Finances personnelles

«Épargner pour s’acheter de la liberté»

À 21 ans, fraîchement débarquée sur le marché du travail, Laura est loin de penser à sa retraite. Elle devrait toutefois débuter à épargner, lui conseille Francis Paquette, planificateur financier à la Caisse d’économie solidaire Desjardins. Pourquoi? «Pour s’acheter de la liberté».

Il est faux de penser que les 18-25 ans ne sont pas soucieux de leur portefeuille. «C’est même la clientèle principale et la plus croissante de notre caisse», indique M. Paquette. Portée par des valeurs sociales et environnementales, la jeune génération, comme Laura, s’intéresse aux placements responsables. «Elle veut épargner pour faire fructifier son argent et nous sommes là pour la conseiller.»

C’est d’ailleurs la mission de la Caisse d’économie solidaire, qui se spécialise en économie sociale et en investissement responsable depuis 15 ans. 

Investir de façon responsable

Depuis quelques années, les placements responsables ont connu une forte hausse de popularité. Ils sont aussi plus diversifiés et permettent de faire des gains intéressants. Bien qu’elle ait déjà entendu parler du REER, Laura a opté pour un CELI. «Un choix judicieux», approuve M. Paquette. «Dans plusieurs cas, le CELI permet plus de flexibilité. Il lui permettra d’accumuler des économies à l’abri de l’impôt pour réaliser des projets tout au long de sa vie.»

Or, avant de placer son argent, Laura aurait intérêt à mieux gérer ses dépenses. «L’accès au crédit est aujourd’hui très facile. La nouvelle génération a la volonté d’épargner, mais elle dépense beaucoup. Il faut d’abord revoir le budget, avant de choisir un type de placement.» Laura prend bonne note de ce conseil!