Contenu commandité
La prudence sur la route des vacances
Courtoisie Québec
La prudence sur la route des vacances
Partager
La prudence sur la route des vacances

Courtoisie Québec

La prudence sur la route des vacances

La Vitrine
Contenu commandité
Les vacances estivales représentent la période de l’année la plus achalandée sur les routes du Québec, mais aussi celle où l’on enregistre le plus grand nombre de collisions.

Entre la Saint-Jean-Baptiste et la fête du Travail, ces 75 jours sont les plus meurtriers sur les routes du Québec. L’an dernier, ils ont fait 98 morts, soit 28,8% des 340 décès survenus au courant de l’année, selon les statistiques de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Vous prendrez la route des vacances? N’oubliez pas d’être courtois au volant et d’éviter les distractions. 

Même sur de courtes distances ou dans les rues résidentielles, la prudence est de mise. En été, plus de piétons et de cyclistes circulent dans les quartiers résidentiels : les enfants se rendent au camp de jour, les familles roulent à vélo, les amis marchent pour garder la forme. Ralentissez! Parce que les vacances, c’est fait pour relaxer après tout. 

Advertisement
La bonne conduite d’un VR

Courtoisie Québec

La bonne conduite d’un VR

La Vitrine
Contenu commandité
Vous avez loué ou acquis un véhicule récréatif (VR) pour vos vacances? Bien évidemment, on ne conduit pas un VR comme on conduit une voiture. Bien que sa conduite ne requière pas de permis spécial, la Fédération québécoise de camping et caravaning (FQCC) recommande à tous les caravaniers de suivre une formation ou de parfaire ses connaissances.

La FQCC offre d’ailleurs des cours en ligne et en salle via son École. Avec plus de 20 ans d’expérience de conduite de véhicule lourds et de caravane, Gilles Courcelles le sait : la conduite d’un VR demande une bonne vigilance et, surtout, des précautions. Avant de partir, le formateur de l’École FQCC effectue une vérification visuelle et auditive. «Les vélos sont-ils bien attachés? Les freins sont-ils en bon état? La remorque est-elle trop chargée? 

Ce sont toutes des questions auxquelles on devrait pouvoir répondre», illustre-t-il. Une lacune souvent vue est la remorque en surpoids, qui compromet le bon usage de la mécanique. Sur la route, la conduite d’un VR demande aussi un ajustement: une plus grande distance de freinage, une bonne utilisation de ses rétroviseurs ainsi qu’une bonne connaissance des dimensions de son véhicule. 

«Tout ça doit se faire au préalable, avant de prendre la route, insiste-t-il. Lorsqu’on part en vacances, on emprunte de nouvelles routes et on doit éviter les distractions au maximum afin de rester vigilant.»

Ils ont dit... oui à la prudence sur la route des vacances

Courtoisie Québec

Ils ont dit... oui à la prudence sur la route des vacances

La Vitrine
Contenu commandité
Le Soleil a donné la parole à quelques citoyens relativement à la prudence sur la route. Lisez ce qu'ils ont dit…

DENIS TREMBLAY

Le long du boulevard Couture, dans le quartier des Châtels, des dizaines de pancartes plantées au sol invitent les automobilistes à ralentir. Cette enfilade de pancartes se poursuit sur la rue Miramont. L’initiative du conseil de quartier des Châtels a tout de suite plu à Denis Tremblay, qui n’a pas hésité à poser une pancarte sur son terrain. «La limite est à 30 km/h, mais ça roule beaucoup plus vite, souvent le double», calcule le résident. «Il y a de plus en plus de jeunes familles dans le coin et ça circule beaucoup l’été, quand il fait beau.»

Tout au long de l’été, le conseil de quartier posera d’autres affiches sur différentes artères du secteur afin de sensibiliser les automobilistes à la présence des piétons. 


JOCELYNE SÉGUIN

Vous avez vu un ange dans Saint-Sacrement, sur le chemin Sainte-Foy? Non, vous ne rêvez pas. Chaque jour, Jocelyne Séguin enfile son costume et déambule sur le chemin Sainte-Foy espérant, par sa présence inopinée, attirer l’attention des automobilistes. Son message est clair: soyez prudents,
traverser la rue ne devrait pas être mortel. 

Nommée «Piétons fantômes», cette initiative menée par le conseil de quartier Saint-Sacrement rappelle que trois piétons ont perdu la vie en l’espace de quatre ans sur le chemin Sainte-Foy, entre l’école et l’hôpital Saint-Sacrement. 

«Cet été, les enfants marcheront pour aller au camp. Il faut qu’ils se sentent en sécurité», dit celle qui personnifie l’ange qui veille sur eux et qui invite à tirer une leçon de ces tragiques accidents. 


MARCO HARRISON

Directeur de la Fondation de CAA-Québec pour la sécurité routière, Marco Harrison invite la population à redoubler de prudence. «Les Québécois prennent des vacances pour se reposer, recharger leurs batteries et vivre de beaux moments en famille. Les routes seront très achalandées et pour arriver à destination en toute sécurité, il est primordial d’adopter des comportements responsables entre usagers de la route.»

L’expert en sécurité routière invite les Québé­cois à lever le pied pendant leurs trajets estivaux. «Il y a des véhicules plus lents, il y a des gens avec des véhicules récréatifs, des roulottes et des bateaux. C’est donc de prendre le temps de se rendre à destination de façon sécuritaire, surtout que vous allez aussi être fort probablement avec votre petite famille», mentionne M. Harrison.

Redoubler de vigilance près des camps de jour

Courtoisie Québec

Redoubler de vigilance près des camps de jour

La Vitrine
Contenu commandité
L’école est finie, mais les enfants continuent de marcher. Dans les prochains jours, ils seront plus de 13000 à se diriger vers les différents camps de jour de la Ville de Québec. Ils seront nombreux à s’y rendre à pied, à vélo ou à trottinette.

La raison de cet achalandage est fort simple: le transport scolaire n’est pas offert en période estivale et les sites des camps de jour sont répartis dans tous les quartiers de la ville et sont facilement accessibles. Il est donc primordial de redoubler de vigilance lorsque vous conduisez à proximité des camps de jour ou si vous allez reconduire votre enfant. Automobilistes, n’oubliez pas de ralentir dans les rues résidentielles. Pour les enfants marcheurs, la Ville rappelle que la prudence est également de mise: marcher sur les trottoirs, respecter les feux piétons et établir un contact visuel avec les automobilistes avant de s’avancer et de traverser aux passages pour piétons sont les règles de base.

La courtoisie sur la route, c’est aussi…

Courtoisie Québec

La courtoisie sur la route, c’est aussi…

La Vitrine
Contenu commandité
Voici d’autres actions et informations qui sont en lien avec la sécurité routière dans la ville de Québec et qui invitent les citoyens à adopter des comportements courtois.

ENCORE PLUS DE TROTTOIRS

Marcher est l’une des activités les plus populaires de l’été. Que ce soit pour un déplacement actif ou pour garder la forme, la marche en milieu urbain doit se faire de façon sécuritaire. C’est pourquoi la Ville de Québec ajoutera plus de 12 km de trottoirs cette année, principalement dans les secteurs les plus à risque pour les piétons. 

Marcher est l’une des activités les plus populaires de l’été. Que ce soit pour un déplacement actif ou pour garder la forme, la marche en milieu urbain doit se faire de façon sécuritaire. C’est pourquoi la Ville de Québec ajoutera plus de 12 km de trottoirs cette année, principalement dans les secteurs les plus à risque pour les piétons. 

CÉDEZ LE PASSAGE!

À un passage pour piétons, qu’il soit jaune ou blanc, les conducteurs doi­vent s’arrêter dès qu’une personne s’y engage ou manifeste clairement son intention de traverser.

Le saviez-vous? Le marquage blanc est utilisé près des intersections contrôlées par des feux de circulation ou des panneaux d’arrêts. Tandis que le marquage jaune est préconisé pour les traverses situées en milieu de rue ainsi qu’aux intersections non contrôlées.


Pour en savoir plus sur les actions de la Ville en sécurité routière, visitez le ville.quebec.qc.ca/securiteroutiere.

Êtes-vous courtois sur la route? Ralentir, être attentif, respecter la signalisation routière, prioriser la sécurité des enfants, etc. Et si nous nous donnions collectivement la mission d’intégrer aussi de saines habitudes d’utilisation de la route? Après un grand succès à l’automne 2020, Le Soleil vous présente la suite de cette série, qui s’appuie sur la Stratégie de sécurité routière 2020-2024 de la Ville de Québec et qui présentera différentes façons d’adopter un comportement courtois sur la route. Dernière de la série 2021.

Recherche, photos et rédaction: Annie Lafrance