-Dame-des-Victoires, à Québec : André Desmarais, cochef de la direction de Power Corporation, Mgr Denis Bélanger, curé de Notre-Dame de Québec, le cardinal Gérald-Cyprien Lacroix, Mario Girard, président du port de Québec et président de la campagne, Raymond Garneau, ancien ministre des Finances du Québec, et Michel Gervais, ancien recteur de l’Université Laval

Fondation Nostre Dame de Kebec

Appui à la Basilique Notre-Dame de Québec et Notre-Dame-des-Victoires: Objectif 3,5 millions $

C’est sous les ors fraîchement restaurés de Notre-Dame-des-Victoires que se sont retrouvés les parrains pour le lancement public de la campagne majeure de financement de la Fondation patrimoniale Nostre Dame de Kebec. L’objectif pour la période 2018-2023 est de recueillir 3,5 millions $.

C’est au président du port de Québec, M. Mario Girard, qu’a été confiée la présidence de cette campagne de financement. «Si aujourd’hui les croisiéristes ont remplacé les premiers colons, le lien intime entre le port de Québec et la première église d’Amérique du Nord n’est plus à démontrer», a indiqué M. Girard.

Pour les générations qui nous suivront

«Nous devons être créatifs et innovateurs, car la génération montante et celles qui nous succéderont méritent de voir ces joyaux qui s’inscrivent dans notre histoire.» Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix est conscient des efforts nécessaires pour protéger Notre-Dame de Québec et Notre-Dame-des-Victoires.

Si le secteur de la Place Royale est aujourd’hui un joyau qui attire pèlerins et touristes, l’honorable Raymond Garneau, parrain d’honneur de la campagne, y est pour beaucoup. «Nous devions faire œuvre de mémoire», a déclaré l’ancien ministre qui a contribué à redonner à place Royale son prestige et ses lettres de noblesse.

«Ce patrimoine est important non seulement pour la ville de Québec mais, surtout, pour tous les Canadiens français. C’est en tant que Canadien français que je trouve important de participer à cet effort essentiel pour la sauvegarde de notre mémoire», a lancé un autre parrain d’honneur, André Desmarais, cochef de la direction Power Corporation. 

Finalement, celui qui apporte le souffle nécessaire à la vie de tous ces projets, selon les mots du cardinal Lacroix, Mgr Denis Bélanger, a relevé toute l’importance des travaux prévus, qui «permettront que le cœur de l’immense famille qui a rayonné depuis Québec à travers toute l’Amérique du Nord continue de battre».

Des corporations et des parti­cu­liers ont jusqu’à maintenant souscrit des montants totalisant le tiers de l’objectif, soit 1,14 million $, et bien d’autres démarches sont en cours. Le lancement de la campagne de financement majeure a d'ailleurs pour but d'inviter le grand public à participer dès à présent.  Votre contribution sera grandement appréciée.