Contenu commandité
À Québec, on dit oui à la courtoisie
Courtoisie Québec
À Québec, on dit oui à la courtoisie
Êtes-vous courtois sur la route? Ralentir, être attentif, respecter la signalisation routière, prioriser la sécurité des enfants, etc. : et si nous nous donnions collectivement la mission d’intégrer aussi de saines habitudes d’utilisation de la route? D’ici la fin octobre, Le Soleil vous présente cette série, qui s’appuie sur la Stratégie de sécurité routière 2020-2024 de la Ville de Québec et qui présentera différentes façons d’adopter un comportement courtois au volant. Semaine 3: la vitesse dans les rues résidentielles .
Partager
Pleins feux sur la sécurité dans les rues résidentielles

Courtoisie Québec

Pleins feux sur la sécurité dans les rues résidentielles

Capitales Studio
Une réalisation du service de la promotion

Roulez-vous trop vite? La vitesse est l’une des premières causes d’accident sur la route. Cela est vrai sur les grands axes routiers, mais aussi dans les rues résidentielles, où la rue est un milieu de vie. C’est le lieu où les enfants apprennent à faire du vélo, où les ados se donnent rendez-vous pendant que des familles marchent avec la poussette ou promènent le chien. 

Depuis plusieurs années, la limite de vitesse dans les rues résidentielles fait l’objet de discussions, tant chez les citoyens qu’auprès des autorités. Inciter les automobilistes à lever le pied est d’ailleurs au cœur de la stratégie de la Ville de Québec qui souhaite ainsi augmenter le sentiment de sécurité de ses citoyens.  

Parce que personne ne veut perdre un proche sur la route, la Ville de Québec considère aujourd’hui qu’il lui appartient, autant qu’aux citoyens, de réunir les conditions idéales pour se déplacer en sécurité sur son réseau routier. C’est pourquoi elle s’engage à diminuer la vitesse sur les rues résidentielles. 

Eric Gosselin et ses voisins passent a l'action

Courtoisie Québec

Eric Gosselin et ses voisins passent a l'action

Capitales Studio
Une réalisation du service de la promotion
Ce n’est pas d’hier qu’Éric Gosselin constate que la vitesse est une nuisance dans son quartier, et ce, même si la rue du Montrachet où il demeure accueille une école primaire et un parc de jeux.

« Ici, la vitesse affichée est de 30 km/h puisque nous sommes dans une zone scolaire, mais plusieurs personnes, souvent des résidants du coin, roulent à plus du double de la limite permise. » Après être lui-même maintes fois intervenu auprès de conducteurs imprudents, il veut prendre les choses en main. En compagnie de quelques voisins, il déposera prochainement une demande à son conseil de quartier pour que la Ville adopte des moyens coercitifs et qu’il y ait plus de présence policière. 

Il croit aussi que de réduire la vitesse permise dans tout le quartier, voire même dans toute la ville, aurait un impact. « Si on roule à basse vitesse
partout, ça devient un automatisme ».

Ils ont dit...

Courtoisie Québec

Ils ont dit...

Capitales Studio
Une réalisation du service de la promotion
Le Soleil a donné la parole à quelques citoyens relativement à la sécurité routière à l'occasion de la rentrée scolaire. Lisez ce qu'ils ont dit…
Vanessa Gagné (à droite) et son amie Karine, lors de leur course matinale
A 30 km/h dans les rues résidentielles dès le printemps 2021

Courtoisie Québec

A 30 km/h dans les rues résidentielles dès le printemps 2021

Capitales Studio
Une réalisation du service de la promotion
La baisse de la limitation de vitesse à 30 ou 40km/h dans les rues résidentielles de Québec débutera au printemps 2021, assure Marc des Rivières, directeur du Service du transport à la Ville de Québec. La quasi-totalité des artères résidentielles sera à 30km/h tandis que les rues principales de quartier, où circulent les véhicules d’urgence et le transport en commun, seront limitées à 40km/h.

Or, il ne s’agit pas simplement de changer les panneaux. Cette action s’inscrit dans un long processus qui a été amorcé il y a plusieurs années. «On mise sur la sensibilisation et l’engagement des citoyens à réduire leur vitesse dans les rues résidentielles Le succès de cette stratégie dépendra de leur volonté à respecter cet engagement», convient-il. 

Avant même de changer la signalisation, la Ville prévoit utiliser, dès cet automne, 35 nouveaux afficheurs de vitesse mobiles, «pour inciter les conducteurs à diminuer leur vitesse». Ces afficheurs seront répartis sur l’ensemble du réseau routier, sur de courtes périodes.

Parce que chaque rue, chaque quartier est différent, la Ville de Québec a mis sur pied son Programme de soutien à la mobilisation, qui permettra à chacun des 27 conseils de quartier de bénéficier d’une subvention de 3 000$ chaque année. Cette somme devra servir à la réalisation de projets de sensibilisation et de mobilisation à la sécurité routière. «Les gens de Québec demandent des actions concrètes depuis plusieurs années; ils sont prêts à adopter ce changement de culture.» 

Le saviez-vous?

Courtoisie Québec

Le saviez-vous?

Capitales Studio
Une réalisation du service de la promotion

Si vous roulez pendant un kilomètre dans les rues de votre quartier et que la vitesse est réduite de 50 km à 30 km/h, votre temps de parcours n’augmentera que de 48 secondes et le risque de collision mortelle avec un piéton diminuera de six fois. Aucune minute gagnée ne vaut le risque d’une vie perdue. Sur les routes de Québec, ralentissons !

Des jeux tolérés

Courtoisie Québec

Des jeux tolérés

Capitales Studio
Une réalisation du service de la promotion

Vos enfants jouent au hockey ou au basketball dans la rue? Saviez-vous que les paniers de basketball, tout comme les filets de hockey ne peuvent pas être laissés dans la rue? Or, il est possible de jouer en laissant le panier de basketball sur votre propriété. Ainsi, la rue demeure sécuritaire et libre d’obstacles. Les jeunes peuvent donc continuer à jouer!