Contenu commandité

Domaine Forget

Le Domaine Forget vu par trois inconditionnels

Le Domaine Forget est à Charlevoix ce que la grosse pomme est à New York: un incubateur culturel incontournable. Lieu-culte de la musique classique, nous avons voulu savoir pourquoi on y va et pourquoi on y retourne.

Alexandre Tharaud, pianiste 

À 17 ans,  Alexandre Tharaud effectue un premier long courrier Paris-Québec. «Je suis immé-diatement tombé sous le charme.»  On est alors en 1986. Alexandre donne deux concerts au Domaine Forget où il accompagne un jeune violoniste, Tedi Papavrami. «J’ai craqué pour les gens, l’accent et le lieu. C’est un peu comme si la nature avait toujours attendu qu’il y ait de la musique à cet endroit.» Pianiste chouchou du Domaine, il y revient régulièrement depuis 15 ans. C’est ici qu’il a vu sa première aurore boréale. «Un autre moment magique, c’est quand j’y ai joué les concertos de Bach pour la toute première fois. C’était avec Les Violons du Roy. Il faut quelquefois attendre de jouer une œuvre en concert pour voir ce qu’elle représente pour vous. Dans l’acoustique extraordinaire du Domaine Forget, ce fut une révélation.»

Domaine Forget

Cinq raisons d’y aller !

Dans Charlevoix, le Domaine Forget est un incontournable. Depuis 41 ans, son Festival International attire des milliers de mélomanes heureux de venir célébrer la beauté, entre fleuve et montagnes. Pourquoi ?

Pour des performances artistiques à couper le souffle 

En plein Festival International depuis le 22 juin et jusqu’au 18 août, on vient y découvrir des joyaux de la musique classique, du jazz et de la danse. On s’en met plein les oreilles avec les concerts-apéro, les soirées jazz, la musique de chambre, sans oublier les grands orchestres symphoniques. Vous allez manquer Les Violons du Roy ce soir? Ils seront de retour le 7 juillet et le 18 août. Vous aimez le jazz? Courez entendre Yannick Rieu (6 juillet), Jane Monheit (20 juillet) et Jesse Cook (17 août), entre autres!

Pour les événements gratuits

Plus de 40 événements sont au programme : concerts sur le quai, conférences, cinéma en plein air, yoga et cours de maîtres publics. Le 17 juillet, on ne veut pas rater la projection du film Les Choristes, tandis que le 27 juillet, la Journée Art sans frontières propose des activités festives pour toute la famille incluant un concert extérieur gratuit de Bruno Pelletier et Florence K à 16h. Cet été, toutes les occasions sont bonnes pour se laisser surprendre par les concerts des élèves de l’Académie en salle et sur la route. Vous êtes mélomane? Offrez-vous un cours de maître public. C’est gratuit!

Pour admirer le Jardin de sculptures

Sur le site, découvrez un parcours déambulatoire de sculptures monumentales qui impressionne. On craque pour Main de maître, œuvre du sculpteur charlevoisien Jean-Michel Simard, réalisée à partir d’une esquisse de Claude Le Sauteur. On y trouve aussi des créations signées Jean Brillant, Isaac Duncan III, Peter Lundberg et plusieurs autres. Participez à l’activité Sculpture et Yoga, chaque samedi matin, dès le 6 juillet. C’est gratuit!