Contenu commandité

Fête de la ville de Québec

Mémoire et fierté marquent le 3 juillet

Québec est une des rares villes qui fête son anniversaire. Elle a la chance de connaître la date exacte de sa fondation. Elle a surtout la chance d’avoir une histoire riche qui lui donne un cachet unique. Comme tous les 3 juillet, mardi sera un rendez-vous à ne pas manquer.

«Je vis cette fête de manière très solennelle. Elle célèbre Québec la traditionnelle, Québec la doyenne, Québec la patrimoniale», le maire Régis Labeaume parle avec amour de l’anniversaire de sa ville. Marcher de la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec vers le monument Samuel-De Champlain, puis vers l’hôtel de ville permet de ressentir l’épopée de la ville.

Une ville de garnison

«J’adore cette partie traditionnelle, j’aime la ville patrimoniale. Chaque année, c’est un honneur de diriger la cérémonie du Droit de cité. Lorsque le Royal 22e Régiment vient cogner à la porte de l’hôtel de ville, je sens que Québec, ville de garnison, prend tout son sens», poursuit le maire.

Peu de villes dans le monde peuvent se targuer de fêter chaque année leur anniversaire. Québec est née le 3 juillet 1608 à 11h. Le fait est connu et célébré. «Je vis cette fête comme une fierté, comme un moment de mémoire», illustre Alicia Despins.

Fête de la ville de Québec

Une longue tradition autour du 3 juillet

400 + 10, c’est ainsi qu’on pourrait qualifier le 410e anniversaire de Québec. Samuel de Champlain accostait le 3 juillet 1608 au pied du cap Diamant. Cela fait donc déjà 10 ans que Québec a célébré ses quatre siècles d’existence. Comme c’est devenu une tradition, la Ville invite toute la population à participer aux nombreuses festivités organisées pour l’occasion.

Québec soufflera 410 chandelles le mardi 3 juillet 2018 tant au centre-ville que dans ses arrondissements. Cette année, le programme comprend des activités protocolaires, historiques et ludiques sous la thématique de la généalogie. Tous les arrondissements proposeront des activités gratuites et ouvertes à tous. Pique-nique, jeux, verre de l’amitié, spectacles de musique et plusieurs autres activités attendront les visiteurs aux quatre coins de la ville.

Tout le monde se souvient des splendides festivités du 400e. La ville y a puisé une énergie nouvelle qui rayonne encore 10 ans plus tard. Il suffit de penser à la troisième phase de la promenade Samuel-De Champlain qui va bientôt prolonger celle qui est née il y a une décennie. Saviez-vous cependant qu’un siècle plus tôt, pour le 300e anniversaire de la ville, un autre parc apprécié de tous voyait le jour?

Fête de la ville de Québec

Une commémoration bien ancrée dans le temps

Tout le monde se souvient de juillet 2008 et des fêtes du 400e, mais la commémoration de la naissance de Québec existe depuis bien plus longtemps, même si elle ne date pas des débuts de la ville. Depuis plus de 100 ans, la tradition s’est petit à petit établie et, aujourd’hui, le 3 juillet est une fête appréciée des résidents de Québec.

«Samuel de Champlain, le héros de la Nouvelle-France, le père fondateur de la ville de Québec, est mis de l’avant dans l’espace public depuis la moitié du 19e siècle. Il participe à l’affirmation de la nation canadienne-française», explique Alex Tremblay Lamarche. L’historien, membre de la Société historique de Québec, poursuit en rappelant que c’est en 1898 que la statue que nous connaissons tous a été érigée sur la terrasse Dufferin.

Des grandes fêtes symboliques

«En 1898, l’inauguration de la statue de Champlain est l’occasion d’une grande fête marquée par la présence de nombreux notables», précise Alex Tremblay Lamarche. Œuvre du sculpteur parisien Paul Chevré, le monument Samuel-De Champlain veille depuis sur la ville qu’il a fondée le 3 juillet 1608.

C’est 300 ans plus tard, en 1908, qu’une première célébration importante commémorera la naissance de Québec. La Commission des champs de bataille nationaux verra le jour pour préparer ces fêtes qui dureront une bonne partie de l’été. L’héritier de la couronne britannique, des diplomates français, anglais et américains et de nombreux notables déguisés en personnages historiques marqueront ces festivités. Le parc des plaines d’Abraham sera l’héritage de ces fêtes du 300e anniversaire de Québec.