Enseignement privé 2019

Les écoles privées s’outillent pour affronter les enjeux en éducation

Chaque année, les écoles privées membres de la Fédération des établissements d’enseignement privés organisent des colloques afin de discuter d’enjeux en matière d’éducation. L’année dernière, un colloque a permis de réfléchir à la question des sextos et d’outiller les intervenants en milieu scolaire afin de prévenir et traiter ces situations délicates, en collaboration avec les corps policiers. En 2019-2020, trois colloques sont prévus.

Le premier aura lieu cet automne à Drummondville les 2 et 3 décembre prochains et portera sur la gouvernance. Les écoles privées québécoises sont des organismes à but non lucratif autonomes, et gérés par des conseils d’administration constitués de bénévoles. Les membres du conseil d’administration ont un rôle clé à jouer et, pour bien les outiller, la Fédération leur offre depuis deux ans des cahiers d’administrateurs.  

C’est également très pertinent compte tenu que 40% du budget des établissements d’enseignement privés subventionnés provient de l’État. Il devient donc très important d’exercer ces fonctions dans les règles de l’art. «D’ailleurs, M. Michel Nadeau, un administrateur québécois de renom, et directeur général de l’institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques sera présent au cours du colloque pour nous faire part des tenants et aboutissants d’une saine gouvernance», annonce la directrice générale de la FEEP, Mme Nancy Brousseau.

Puis, le 11 février 2020, le phénomène de la douance fera l’objet d’un colloque, dont l’endroit demeure à déterminer. Les établissements mettent beaucoup d’efforts depuis dix ans pour personnaliser l’enseignement de chaque enfant dans ce qu’il est. Le personnel des écoles privées a été formé pour bien accompagner les élèves ayant des difficultés à l’école. Toutefois, peu d’attention a été apportée aux besoins spécifiques des élèves à haut potentiel. 

Mme Nancy Brousseau, directrice générale de la FEEP

«Pourtant ces jeunes ne démontrent pas nécessairement de la facilité à l’école. Plusieurs d’entre eux s’ennuient et ont de la difficulté à rester motivés. D’autres doivent composer avec une double exceptionnalité, par exemple un haut potentiel et de l’hyperactivité, ce qui complique le diagnostic», ajoute Mme Brousseau. 

Quelques écoles privées offrent déjà de ces programmes personnalisés, permettant aux élèves doués d’aller plus rapidement. C’est le cas notamment du Collège François-de-Laval à Québec. D’autres écoles, comme le Collège Saint-Bernard à Drummondville, ont mis en place des façons de faire qui permettent à chaque élève de progresser à son rythme, une formule intéressante notamment pour des jeunes à haut potentiel. 

Finalement, le troisième et dernier colloque, sur la santé mentale, sera offert le 19 mars 2020 à Drummondville. Les jeunes vivent dans un monde où règne l’anxiété, le mal du siècle. Ils sont confrontés aux réseaux sociaux, où ils suivent la vie des autres en direct, et s’y comparent tout le temps, vivent les succès des autres, et ce, sans compter les exigences des parents. Certains enfants vivent le deuil d’un parent ou d’un ami et traversent une période plus sombre, d’autres doivent composer avec des troubles alimentaires. «Depuis quelques années, nous offrons un choix de formation aux employés des services de garde et aux surveillants au secondaire, pour qu’ils puissent davantage contribuer à identifier et à soutenir les jeunes qui vivent des moments difficiles », mentionne Mme Brousseau. 

Outre d’instruire, les établissements doivent prendre l’éducation dans son sens large, et les intervenants doivent occuper un rôle plus important dans la prévention et l’accompagnement des jeunes qui traversent des moments plus difficiles. La FEEP travaille notamment à la production d’un guide pour entretenir un climat de bienveillance dans le milieu scolaire. «Ça prend des tuteurs pour que l’arbre pousse droit. Le développement professionnel de tout le personnel qui œuvre dans les écoles est une priorité pour bien accompagner les jeunes tout au long de leur parcours scolaire», termine Mme Brousseau. 

Enseignement privé 2019

Prenez part aux journées portes ouvertes

La visite des écoles constitue une bonne façon pour apprécier les lieux et l’accueil du personnel. C’est une occasion idéale pour amener l’enfant à constater sur place s’il dira « c’est ça que je veux ».

Académie St-Louis

Préscolaire/primaire

Samedi 21 septembre de 13h à 16h

aslouis.qc.ca


Collège de Champigny

Dimanche 6 octobre de 9h30 à 15h30

www.collegedechampigny.com


Collège François-de-Laval

Dimanche 15 et samedi 28 septembre

collegefdl.ca


Collège Jésus-Marie de Sillery

Samedi 21 septembre de 13h à 15h30

Dimanche 22 septembre de 9h30  à 12h

www.collegejesusmarie.com/


Collège Saint-Charles Garnier

Samedi 21 et dimanche 22 septembre de 12h à 15h30
www.collegegarnier.qc.ca


Collège Stanislas de Québec

Jeudi 26 septembre de 17h à 19h et samedi 28 septembre de 9h à 12h

www.stanislas.qc.ca/quebec/

 

École Marcelle-Mallet

Dimanche 22 septembre 2019 de 10h à 14h
www.emm.qc.ca


École secondaire Mont-Saint-Sacrement

Dimanche 15 septembre de 10h30 à 15h30

www.mss.qc.ca/


Écoles Vision

Samedi 8 février 2020

ecolevision.com

 

Externat Saint-Cœur-de-Marie

Samedi 28 septembre de 13h à 16h

www.externat-scm.ca


Externat St-Jean Berchmans

Samedi 28 septembre de 9h à 13h

www.externatsjb.com


Saint-Jean Eudes

Samedi 21 septembre de 9h à 13h30

saint-jean-eudes.com


Institut Saint-Joseph

Dimanche 22 septembre de 10h à 14h

www.st-joseph.qc.ca


Séminaire Saint-François

Dimanche 6 octobre de 9h30 à 14h30

www.ss-f.com


Séminaire des Pères Maristes

Samedi 28 septembre et dimanche 29 septembre de 12h à 15h30

www.spmaristes.qc.ca


Pour connaître les dates et heures des tests de classement, consultez le site Web de chaque établissement d’enseignement.



Enseignement privé

La meilleure école: celle où l’élève s’épanouit

La rentrée scolaire 2019 est à peine terminée qu’il est déjà temps de penser à celle de l’an prochain pour les parents et les élèves à la recherche d’une nouvelle école. La grande question alors, comment choisir la meilleure institution? Celle où l’enfant sera heureux et pourra s’épanouir, bien sûr.

Il n’existe pas d’outil pour évaluer objectivement la meilleure école. Celle qui peut constituer le choix idéal pour un individu ne l’est pas nécessairement pour tous les autres. On peut jauger une école en fonction des résultats aux examens du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ou de son taux de diplomation, mais la réussite scolaire de l’enfant ne se résume pas qu’à ces résultats. Elle est beaucoup plus globale.

À la Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP), on estime qu’un élève réussit bien à l’école notamment quand il aime apprendre et acquérir des compétences; quand il établit des relations positives avec ses pairs et ses enseignants; quand il développe une bonne confiance en lui-même; quand il participe à la classe et à la vie scolaire; quand il réalise des progrès constants et obtient de bons résultats.

Les parents doivent évaluer les besoins de leur enfant, en discuter avec lui et tenir compte de ses goûts et de ses aptitudes pour dénicher l’école qui correspond le mieux à son profil. Si on force l’enfant à aller dans une école où il ne veut pas, on risque d’être obligé de revoir la décision en cours de route. Si un enfant éprouve des difficultés dans son cheminement scolaire, on a intérêt à trouver un établissement qui offre des programmes et des services adéquats.

Parfois, il faut tenir compte aussi du réseau d’amis. Certains jeunes s’épanouissent mieux dans une école offrant une grande variété de programmes éducatifs et d’activités parascolaires; pour d’autres, il est plus important d’avoir accès à un solide programme de tutorat, à des installations sportives de haut niveau ou à la possibilité de développer leurs intérêts et talents culturels.

Portes ouvertes

La visite des écoles constitue une bonne façon pour apprécier les lieux et l’accueil du personnel. C’est une occasion idéale pour amener l’enfant à constater sur place s’il dira «c’est ça que je veux». Ces journées portes ouvertes ont généralement lieu en automne ou au printemps.

Y a-t-il un test d’admission ou de classement? Habituellement, ce genre de test sert à préparer des classes équilibrées et à déterminer si certains élèves ont besoin d’aide particulière. Le dossier académique de l’élève est également consulté. Mais, surtout, pas de panique. Il n’est pas question de ressortir les manuels de classe. Il suffit de bien dormir la veille pour être détendu et reposé.

N’hésitez pas à consulter le site Internet de la FEEP (ecolespriveesquebec.ca) pour en apprendre plus sur les critères à évaluer pour mieux choisir son école. On y trouve quelque 200 écoles membres de la Fédération. Vous pouvez y effectuer une recherche par carte ou par critères.

Enseignement privé 2019

Intégrer le numérique au processus d’apprentissage

L’introduction du numérique dans pratiquement tous les aspects de notre vie date de plus d’une vingtaine d’années. Mais une ­préoccupation beaucoup plus importante concernant son utilisation, notamment dans l’éducation, remonte plus ou moins à une période de cinq à dix ans. Et le numérique y prend une place de plus en plus importante depuis l’arrivée incessante des nouvelles technologies.

Pour qu’elle se fasse de façon judicieuse, l’intégration du numérique dans la classe doit se faire dans une perspective pédagogique. Il faut donc effectuer les bons choix et faire en sorte que les usages du numérique soutiennent les intentions pédagogiques des enseignants. Que cela soit pour motiver les élèves ou pour leur offrir une rétroaction plus rapidement,  l’intégration du numérique doit se faire de façon réfléchie. 

Le numérique demeure un outil qui peut apporter des bienfaits au niveau de l’apprentissage lorsque l’usage est judicieux, mais également une nuisance si son utilisation n’est pas adéquate. C’est pourquoi les conseillers pédagogiques du RÉCIT de l’enseignement privé forment les enseignants sur l’usage pédagogique du numérique, notamment lors des Camps TIC. Cette année, les 16e et
17e présentations de cet événement ont formé 120 enseignants.

Les formations permettent de prendre un moment pour réfléchir à sa pratique, opérer en douceur la transition vers l’intégration pédagogique des technologies et créer de nouveaux projets en ayant du temps pour les imaginer et les planifier. 

«Nos formations servent à guider les enseignants afin de bonifier leur pédagogie. L’intégration du numérique peut se faire dans le but de permettre aux élèves d’apprendre à leur rythme, de développer leur autonomie, d’avoir accès à plus de ressources pédagogiques ou de les mettre en position de création. Le plus important est que l’intégration du numérique soutienne l’intention pédagogique des enseignants. Le numérique permet également de présenter l’information de différentes façons, par le biais de textes, de vidéos et d’infographies, favorisant la compréhension de l’élève», explique M. Benjamin Lille, conseiller pédagogique au RÉCIT de l’enseignement privé.

La formation des enseignants visant à intégrer les suites nuagiques Google et Office permet aussi aux élèves de collaborer en temps réel et d’avoir plus facilement accès aux ressources pédagogiques des écoles. «Cette façon de travailler permet de mieux outiller les élèves avec des stratégies de travail efficaces afin de les préparer pour les études supérieures et le marché du travail», ajoute M. Lille.  

Les conseillers pédagogiques du RÉCIT de l’enseignement privé identifient également les nouvelles tendances en matière d’intégration pédagogique du numérique. Ils travaillent actuellement sur l’intégration de l’intelligence artificielle en tant qu’objet de création en classe et sur des activités débranchées permettant aux élèves de comprendre ce qu’est l’intelligence artificielle. Le but n’est pas de former des programmeurs, mais de faire en sorte qu’ils puissent poser un regard critique et éthique sur le numérique. 

Enseignement privé 2019

Tout est possible! Voilà le mot d’ordre à Jésus-Marie

En 2019, former un jeune dépasse de loin l’univers académique! Bien sûr, le premier rôle d’une école est de dispenser une éducation de qualité. Ce défi, le Collège Jésus-Marie le relève avec brio depuis 150 ans. Les succès tant scolaires que professionnels des élèves en témoignent dans toutes les sphères de la société.

« Nous accomplissons beaucoup plus que cela. Nous enseignons à nos jeunes que Tout est possible. Et nous les encourageons, en ce sens, à croire en eux, en leur potentiel et leur capacité à se réaliser pleinement. Leur parcours de vie en sera imprégné.»

Une école de vie et d’excellence 

À Jésus-Marie, la vie est trépidante et stimulante, aussi bien au plan personnel que scolaire. Avec les programmes enrichis et innovants, les élèves profitent d’une foule d’opportunités : sciences, robotique, arts sous plusieurs formes, projets communautaires, entrepreneuriat, sports de participation ou pour athlètes de haut niveau, et tellement plus encore!

La richesse du parcours à Jésus-Marie répond à toutes les dimensions de leur engagement à former des jeunes avec le goût du dépassement, autonomes et confiants en eux, qui entreront dans la vie adulte avec assurance.

Une panoplie de choix est offerte selon les intérêts et passions de chacun. Tous ont accès à une formation générale enrichie, au PEI, au cours de programmation et robotique, celui-ci offert dès le préscolaire, à l’enseignement de trois langues avec la possibilité d’anglais intensif dès la 5e année du primaire et l’anglais langue maternelle au secondaire, avec une assurance de terminer bilingue. Et que dire de l’apport des arts sur le développement global des élèves et de la pratique d’un sport comme outil de motivation qui viennent élargir leurs horizons.

Plus qu’une école, une grande famille

À Jésus-Marie, l’équipe d’éducateurs est reconnue pour offrir un bon encadrement personnalisé à tous les élèves. En tout temps et à tous égards, le bien-être de ceux-ci est la priorité du personnel. 

De plus, un vaste choix d’activités parascolaires est offert aux élèves. Ils sont invités à vivre une activité afin de se divertir, d’augmenter leur sentiment d’appartenance et de découvrir leurs intérêts.

Par ailleurs le Collège Jésus-Marie possède sa propre école de musique qui offre cours et pratiques privés aux élèves qui le désirent et à tout citoyen de la ville de Québec qui voudrait profiter de ce service.

C’est tout ça Jésus-Marie! Une famille où l’on apprend à devenir de Grands Citoyens pour qui Tout est possible.

Enseignement privé 2019

Externat St-Jean-Berchmans: milieu de vie sécuritaire et stimulant

«À l’Externat St-Jean-Berchmans, pouvoir compter sur une équipe dévouée et compétente visant la réussite des élèves nous caractérise fortement. Notre façon d’accueillir et de considérer les gens fait de nous une école respectée que les parents désirent choisir pour leur enfant. Cela fait partie de notre signature distinctive. Nous voulons que les nombreuses différences retrouvées chez nos jeunes soient prises en compte afin de favoriser davantage leur réussite scolaire, et ce, dans le respect de cette diversité.»

«Nous renouvelons et validons constamment nos pratiques pédagogiques sans pour autant adhérer aveuglément à de nouvelles tendances ou à de récentes modes. Pour nous, chaque parole et chaque geste peuvent influencer les élèves. C’est pourquoi, nous faisons preuve de professionnalisme et de jugement dans chacune de nos actions ou de nos interventions. Je dis toujours à l’équipe école qu’il ne faut jamais baisser les bras avec un élève. Il faut s’en occuper et croire en chacun et chacune », affirme le directeur général de l’établissement, M. Alain Roy. 

L’école préscolaire et primaire privée pour garçons et filles offre, un enseignement en français de qualité afin de contribuer au développement intégral de l’élève. Le volet d’anglais enrichi permet aussi aux élèves d’obtenir une formation adéquate avant le secondaire. À Berchmans, chaque enfant est unique et le personnel préconise une approche humaniste où l’élève se situe au cœur des préoccupations. Elle doit tenir compte aussi du fait qu’il y a un large éventail d’élèves forts, doués, de haut potentiel, en difficultés, ou dans la moyenne. Il ne faut surtout pas en négliger l’un ou l’autre. Pour M. Roy, son équipe sait s’adapter et elle le démontre quotidiennement. De surcroît, les élèves de sixième année peuvent compter sur un programme offrant trois volets: sports multiples, musique et anglais ainsi que  science et technologie. 

L’école mise énormément sur les activités parascolaires afin de consolider le fort sentiment d’appartenance perçu dans cette école. Elle compte, entre autres, 11 équipes de basketball et 110 jeunes inscrits en football. Plus de 240 jeunes font de la musique soit en chant choral ou individuel, en piano, en violon. D’autres s’inscrivent dans la  -drumline ou dans l’harmonie.  Ces élèves peuvent donc développer leurs talents. 

En parallèle au volet pédagogique, l’école met tous les efforts nécessaires pour renouveler autant le matériel que pour entretenir l’aspect physique de l’immeuble que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Tout est mis en œuvre pour assurer la sécurité et le bien-être des enfants et le service de garde y est pour beaucoup. Un tout nouvel éclairage au DEL vient d’être installé à l’extérieur. Tout est propre et beau. Aucun bris n’est toléré. Tout est immédiatement réparé. L’odeur de peinture fraîche flotte dans l’air. 

Enseignement privé

Des écoles primaires privées désirent offrir la maternelle 4 ans

Le projet de loi 5 entend modifier la Loi sur l’instruction publique et d’autres dispositions à l’égard des services de l’éducation préscolaire destinés aux élèves âgés de 4 ans. La Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP) a, pour sa part, déposé un avis au gouvernement dans lequel elle appuie la proposition de modifier la Loi sur l’enseignement privé afin que les écoles privées offrent des services d’éducation préscolaire à des enfants de 4 ans, et ce, à partir de la rentrée 2020-2021.

«Différentes recherches démontrent que le préscolaire 4 ans favorise le dépistage précoce des enfants ayant des besoins particuliers et la mise en place sans délai des mesures adéquates pour leur réussite éducative. Il existe d’autres solutions, tels que les CPE et les garderies éducatives qui fournissent des services de qualité aux tout-petits, mais elle répond aux besoins de certains enfants et de leur famille, dans la mesure où elle est organisée en fonction des besoins de l’enfant et dans le respect de son rythme de développement», explique M. Patrick L’Heureux, directeur des Services à l’éducation préscolaire et à l’enseignement primaire à la Fédération des établissements d’enseignement privés.

Selon une étude réalisée à l’automne 2018 par la Fédération auprès de ses membres, quelque 14% des élèves qui fréquentent une école privée préscolaire-primaire ont un plan d’intervention pour répondre à des besoins particuliers. «Cela permet d’offrir à ces élèves les conditions propices à leur réussite dès les premières années de leur scolarité. Des spécialistes peuvent ainsi les aider davantage et leur permettre de bien réussir par la suite», poursuit M. L’Heureux. 

La Fédération propose le regroupement des maternelles 4 ans et des maternelles 5 ans en un cycle préscolaire où les enfants pourront se préparer progressivement aux apprentissages plus formels du primaire, dans un environnement propice favorisant l’apprentissage par le jeu. Pour que cela soit un succès, elle recommande qu’une attention particulière soit apportée à la formation initiale et continue du personnel responsable de l’implantation du cycle préscolaire. 

Enseignement privé 2019

L’école des Ursulines de Quebec et Loretteville: une éducation internationale pour tous!

L’école des Ursulines a été fondée en 1639 par Marie de ­l’Incarnation. «Aucune autre institution scolaire ne peut offrir le richesse historique et culturelle de notre école avec ses 380 ans d’existence. Guidés par les valeurs ursulines d’ouverture sur le monde, de curiosité, ­d’entraide et de respect, nos enseignants et éducateurs sont toujours prêts à accompagner et à soutenir les enfants autant dans leurs apprentissages ­scolaires que dans leur développement ­personnel. Venez le constater par vous-même lors de nos portes ouvertes le 29 septembre prochain!», indique Jacques Ménard, directeur de L’École des Ursulines de Québec et Loretteville.

L’ENSEIGNEMENT

L’École des Ursulines de Québec et Loretteville est la seule école primaire privée de la région de Québec à offrir le Programme d’éducation internationale (BI).  Visant à former de véritables citoyens du monde ouverts à la diversité et au mieux-vivre ensemble, ce programme encourage les élèves à exceller dans leurs études, tout en favorisant leur réussite scolaire et personnelle. Les enseignants aiment travailler avec une variété de stratégies et de méthodes d’enseignement qui répondent aux besoins de chaque élève : enseignement interactif, approche par le questionnement, apprentissage coopératif, pour n’en nommer que quelques-unes. 

Enseignement privé 2019

Saint-Jean-Eudes: l’énergie du succès

Reconnue pour la qualité de son enseignement, de son encadrement et de ses installations, l’école secondaire privée mixte Saint-Jean-Eudes conjugue toutes ses ressources humaines et techniques afin de créer un parcours qui permet à l’élève de dépasser ses objectifs personnels et collectifs par la découverte de ses forces et de ses passions. L‘énergie du succès à l’état pur!

«L’énergie du succès vise à rendre l’élève actif dans sa réussite et dans le développement de son identité, et ce, afin qu’il acquière les outils nécessaires à la réalisation de ses projets», explique Mélanie Lanouette, directrice générale. Dans cette perspective, l’établissement possède une longueur d’avance sur l’avenue de l’excellence: des profils pour tous; trois voies d’anglais; des nouveaux locaux d’arts et de langues, une bibliothèque transformée en Carrefour de la réussite, cuisine laboratoire et classes flexibles.

Réussite scolaire et sportive

La réussite scolaire et sportive se situe au centre des priorités de l’équipe de Saint-Jean-Eudes. L’école, qui accueille chaque année plus de 1000 élèves de 1re à 5e secondaire, a connu des transformations importantes au cours des derniers mois afin d’aménager le nouveau secteur des arts et des langues. La bibliothèque a fait également l’objet d’une cure de rajeunissement. «Grâce à ses salles de travail, sa salle de conférence et son laboratoire informatique avec écran vert de projection, ce sera l’endroit de prédilection pour le travail d’équipe et pour laisser aller sa créativité», mentionne Mme Lanouette.

Cette phase est la deuxième et la dernière du projet d’agrandissement et de réaménagement. En effet, en avril 2018, l’établissement a inauguré une nouvelle aile qui accueille des locaux de musique, un nouveau vestiaire de football pour l’équipe juvénile division 1, des bureaux et une salle de danse.

Un nouveau profil d’études

Dès la rentrée scolaire 2020, l’établissement offrira un nouveau profil d’études pour les élèves de 1re secondaire: le cheerleading. Ayant à cœur le développement intégral des athlètes, avec ses 19 périodes de 75 minutes par cycle de 20 jours dont quatre demi-journées, se dérouleront au studio ACE, Saint-Jean-Eudes offrira un programme complet et unique dans la région. En plus des cours d’éducation physique, des cours de danse et de gymnastique seront intégrés à l’horaire. 

Cette nouveauté s’ajoutera aux différents profils d’études déjà en place tels que Comédie musicale, Découvertes, Éducation internationale, Génie inventif, Réussite, Basketball, Football, Hockey, Multisport et Soccer. 

Bonifier l’apprentissage de l’anglais

Tous les élèves de Saint-Jean-Eudes ont accès à trois voies d’anglais dans tous les profils d’études: régulier, enrichi et ELA (English Language Arts ou anglais langue maternelle). Plus de 60 heures de cours sont intégrées à la grille-matière et le parcours d’anglais enrichi est bonifié avec des notions du programme ELA afin de permettre aux élèves d’obtenir, en 5e secondaire, un diplôme d’études secondaires avec l’anglais langue maternelle.

Misant sur une approche pédagogique basée sur de solides valeurs humaines et sur une grande ouverture sur le monde, Saint-Jean-Eudes vous invite à sa journée portes ouvertes qui se tiendra le samedi 21 septembre 2019 de 9h à 13h30.  Pour plus d’information, visitez le saint-jean-eudes.com

Enseignement privé 2019

Séminaire Saint-François: une école pour une réussite globale

«Un esprit sain dans un corps sain!» Bien plus que de simples mots, la devise du Séminaire Saint-François s’inscrit dans les activités quotidiennes de l’école. Un encadrement pédagogique et sportif de haut niveau, des installations et du matériel de pointe assurent aux élèves un taux de réussite incroyable.

«Notre école est un milieu unique où les passions sportives et artistiques côtoient l’engagement, le respect, la persévérance, le dépassement de soi et la réussite scolaire.» Luc Savoie, le directeur général du Séminaire Saint-François insiste sur les valeurs de son école qui motivent l’ensemble du personnel.

Des taux de réussite exceptionnels 

«Le SSF offre un environnement UNIQUE au plan pédagogique, car il permet aux élèves de développer leur plein potentiel et de devenir des citoyens engagés et respectueux.» La mission du Séminaire Saint-François exprime clairement la volonté de doter les élèves des meilleurs outils pour leur réussite.

Les taux de réussite sont éloquents: 99,1% à l’ensemble des épreuves ministérielles, 99,6% à l’épreuve de français écrit du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, 100% à l’épreuve d’anglais, langue maternelle. Ils illustrent clairement la qualité de l’encadrement offert aux élèves par un personnel passionné et engagé.

Le Séminaire Saint-François a pris, depuis quelques années, le virage technologique. Un plan d’encadrement de l’évolution de la compétence TIC (technologie de l’information et de la communication) fait partie intégrante des programmes de l’école. La formation scolaire assure également la polyvalence technologique (tablette, portable) pour préparer les élèves aux réalités des entreprises.

Enseignement privé 2019

Choisir le Collège Stanislas: parce que «Le monde vous attend» depuis 30 ans!

Le Collège Stanislas propose une formule d’enseignement unique en son genre depuis maintenant 30 ans à Québec et qui a acquis ses titres de noblesse. Installé dans les bâtiments de l’ancien Collège Bellevue, le Collège Stanislas est un établissement privé sous convention avec l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE). Il fait ainsi partie du même réseau que 495 autres établissements dans le monde, ce qui permet une mobilité à la grandeur de la planète, d’où l’utilisation de la signature distinctive «Le monde vous attend!»

À Québec, il forme des élèves de la maternelle trois ans jusqu’à la fin du secondaire (niveau seconde dans le cursus français) et les prépare à l’entrée au CÉGEP selon les programmes et méthodes du ministère français de l’éducation nationale adaptés au contexte
et aux examens québécois. Le Collège Stanislas prépare ainsi ses élèves aux préalables exigés par les institutions québécoises d’enseignement supérieur. À Montréal depuis 1938, le Collège propose un enseignement jusqu’au baccalauréat français (collégial II), auquel les élèves de Québec ont aussi accès.

«Nous avons établi une excellente collaboration avec tout notre personnel. La qualité reconnue de notre équipe d’enseignants composée de Québécois et de Français, créant un très bon équilibre, nous permet d’afficher des résultats hors du commun. Nos élèves ont obtenu un taux de réussite de 100% au diplôme de secondaire IV (le Brevet), dont 91 % avec mention l’an dernier. Et j’ose dire, sans aucune prétention, qu’au Collège Stanislas, nous ne connaissons pas le terme décrochage», déclare M. Philippe Warin, proviseur et directeur général du Collège Stanislas.  

Enseignement privé 2019

Un taux de satisfaction globale de 96%: qualité de l’encadrement et de l’enseignement en tête de liste

Les efforts déployés par les écoles privées québécoises pour offrir des services éducatifs de qualité rapportent. Une étude auprès des parents des élèves des écoles privées réalisée par CROP du 21 mars au 19 avril 2019 par le biais d’un sondage Web est révélatrice: un taux de satisfaction de 96% des parents envers les établissements fréquentés par leurs enfants. Les qualités de l’encadrement et de l’enseignement viennent tout en haut de la liste de ces éléments.

«Cette année, nous avons décidé de vérifier la satisfaction des parents, notamment sur différentes composantes liées à l’enseignement ainsi qu’à l’égard des services offerts par l’établissement», explique M. David Bowles, président de la Fédération des établissements d’enseignement privés.

Le président de la FEEP se dit très heureux des résultats obtenus auprès de 18 863 parents d’élèves répondants et provenant de 100 écoles de partout au Québec. Pour ses membres, tous les efforts consentis ont porté fruit. L’étude, composée de questions ouvertes, s’avère remplie de commentaires très riches sur les enjeux et sur les éléments qui font leur satisfaction. 

«Au cours des dix dernières années, nous avons revu nos façons d’enseigner et dynamisé nos approches pédagogiques, notamment en utilisant la technologie et en misant sur le développement professionnel des enseignants, pour soutenir la motivation et l’engagement des élèves», ajoute M. Bowles. 

Enseignement privé 2019

Le Collège François-de-Laval

Au Collège François-de-Laval, chaque élève est unique, avec ses forces et ses passions. C’est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour que chaque jeune prenne pleine confiance en ses moyens et s’épanouisse à travers un parcours scolaire bonifié selon ses intérêts, ses motivations et ses rêves. Venez découvrir tout ce qui est possible. Brisons le moule!

50 heures d’anglais de plus

Les langues occupent une place de choix à l’horaire. En comparaison avec le programme ministériel, le Collège François-de-Laval offre 50 heures de plus d’anglais par année, dont un cours de langue maternelle. Des cours d’espagnol et de mandarin peuvent aussi être ajoutés pour nourrir la soif d’apprendre de votre enfant.

Nouveau programme de basketball intégré à l’horaire

Ceux qui aiment bouger ont une raison de plus d’attacher leurs espadrilles cet automne: l’engouement pour le basketball gagne le Collège!

Sciences et technologie en ébullition

Le Collège offre un environnement stimulant à la fine pointe de la technologie. Chaque élève possède un ordinateur portable et a accès au Centre de production multimédia : un studio de tournage ultramoderne et de salles de montage équipées de logiciels professionnels. Pour les mordus d’expériences et de découvertes, l’incubateur de projets scientifiques permet de réaliser une foule de projets sous la supervision du personnel aussi motivé que les élèves. Des cours en création de jeux vidéo, de robotique et de programmation informatique sont aussi accessibles.

LE COLLÈGE: Ouverture sur le monde

Élargir ses horizons, c’est essentiel ! Voilà pourquoi nous offrons de nombreuses possibilités d’échange étudiant partout dans le monde (notamment en anglais, en espagnol et en allemand), en plus de l’occasion de faire du bénévolat et de faire partie de plusieurs comités, dont un comité environnement. 

Approche personnalisée

Les besoins de l’élève et le support aux parents nous tiennent particulièrement à cœur. L’horaire est flexible, notamment pour les athlètes, les musiciens et les élèves à haut potentiel. Des services d’aide à la réussite, comme de l’orthopédagogie, sont également disponibles. De plus, nous demeurons accessibles pour les parents, que nous considérons comme des partenaires au quotidien. Nous formons une équipe!

Qualité de l’infrastructure

Nous sommes fiers d’offrir un environnement scolaire exceptionnel. Une nouvelle bibliothèque, une piscine, des laboratoires de science entièrement rénovés, un centre de production multimédia et des locaux de musique de niveau professionnel, tout pour s’épanouir!

Activités parascolaires

Le Collège est reconnu pour la qualité, la quantité et la diversité de ses activités parascolaires : escrime, harmonie, théâtre, cinéma, cours de sauveteur, club des petits scientifiques, projets d’entrepreneuriat et jeunes entreprises, pour ne nommer que celles-là. Il y en a pour tous les goûts et toutes les passions!

Le Vieux-Québec… un environnement unique

Le Collège est situé au cœur du Vieux‑Québec, à proximité de ses mille attraits, entre patrimoine et modernité, au centre d’une vie de quartier inspirante. Un milieu rêvé qui favorise l’autonomie et l’épanouissement des élèves. Il faut voir leur regard s’illuminer à la première visite!

Enseignement privé 2019

Séminaire des Pères Maristes: 90 ans d’excellence en éducation

Depuis 1929, dans un environnement naturel exceptionnel sur les hauteurs de Sillery, le Séminaire des Pères Maristes accompagne les élèves pour qu’ils deviennent des adultes heureux, efficaces et adaptés. De multiples distinctions académiques, scientifiques, sportives et artistiques témoignent de la qualité exemplaire des services, mais surtout de l’importance accordée à la réussite scolaire.

Cette réussite des élèves est au cœur de la mission du Séminaire des Pères Maristes qui se décline en trois orientations: favoriser la réussite de tous les élèves, assurer un environnement bienveillant et sain et développer des citoyens responsables, ouverts et engagés. Environ 98% des élèves obtiennent leur diplôme et le taux de réussite à l’ensemble des épreuves ministérielles est de 99,6%, dont 100% à l’ensemble des épreuves en français et en anglais.

Immersion anglaise

Le Séminaire des Pères Maristes est la première école privée de la grande région de Québec à mettre sur pied un programme d’immersion anglaise dont 100% des élèves réussissent l’examen ministériel d’anglais langue maternelle de 5e secondaire. À travers
10 heures de cours d’anglais par cycle de 7 jours, les élèves acquièrent une parfaite autonomie en anglais tant à l’oral qu’à l’écrit.

En plus de ce programme d’immersion anglaise, le Séminaire des Pères Maristes offre aussi trois programmes avec anglais enrichi et anglais langue maternelle soit le profil créatif, le profil scientifique et le profil sportif. Six heures par cycle sont consacrées à l’anglais dans ces programmes. Ainsi, les élèves évolueront dans cette langue avec un sentiment d’aisance et de confiance tout en ayant la possibilité de découvrir et de s’investir dans une passion.

Un programme scientifique

En explorant entre autres les biotechnologies, la robotique, l’agriculture urbaine et l’énergie verte, ce programme scientifique est axé sur l’innovation. Les sciences, c’est dans notre ADN! En effet, le Séminaire se distingue sur la scène canadienne depuis déjà dix ans lors de la finale pancanadienne de la Super Expo-Sciences Hydro-Québec.