Camps d'été

Les camps d’été forment la jeunesse

Chaque année, plus de 350 000 garçons et filles âgés de 3 à 17 ans fréquentent les différents camps d’été répartis aux quatre coins de la province. Selon une recherche pancanadienne menée en 2011 par le Dr Troy Glover et son équipe de l’Université de Waterloo en Ontario, les camps d’été exercent une influence ­positive sur le développement et l’épanouissement des jeunes.

Intitulée Projet de recherche sur les camps d’été au Canada, l’étude, menée auprès de 1300 jeunes, révèle que la fréquentation des camps favorise l’intégration sociale et la citoyenneté, la conscience environnementale, l’intérêt pour l’activité physique, l’intelligence émotionnelle ainsi que la confiance en soi et le développement personnel.

En plus d’accroître le sentiment d’appartenance, les camps d’été favorisent de nouvelles amitiés tout en permettant de régler les conflits personnels d’une façon appropriée. Bref, les expériences au camp peuvent favoriser une nette amélioration en ce qui concerne le développement interpersonnel et personnel sur une période de temps relativement brève.

Croissance de l’intelligence émotionnelle

Les auteurs de l’étude notent également que près de 70% des campeurs montrent une croissance positive de leur intelligence émotionnelle, soit la capacité de reconnaître et d’examiner leurs propres émotions et celles de leur entourage en fonction de l’âge. Au moment où l’on se préoccupe davantage de la sédentarité des jeunes, de l’obésité infantile et de leur attrait pour les téléphones intelligents, il appert que près des deux tiers des campeurs se montrent plus favorables envers l’activité physique à la fin de leur séjour au camp. Enfin, plus de la moitié des campeurs observés dans l’étude savent mieux protéger l’environnement et adopter des attitudes et des comportements respectueux de l’environnement. 

Entrepreneurs en devenir

Bien que tous les camps d’été contribuent à l’épanouissement de l’enfant, certains d’entre eux offrent des expériences à la fois uniques et exclusives. Par exemple, l’École d’Entrepreneurship de Beauce propose le Camp Entrepreneurs En Devenir (CEED) aux jeunes de 16 à 19 ans qui souhaitent découvrir leurs capacités entrepreneuriales. Cette aventure de cinq jours permet  notamment aux participants de créer et de réaliser des projets dans un esprit de collaboration tout en s’amusant. Une belle occasion de forger les chefs de file de demain!

Le cirque en vedette

Pour sa part, l’École de cirque de Québec invite les jeunes à s’inscrire à l’un ou l’autre de ses trois camps de jour. Pendant une semaine, les enfants ont la possibilité de s’initier au trampoline, à la jonglerie, aux aériens, à l’équilibrisme et à l’acrobatie, sans compter qu’ils peuvent essayer d’autres activités. 

L’expérience d’une vie

Après plus de 100 années d’activité, les camps d’été ont permis à des millions de jeunes de partir à la découverte d’eux-mêmes et des autres, de cultiver leurs habiletés et d’élargir leurs horizons. Quel que soit leur âge, leur sexe ou le type de camp, ils y ont vécu l’expérience d’une vie!